Vous êtes ici : Accueil > Forums > Général

Marge de progression des adultes - Page 5

Lundi 09 Août 2010 17:57

Citation de sergio67 :
He les gars! a 20ans ou25ans on est encore jeune j'aimerai bien encore avoir votre âge Émoticône


Oui, c'est vrai! Émoticône
Nous, les jeunes, on est jamais content.

Mardi 10 Août 2010 11:57

Moi je vois un élément de réponse dans les difficultés de progression des personnes adultes : la discipline.

Les enfants et adolescents ont deux différences par rapport aux adultes (ou leur majorité) : ils vont à l'école et n'ont pas encore toujours en tête que (presque) aucun d'entre eux n'arrivera à gagner sa vie avec le ping...

Le premier point, l'école, crée je pense une vraie différence : tandis que ceux qui y sont doivent sans cesse répondre à des schémas d'apprentissage, disciplinés par une personne qui leur est supérieure, les adultes ont eux déjà oubliés ce rythme rébarbatif. Imaginez-vous, adultes, restant 6 à 8 heures assis sur une chaise à prendre des notes de ce qu'il y a écrit au tableau...

Et bien à mon sens, pour le sport c'est pareil. Alors j'en entends déjà 'Oui, mais moi je m'entraîne 2 fois par semaine'. Ah bah oui mais non : à quoi ressemble ton entraînement? Est-il géré par un entraîneur (qui s'y connait, en plus)? As-tu un feedback de ce qui ne va pas dans tes exercices? Parce que le gosse il a ça, lui, à l'école. Et il y est préparé dans le sport, toi pas. Pour avoir encadré des stages multi-âges, un même exercice n'est pas réalisé pareil par des adultes que des enfants. J'irai même plus loin : dans ce cas, les ''gamins'', ce sont les adultes : ce sont eux qui ne respectent pas les consignes, eux qui, dès que la balle ne va pas où il faut, se déconcentre. Et d'un exercice sensé travailler le petit jeu on se retrouve en attaque/défense...

Deuxième point, l'adulte ne voit le sport que comme un passe-temps (il a autre chose à foutre!!), un échappatoire à son train-train quotidien (René(e) à la maison, j'en ai plein le c..!), voire même un moyen de limiter 'la brioche de la trentaine', si vous voyez ce que je veux dire... Le gamin, lui, c'est son seul moyen de briller en société, c'est son défouloir, c'est un truc où quand il progresse en classement papa et maman lui offre une Playstation (OK je vais loin mais c'est l'idée qui compte!!), c'est l'occasion d'être meilleur que papa et maman dans au moins un domaine, aussi... Tout ça autour d'une valeur (commune) mais pas toujours éternelle : le plaisir, qui lui donne envie de continuer, de progresser.

Voilà pour moi (je pourrais encore plus développer, mais ça servirait pas à grand chose!!!), l'habituation à la discipline et l'envie de reconnaissance des jeunes sont deux 'qualités' nécessaires pour une progression optimale mais sont surtout deux 'qualités' que n'ont pas forcément les adultes...

(Mais après tout, est-ce vraiment important?)

Mardi 10 Août 2010 12:16

Ah oui, j'ai oublié de faire mon paragraphe sur le fait qu'évidemment il y a des exceptions, tant chez les adultes que chez les enfants... Et que c'est tant mieux. Je donnais simplement mon avis quant aux causes de cette tendance générale qui défavorise les adultes.

Mardi 10 Août 2010 12:23

Citation de Toutenfiness :
Moi je vois un élément de réponse dans les difficultés de progression des personnes adultes : la discipline.

Les enfants et adolescents ont deux différences par rapport aux adultes (ou leur majorité) : ils vont à l'école et n'ont pas encore toujours en tête que (presque) aucun d'entre eux n'arrivera à gagner sa vie avec le ping...

Le premier point, l'école, crée je pense une vraie différence : tandis que ceux qui y sont doivent sans cesse répondre à des schémas d'apprentissage, disciplinés par une personne qui leur est supérieure, les adultes ont eux déjà oubliés ce rythme rébarbatif. Imaginez-vous, adultes, restant 6 à 8 heures assis sur une chaise à prendre des notes de ce qu'il y a écrit au tableau...

