Vous êtes ici : Accueil > Forums > Général

La baisse inquiétante des effectifs au tennis de table - Page 21

Sondage

Le nombre de licenciés (Messieurs) passera en dessous de 100000 en :

Juillet 2015 - 1.9% - 2 vote(s)
Juillet 2016 - 14.0% - 15 vote(s)
Juillet 2017 - 2.8% - 3 vote(s)
Juillet 2018 - 6.5% - 7 vote(s)
Juillet 2019 - 2.8% - 3 vote(s)
Juillet 2020 - 5.6% - 6 vote(s)
Plus tard - 3.7% - 4 vote(s)
Jamais - 41.1% - 44 vote(s)
Je ne sais pas - 21.5% - 23 vote(s)

Lundi 03 Août 2015 22:38

Citation de philjolly :
Les chiffres que j'ai récupérés viennent de SPID, j'ai tout simplement noté le nombre de joueurs figurant dans la base SPID et ayant un nombre de points, les derniers ayant évidemment moins de 500 points en fin de première phase par exemple. A quelle(s) catégorie(s) de joueurs cela correspond-il ?


À la catégorie des brêles ?

Jeudi 06 Août 2015 09:15

Licence loisir et promo c'et la meme chose

Evenementiel c'est un chiffre différent et a part (mais que la fédé ajoutera aux finals pour dire qu'on a dépassé les 200 000Rire)

Jeudi 06 Août 2015 09:33

Je pense que les licences événementielles sont liées aux "pings tours" qui se développent peu à peu dans toutes les régions. Sinon comme kheops je pense que ces licences vont être bientôt comptabilisées dans les chiffres officiels. En même temps le tennis le fait bien avec ses licences été, le judo aussi sur les anim estivales...

Jeudi 06 Août 2015 10:16

Citation de Kheops :
Licence loisir et promo c'et la meme chose

Evenementiel c'est un chiffre différent et a part (mais que la fédé ajoutera aux finals pour dire qu'on a dépassé les 200 000Rire)


Un joueur ayant une licence promo peut joueur en corpo et en critérium uniquement (en Aquitaine en tout cas d'après ce que l'on m'a expliqué)
Ces joueurs "loisirs" ont-ils un classement et leur nombre de points évolue-t-il de la même manière ?

Jeudi 06 Août 2015 20:00

Le truc c'est que vois pas de différence entre une licence loisir et promo?

pour moi ca veut dire pas une licence compétition mais obligatoirement un certificat médical pour s'inscrire. Après il n'y a pas de classement vu que c'est du... loisirs.

A moins que dans d'autres régions il y ai un distingo promo/loisir, je serais curieux alors de savoir ce qu'apporte plus (ou moins) l'un des deux par rapport a l'autre?

Vendredi 07 Août 2015 01:36

Voici les différents types de licences d'après le règlement administratif 2015/2016 :
Citation de FFTT :