Et bien à mon sens, pour le sport c'est pareil. Alors j'en entends déjà 'Oui, mais moi je m'entraîne 2 fois par semaine'. Ah bah oui mais non : à quoi ressemble ton entraînement? Est-il géré par un entraîneur (qui s'y connait, en plus)? As-tu un feedback de ce qui ne va pas dans tes exercices? Parce que le gosse il a ça, lui, à l'école. Et il y est préparé dans le sport, toi pas. Pour avoir encadré des stages multi-âges, un même exercice n'est pas réalisé pareil par des adultes que des enfants. J'irai même plus loin : dans ce cas, les ''gamins'', ce sont les adultes : ce sont eux qui ne respectent pas les consignes, eux qui, dès que la balle ne va pas où il faut, se déconcentre. Et d'un exercice sensé travailler le petit jeu on se retrouve en attaque/défense...

Deuxième point, l'adulte ne voit le sport que comme un passe-temps (il a autre chose à foutre!!), un échappatoire à son train-train quotidien (René(e) à la maison, j'en ai plein le c..!), voire même un moyen de limiter 'la brioche de la trentaine', si vous voyez ce que je veux dire... Le gamin, lui, c'est son seul moyen de briller en société, c'est son défouloir, c'est un truc où quand il progresse en classement papa et maman lui offre une Playstation (OK je vais loin mais c'est l'idée qui compte!!), c'est l'occasion d'être meilleur que papa et maman dans au moins un domaine, aussi... Tout ça autour d'une valeur (commune) mais pas toujours éternelle : le plaisir, qui lui donne envie de continuer, de progresser.

Voilà pour moi (je pourrais encore plus développer, mais ça servirait pas à grand chose!!!), l'habituation à la discipline et l'envie de reconnaissance des jeunes sont deux 'qualités' nécessaires pour une progression optimale mais sont surtout deux 'qualités' que n'ont pas forcément les adultes...

(Mais après tout, est-ce vraiment important?)


Entièrement d'accord avec toi. La discipline fait tout au tennis de table, comme dans la plupart des autres sports.
Personnellement, je suis sérieux à l'entrainement depuis que j'ai pris de l'âge ( je rentre donc dans les exceptions sur ce point là) et je vois la différence. Depuis 3 ans, je ne fais que prendre des points ( même si c'est à un niveau très faible) et ça motive encore plus à écouter.

Dimanche 17 Février 2013 08:07

Bonjour à tous. voilà j'ai 17 ans je suis classé 11 et j'aimerai savoir quel serait le meilleur classement je pourrais atteindre sachant que je compte m'entrainer à partir de l'an prochain 3a 4 fois par semaine. si je vous pose cette question c'est que je suis un peu pessimiste quant a ma mrge de progression. voilà merci de vos réponse

Lundi 18 Février 2013 11:01

tout est possible !....

tout dépend de ton physique (jambes, abdos...), de tes entrainement (dirigés ou baballe), de ta vison du jeu, de ton mentale, ton touché de balle, ta motivation, ton entourage.... bref tu peux stagner ou exploser dans les points !!!

mais si tu es pessimiste, déjà, c'est mal barré !

Lundi 18 Février 2013 14:50

Intéressant ce sujet en tout cas. Je pense en effet, comme l'a dit toutenfiness... Que les adultes sont forcément moins motivés et moins disciplinés que les jeunes, sauf exceptions bien sûr...
Personnellement j'ai commencé le ping à 27 ans, j'en ai bientôt 32... Je progresse lentement mais sûrement. Je suis 11 maintenant, on verra où j'arriverai ;-) Ma progression est assez régulière, ça me motive!
Par contre, je n'ai jamais réussi à faire plus d'un entraînement par semaine, et je pense avoir progressé essentiellement grâce aux tournois, car le niveau y est généralement plus élevé qu'en championnat par équipes ou aux indiv.
En fait j'adore le ping, mais m'entraîner à haute dose j'en suis incapable, même si j'avais le temps. C'est encore un autre problème!
Les tournois je suis moins motivé qu'avant, mais toujours autant envie de jouer au ping, de faire des matchs, rencontrer de nouveaux adversaires... Et ça c'est pas près de s'arrêter
Émoticône

Mardi 19 Février 2013 10:20

Quand je regarde autour de moi, pas mal de joueurs ont commencé tard (avec leurs enfants par exemple) et je vois les mêmes comportements que les jeunes.
Les motivés, les sérieux, ceux qui s’intéressent à l'entrainement, au matériel, ... progressent vite, ceux qui jouent un peu en dilettante n'avancent pas très vite.
Enfants ou adultes, c'est pareil. LA différence, c'est que les enfants font parfois 3, 4, 5 séances dans la semaine quand les adultes peinent à en faire 2.

Des adultes (la quarantaine) commençant le ping et prenant 100/150 points par an depuis 3, 4, 5 j'en connait quelques-uns ... et la série est en cours, pas de raison que ça s’arrête si la technique continue de s'améliorer (la critère physique ne jouera pas tout de suite).

Mardi 19 Février 2013 23:39

bonjour à tous. trés interessant comme sujet. je pense que la marge de progression d'une personne dépend de son age et du nombre d'entrainement effectué dans la semaine. prenons comme exemple le cas de jean 41 etre classé 10 où 11 à ton age je penseque si tu t'entraines deux ou tros fois par semaine tu pourras sans probéme etre 15 aprés c'est une question de motivation. d'accord ou pas d'accord avec moi?

Mercredi 20 Février 2013 01:14

Citation de jean41 :
Bonjour à tous. voilà j'ai 17 ans je suis classé 11 et j'aimerai savoir quel serait le meilleur classement je pourrais atteindre sachant que je compte m'entrainer à partir de l'an prochain 3a 4 fois par semaine. si je vous pose cette question c'est que je suis un peu pessimiste quant a ma mrge de progression. voilà merci de vos réponse


Si tu es sérieux aux entraînement utiles (exos, personnes qui corrigent tes erreurs) tu peux tout de suite monter très vite et haut. Tu peux même être numéro si tu t'entraînes comme un taré. Mais si on considère une progression normale et continue avec ce rythme d'entraînement, tu peux être largement 15 à 20 ans (400 points en 3 ans si tu fais criterium, championnat par équipe, tournois...). Mais ça serait avoir une petite ambition, vise plutôt 17 à 20 ans Émoticône
Message modifié 1 fois, dernière modification Mercredi 20 Février 2013 01:16 par longma

Mercredi 20 Février 2013 08:55

Il y a beaucoup de clichés quand même dans ton discours Toutenfiness.

Pour moi, il y a évidement plusieurs facteurs :
- La motivation, variable d'un individu à l'autre, d'un adulte à un enfant, mais pas forcement plus présente chez l'un que chez l'autre.
- Cette motivation est influencée par l'objectif de la personne ; en effet, un adulte n'aura pas toujours le ping comme priorité. Certains viennent en salle pour se détendre/défouler, d'autres pour progresser, mais pour la majorité des adultes, ça reste pour se détendre... simplement jouer si vous préférez. Encore une fois, il y a des exceptions.
- Pour ces exeptions, pour ces joueurs adultes qui cherchent vraiment la performance, c'est un problème de moyens : ils sont mal encadrés dans les clubs (j'entends par là entrainement de groupe, pas d'individualisé et pas avec le même volume).
- Normal, les adultes ont physiologiquement une marge de progression moindre. Du faite de leur passé sportif, des transferts viennent perturber l'apprentissage des différentes gestuelles fines du ping.
Ajouté à cela que si leur schéma corporel n'est pas développé (ce qui est plus long/difficile à un âge avancé), l'apprentissage est plus difficile.
Et bien sur, selon l'age, les performances physique sont aussi moindre.
- Je zappe les qualités intrinsèques de chaque individu mais ça entre fortement en ligne de compte (mental, physique, détermination, etc.).

Bref, rien d'impossible, mais clairement plus difficile. Cela demande un des situations plus personnalisées, ce qui est pas toujours facile en groupe.


Pour en revenir à Toutenfiness, un jeune ne sera pas forcement plus discipliné qu'un adulte, au contraire, un adulte à une capacité d'attention supérieur à un enfant.
Pour reprendre ton exemple, entre petit jeu et attaque défense, si les gamins se détournent de l'exercice, c'est parce qu'ils n'en voient pas l'intérêt (manque de sens donné de la part de l'éducateur), que l'exercice n'est pas adapté à leur niveau (trop facile/difficile), ou trop long/inintéressant (pas ludique) ; bref, sur un exercice mal géré, les enfants s'amusent à autre chose, du fait de leur attention réduite.
> la faute en revient à l'éducateur qui n'a pas bien pris en compte les spécifiés de son public.