II.101.3 Il
existe trois catégories de licence, ainsi que des titres de participation.
1) Licence
traditionnelle (attachée à une association)
La licence traditionnelle est obligatoire pour tous ceux qui veulent disputer des compétitions dont la liste est arrêtée par la
Fédération, la ligue et le comité départemental. Elle concerne également tous les dirigeants et cadres désignés ciaprès
:
président,
secrétaire, trésorier élus des associations ;
membres
des comités directeurs de comités, des ligues et de la Fédération ;
arbitres
et jugesarbitres
en activité ;
cadres
techniques fédéraux et d’Etat ;
cadres
titulaires des brevets fédéraux des certificats de qualification et des diplômes d’Etat professionnels.
2) Licence
promotionnelle (attachée à une association)
La licence promotionnelle concerne tous ceux qui pratiquent en loisir ; elle permet de participer aux compétitions
promotionnelles définies par la ligue ou le comité départemental autres que celles pour lesquelles la licence traditionnelle est
obligatoire.
Une personne titulaire d’une licence promotionnelle peut participer à une compétition réservée aux titulaires d’une licence
traditionnelle si l’une des conditions suivantes est remplie :
elle
n’était pas licenciée la saison précédente ;
elle
a renouvelé sa licence au titre de la même association ;
elle
possédait une licence promotionnelle dans une autre association la saison précédente.
Dans ces trois cas, la licence est alors immédiatement requalifiée en licence traditionnelle.
Pour une personne titulaire d’une licence promotionnelle et qui possédait une licence traditionnelle dans une autre association
lors de la saison en cours ou lors de la saison précédente, sa participation à une compétition réservée aux titulaires d’une
licence traditionnelle nécessite une mutation exceptionnelle (voir article II.213).
Il appartient à chaque instance gestionnaire des licences de définir les modalités de régularisation.
3) – Licence événementielle (attachée à un comité départemental)
La licence événementielle est attribuée par la Fédération, la ligue ou le comité départemental aux participants à une
manifestation ponctuelle promotionnelle agréée par la Fédération, la ligue ou le comité départemental ; sa durée de validité est
limitée à la participation à quatre manifestations maximum pendant la saison. Une licence événementielle n’est pas
renouvelable au titre d’une même saison.
Une licence événementielle au titre d’un comité départemental peut être transformée en licence promotionnelle ou
traditionnelle au titre d’une association à n’importe quel moment de la saison si l’une des conditions suivantes est remplie :
la
personne n’était pas licenciée la saison précédente ;
la
transformation correspond au renouvellement de la licence au titre de la même association ;
la
personne était titulaire d’une licence promotionnelle la saison précédente dans une autre association.
Dans le troisième cas, la transformation nécessite un transfert promotionnel.
Il appartient à chaque instance gestionnaire des licences de définir les modalités de transformation.
La licence événementielle n’autorise pas la pratique du tennis de table en dehors des manifestations liées à sa délivrance.
4) – Titre de participation (attaché une association)
Un titre de participation est attribué à une personne non licenciée traditionnelle ni promotionnelle pour l’une des activités
suivantes :
Passping
: participation à un cycle de découverte et d’initiation (4 séances sur une période d’un mois) ;
Passtournoi
: participation à 4 tournois homologués sur une période d’un mois.
Message modifié 1 fois, dernière modification Vendredi 07 Août 2015 01:38 par Kashi

Vendredi 07 Août 2015 17:51

le temps que l'on est dans les licences

sachant que je prends une licence traditionnelle dans un club A pour m’entraîner et jouer

quel type de licence dois je prendre dans le club B ou je vais aller que m'entrainer

Émoticône
seuls morts et fous ne font pas semblants

Vendredi 07 Août 2015 17:55

Ca ne sera pas une licence mais simplement une cotisation ou participation.

Vendredi 07 Août 2015 17:59

Tu n'as pas à prendre de seconde licence. Une seule suffit pour faire les compétitions ( d'ailleurs, tu ne peux pas en avoir deux). Dans ton deuxième club, tu n'auras qu'à payer la cotisation du club ( à négocier avec celui-ci ). Très souvent, les clubs acceptent gratuitement ( à moins qu'il y ait des entraînements dirigés par un entraîneur professionnel ).

Vendredi 07 Août 2015 20:33

Citation de Kashi :
Voici les différents types de licences d'après le règlement administratif 2015/2016 :
Citation de FFTT :