Par contre, je suis d'accord, un enfant sera plus dans un schéma d'apprentissage, avec un rapport de subordonné plus facile à accepter, mais le problème n'est pas nécessairement la, il vient plutôt des objectifs de chacun selon moi.
Message modifié 4 fois, dernière modification Jeudi 21 Février 2013 21:59 par aikee

Mercredi 20 Février 2013 23:59

pour ma part j pense que la progression est une question de motivation. il faut etre assidu aux entrainements dirigés et travailler son physique, et je pense qu'on atteint son meilleur niveau vers l'age de 25 ans doncje pensequ'en étant 10 11 a 17 ans on peut etre facilement 15 a 25ans et puis si on s'entraine beaucoup on peut largement etre 18 a 25ans. j'ai commencé le pind à 22 ans j'ai maintenant 32 ans et je uis classé 18 donc je ne pense pas que l'age soit vraiment un frein a la progression

Jeudi 21 Février 2013 08:21

Atteindre son meilleur niveau à 25 ans ? Pour le haut niveau je suis d'accord mais pas pour nous. J'ai eu le mien personnellement à 38 ans...
http://www.vstt.com/ Je fume, et alors ?????

Jeudi 21 Février 2013 21:05

c'était qu'une supposition en fait ^^ mais tant mieux si je me suis trompé ^^

Vendredi 22 Février 2013 01:38

Citation de tofff :
Atteindre son meilleur niveau à 25 ans ? Pour le haut niveau je suis d'accord mais pas pour nous. J'ai eu le mien personnellement à 38 ans...

Pareil pour l'instant Clin d'oeil
Bon c'est pas le même niveau... Pleurer

Vendredi 22 Février 2013 08:41

Citation de Seb63 :
Citation de tofff :
Atteindre son meilleur niveau à 25 ans ? Pour le haut niveau je suis d'accord mais pas pour nous. J'ai eu le mien personnellement à 38 ans...

Pareil pour l'instant Clin d'oeil
Bon c'est pas le même niveau... Pleurer


Tu n'as pas eu la chance d'être gaucher et vu nos jeux, c'est clairement un avantage Émoticône
http://www.vstt.com/ Je fume, et alors ?????

Vendredi 22 Février 2013 09:42

Citation de tofff :
Citation de Seb63 :
Citation de tofff :
Atteindre son meilleur niveau à 25 ans ? Pour le haut niveau je suis d'accord mais pas pour nous. J'ai eu le mien personnellement à 38 ans...

Pareil pour l'instant Clin d'oeil
Bon c'est pas le même niveau... Pleurer


Tu n'as pas eu la chance d'être gaucher et vu nos jeux, c'est clairement un avantage Émoticône


Émoticône
Corsica nazione

Vendredi 22 Février 2013 10:22

Citation de ventutangclan :
Citation de tofff :
Citation de Seb63 :
Citation de tofff :
Atteindre son meilleur niveau à 25 ans ? Pour le haut niveau je suis d'accord mais pas pour nous. J'ai eu le mien personnellement à 38 ans...

Pareil pour l'instant Clin d'oeil
Bon c'est pas le même niveau... Pleurer


Tu n'as pas eu la chance d'être gaucher et vu nos jeux, c'est clairement un avantage Émoticône


Émoticône


Émoticône Clin d'oeil

Vendredi 22 Février 2013 12:38

j ai arrete 20 ans aujourdhui a 40 ans j ai repris je suis actuellement 1100 mensuel apres avoir ecommence a 700 il y a 20 ans j etais 40 soit 1500 je crois j ai bien repris je pense finir 1200 ou 1300 a la fin de ma 1ere saisn de reprise apres je suis motive serieux et c et vrai que j ai un bon niveau general de jeux mais je remarque qu a 40 ans on reflechi mieux meme si de18 ans a 20 ans j ai bien progresser a 18 abns j etais nc a 19 ans j etais 55 et a 20 ans 40 alors la progression n a pas d age juste avoir envie
manu

Vendredi 22 Février 2013 13:46

perso, je suis comme toff, a 38 ans, enfin bientot 39Rire, j'atteind mon meilleur niveau en étant pas loin de 19.

j'ai vraiment progresse depuis 4 ans environs et une année d'entrainement avec un entraineur super^^.

à l'époque j'etais 45 et je m'étais fixe comme objectif 18 a 40 ans.

cette année je m'entraine qu'une fois par semaine par manque de temps, mais ca me permet d'avoir une plus grosse envie le jour de match.
2
1
124 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Général