II.101.3 Il
existe trois catégories de licence, ainsi que des titres de participation.
1) Licence
traditionnelle (attachée à une association)
La licence traditionnelle est obligatoire pour tous ceux qui veulent disputer des compétitions dont la liste est arrêtée par la
Fédération, la ligue et le comité départemental. Elle concerne également tous les dirigeants et cadres désignés ciaprès
:
président,
secrétaire, trésorier élus des associations ;
membres
des comités directeurs de comités, des ligues et de la Fédération ;
arbitres
et jugesarbitres
en activité ;
cadres
techniques fédéraux et d’Etat ;
cadres
titulaires des brevets fédéraux des certificats de qualification et des diplômes d’Etat professionnels.
2) Licence
promotionnelle (attachée à une association)
La licence promotionnelle concerne tous ceux qui pratiquent en loisir ; elle permet de participer aux compétitions
promotionnelles définies par la ligue ou le comité départemental autres que celles pour lesquelles la licence traditionnelle est
obligatoire.
Une personne titulaire d’une licence promotionnelle peut participer à une compétition réservée aux titulaires d’une licence
traditionnelle si l’une des conditions suivantes est remplie :
elle
n’était pas licenciée la saison précédente ;
elle
a renouvelé sa licence au titre de la même association ;
elle
possédait une licence promotionnelle dans une autre association la saison précédente.
Dans ces trois cas, la licence est alors immédiatement requalifiée en licence traditionnelle.
Pour une personne titulaire d’une licence promotionnelle et qui possédait une licence traditionnelle dans une autre association
lors de la saison en cours ou lors de la saison précédente, sa participation à une compétition réservée aux titulaires d’une
licence traditionnelle nécessite une mutation exceptionnelle (voir article II.213).
Il appartient à chaque instance gestionnaire des licences de définir les modalités de régularisation.
3) – Licence événementielle (attachée à un comité départemental)
La licence événementielle est attribuée par la Fédération, la ligue ou le comité départemental aux participants à une
manifestation ponctuelle promotionnelle agréée par la Fédération, la ligue ou le comité départemental ; sa durée de validité est
limitée à la participation à quatre manifestations maximum pendant la saison. Une licence événementielle n’est pas
renouvelable au titre d’une même saison.
Une licence événementielle au titre d’un comité départemental peut être transformée en licence promotionnelle ou
traditionnelle au titre d’une association à n’importe quel moment de la saison si l’une des conditions suivantes est remplie :
la
personne n’était pas licenciée la saison précédente ;
la
transformation correspond au renouvellement de la licence au titre de la même association ;
la
personne était titulaire d’une licence promotionnelle la saison précédente dans une autre association.
Dans le troisième cas, la transformation nécessite un transfert promotionnel.
Il appartient à chaque instance gestionnaire des licences de définir les modalités de transformation.
La licence événementielle n’autorise pas la pratique du tennis de table en dehors des manifestations liées à sa délivrance.
4) – Titre de participation (attaché une association)
Un titre de participation est attribué à une personne non licenciée traditionnelle ni promotionnelle pour l’une des activités
suivantes :
Passping
: participation à un cycle de découverte et d’initiation (4 séances sur une période d’un mois) ;
Passtournoi
: participation à 4 tournois homologués sur une période d’un mois.


OUi, mais cela n'indique pas si les joueurs promotionnels ont un classement ou pas ....

Vendredi 07 Août 2015 22:33

non vu qu'ils sont loisirs...Rire

La FFTT doit mettre 500pt pour la forme de mémoire

par contre un joueur loisir en promo peut jouer en compet mais alors sa licence passera automatiquement en tradition (avec 500 points si le joueur n'a pas jouer avant, plus s'il avait jouer avant) pour toute la saison.

Samedi 08 Août 2015 11:39

Citation de droopydelax :
Tu n'as pas à prendre de seconde licence. Une seule suffit pour faire les compétitions ( d'ailleurs, tu ne peux pas en avoir deux). Dans ton deuxième club, tu n'auras qu'à payer la cotisation du club ( à négocier avec celui-ci ). Très souvent, les clubs acceptent gratuitement ( à moins qu'il y ait des entraînements dirigés par un entraîneur professionnel ).


ok merci pour vos réponses

oui entrainement dirigé mais c'est pas un entraîneur PRO

donc juste la cotisation a regler Émoticône
seuls morts et fous ne font pas semblants

Samedi 08 Août 2015 12:19

Si ça peut aider cette année j'ai pris une licence promo et sur ma licence j'avais 1729 pts. J'ai arrêté il y a déjà plusieurs années et cette année j'ai repris pour m'amuser sans compétition.

Samedi 08 Août 2015 18:59

Oui a cause du systeme qui fait qu'un promo peut faire compet, ca evite d'arriver n'importe ou n'importe comment. Donc la fftt calcul les points théorique que le joueur aurait s'il devait faire un match en tant que promo.

Dimanche 09 Août 2015 01:47

Comme une image vaut 1000 mots, je vous fais ce « gros » message : http://dl.free.fr/hyiWOzuFY
C'est un graphique (200 Ko, png) de l'évolution des licences traditionnelles (2004=>2015), par catégorie d'âge. Évidement, dit comme ça, ce n'est pas très sexy. En regardant l'image, ça parle un peu plus.

Source des données : FFTT (si quelqu'un a de plus anciennes saisons, ça m'intéresse).

Merci à l'intervenant qui mettra l'image en direct sur le forum. Je me suis contenté de l'héberger chez free.fr (dispo pendant 30 jours après le dernier téléchargement), solution que je maîtrise le mieux.

Dimanche 09 Août 2015 02:34

http://image.noelshack.com/fichiers/2015/32/1439080429-licence-fftt-evolution-2004-2015-age.png
Mada mada dane. You still have lots more to work on.

Dimanche 09 Août 2015 15:50

Ah ben si même les vétérans lâchent, on est mal !

Dimanche 09 Août 2015 16:10

Étonnamment, on ne peut pas dire que les Ch. de Bercy aient fait du bien ...

Dimanche 09 Août 2015 23:55

Citation de droopydelax :
Ah ben si même les vétérans lâchent, on est mal !


Je n'ai pas les mêmes chiffres. Je note depuis 5 ans le nombre de licenciés (ainsi que le nombre de vétérans hommes) en fin de phase.
Pour les vétérans, cela a donné une augmentation continuelle depuis 2010 :
33764 34335 35313 36453 37555 37930 (mes chiffres correspondent aux joueurs ayant un nombre de points sur SPID)
Il faudrait que Kirua nous dise où il récupère ses données car nous n'avons pas les mêmes...

Lundi 10 Août 2015 01:13

Citation de philjolly :
Il faudrait que Kirua nous dise où il récupère ses données car nous n'avons pas les mêmes...


Kirua a eu la gentillesse de rendre plus accessible ce que j'ai compilé.
Quand à la source (unique) : http://www.fftt.com/fftt/stats/main.htm.

La FFTT propose une grande quantité de chiffre, malheureusement l'historique est court. Pour les années qui ne sont plus en ligne, j'ai des archives (malheureusement également assez courtes -je réitère mon appel à l'aide…).

Tes chiffres sont les « joueurs avec un nombre de point SPID ». Ont-ils tous une licence ? Pour le vérifier, tu peux chercher un joueur de ton club, classé/licencié saison 2013/14 et non licencié 2014/15. Sinon, je ne sais pas.
À la base, je sais la difficulté d'avoir des données correctes (il y a eu par le passé de petites différences entre la FFTT et l'INSEE par ex.). À un moment, j'aurais bien aimé voir ce que ça donnait dans d'autres pays mais comme l'on voit que c'est déjà compliqué en France, entre la barrière de la langue, les différences d'organisation et culturelle, j'ai lâché l'affaire.

Lundi 10 Août 2015 09:17

à voir le graphique , il semble qu'entre la baisse des seniors et l'augmentation des vétérans on puisse se demander si il n’y a pas une corrélation entre le passage de senior à vétéran, ce qui situerait la baisse de licencié surtout chez les seniors ou il n'y a pas de renouvellement pour compenser le passage à vétéran donc un problème du passage de moins de 18 ans à senior. La baisse lors de la saison 2014/2015 serait à mettre en parallèle avec un graphique montrant l'évolution de la licence promotionnelle. Par exemple dans mon club on a un effectif de 120 joueurs avec un nombre de licence traditionnelle d'environ 70 donc un fort pourcentage de licence promo. Celui ci aussi bien chez les vétérans que chez les jeunes. Les comités ouvrant les compétitions jeunes tel que les circuits jeunes et ados aux licences promotionnelles, le club fait le choix de licencié la première année en promo, ce qui représente une économie pour le club et ne pénalise en rien un débutant désirant découvrir la compétition. De plus il me semble que les licences promo sont comptabilisés dans le nombre de licenciés. Notre section vétéran retraité ne faisant aucune compétition, c'est leur choix, sont en licences promo ce qui permet de diminuer le coût de la cotisation. Donc il serait peut être judicieux de faire un diagramme tenant compte des licences tradi + promo. Chez les jeunes il semble évident que nous avons du mal a fidéliser cette population. On peut se demander si l'accompagnement de ces catégories est un objectif majeur des comités et des ligues (organisation de stage de masses pour les débutants cadets et juniors et minimes qui sont nos futur joueurs de club de demain et pas seulement travailler pour l'élite. Il semblerait qu'il serait judicieux également de se poser la question vers un réel développement du tennis de table loisir en faisant le // avec de nombreux sport qui ont travaillé sur ce profil de sportif (tennis, pétanque,rando, cyclotourisme etc etc.......) Ce que j'écris n'engage que moi bien sur. Pour les féminines peut être serait il intéréssant de revenir vers une vrais politique du sport féminin passant par l'arrêt de la mixité dans les championnats et la création d'un championnat attractif avec de vrais tournois féminin. Le fait de la mixité ne pousse en aucun cas les clubs à former au niveau féminin car une féminine qui a un bon classement sera souvent incorporé au championnat masculin. je sais je vais m'attirer les foudres des clubs qui vont dire si on a une seule féminine que fait on? malheureusement je pense que ce genre de réflexion ne permettra pas le développement du tennis de table féminin. l'arrêt de la mixité provoquera certainement des vagues au début mais c'est peut être la solution pour relancer la pratique féminine? cela reste mon avis.
6
4
461 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Général