Comment déstabiliser son adversaire ?

Samedi 29 Août 2009 17:40

Bonjour à tous,

Beaucoup de joueurs cherchent à déstabiliser leur adversaire par des critiques, des cris etc...

Voici une étude réalisé en 2005 qui montre les réactions de 5 joueurs ( dans les 150 premiers joueurs français ) lors de confrontations.

je vous laisse apprécier !!


http://www.rspdl.com/web/fichiers/pdf/Poizat_2006_psycho_tdt.pdf
La modération nuit à la consommation =D

Samedi 29 Août 2009 17:44

TtchoOooOOOooOOOOO !!! poing levé, regard sévère et bien sur, dans les yeux, sur une carotte ou un filet.

Sinon, tu fais comme Ovtcharov, tu craches tes poumons en plein échange...

Blague à part, et bien que le mental ait une grande importance dans les sport de duel, je trouve ça vraiment petit d'essayer d'avoir recourt à de telles bassesses (celles que tu cites : critiques (??), cris, etc).

Je trouve beaucoup plus intelligent de chercher à déstabiliser son adversaire en l'enfermant ds ses points faiblse, changeant régulièrement de stratégies, variant les services, voir en affichant sa confiance, etc.

ps : je n'ai pas encore lu l'étude.
Message modifié 3 fois, dernière modification Samedi 29 Août 2009 17:48 par RomainB_

Samedi 29 Août 2009 18:15

Franchement pour moi le seul déstabilisant:rester calme avec le sourire en coin quelque soit le scoreÉmoticône

Moi non plus j'ai pas lu l'étudeÉmoticône

Samedi 29 Août 2009 18:54

Sans lire (non plus) l'étude, je peux te dire que la meilleure façon de déstabiliser ton adversaire, c'est d'être plus fort que lui...
Les valeurs humaines ont la gueule de bois.

Samedi 29 Août 2009 19:13

Citation de JeanLooping :
Sans lire (non plus) l'étude, je peux te dire que la meilleure façon de déstabiliser ton adversaire, c'est d'être plus fort que lui...

Moi je trouve ça plutôt motivant au contraire.

Samedi 29 Août 2009 19:34

Y'en a beaucoup qui ont lu l'étude... Émoticône

Samedi 29 Août 2009 20:46

Certains sous-entendent que ce n'est pas bien de déstabiliser son adversaire par des "coups bas" en disant qu'il faut mieux que je sois plus fort que l'adversaire... mais je suis au contraire très respectueux de mon adversaire, je vous passe les détails ^^

sinon pour l'étude il faut avoir le temps et la patience mais il faut être surtout intérresé ^^

Car je pense que le tennis de table, qui est en plus d'être un sport "physique", est aussi un sport "psychologique". Pour l'anecdote, je connais un ancien (bon) joueur d'échec qui s'est mis au tennis de table et a été stupéfait de la concentration à avoir lors des matchs.

Je voulais juste créer ce topic pour aborder cet aspect du tennis de table que l'on aborde peu ( je trouve).


Si vous avez des anecdotes, réactions, impressions, n'hésitez pas !! ^^
La modération nuit à la consommation =D

Samedi 29 Août 2009 21:45

Citation de chrisilver :

Car je pense que le tennis de table, qui est en plus d'être un sport "physique", est aussi un sport "psychologique". Pour l'anecdote, je connais un ancien (bon) joueur d'échec qui s'est mis au tennis de table et a été stupéfait de la concentration à avoir lors des matchs.

Je voulais juste créer ce topic pour aborder cet aspect du tennis de table que l'on aborde peu ( je trouve).

Le nom de ton sujet donne tout de suite un à priori négatif pour pas mal de monde je pense.
C'est en lisant ton dernier message, que l'on peut commencer à voir un intérêt à ton sujet.
Comment déconcentrer son adversaire?
Comment rester concentré en permanence...
Des titres de ce genre auraient été plus appropriés. Clin d'oeil
Au ping, çà joue tellement vite et avec pas mal de paramètres. Du coup, si tu veux exploiter au mieux ce que tu sais faire, t'"es obligé d'être très concentré.

Samedi 29 Août 2009 21:53

Moi j'ai une idée: il faut péter en méme temps de joué ! l'adversaire sera génait et intoxiqué, bon je sors...
www.eacheng.fr Seconde raquette: MG II Ox, Tenergy 05 1.9, Bois Desmond Douglas.

Samedi 29 Août 2009 21:55

Citation de pro du picot 62 :

Moi j'ai une idée: il faut péter en méme temps de joué ! l'adversaire sera génait et intoxiqué, bon je sors...


Émoticône

Samedi 29 Août 2009 22:18

Comment déconcentrer son adversaire...

Mauvais titre, mais j'ai compris le sens à peu près en lisant ton deuxième message.

La chose intéressante à voir, c'est que quand l'adversaire est extrèmement concentré, on peut tenter un temps mort pour faire baisser un peu son attention.

Après, pour me reconcentrer, j'aime bien m'évader entre les sets, en me mettant sous ma serviette quand je le peux ou sinon j'enchaine directement s'il n'y a pas eu de problèmes.

En faite il n'y a pas beaucoup de choses à dire, il faut juste rentrer dans le match et ne plus en sortir héhé, après, pas de recettes magiques, chacun a son petit truc.
SARL familiale vendant des produits pour protéger votre cuir : www.savethecuir.com

Samedi 29 Août 2009 23:10

C'est ça mon plus gros problème.. Renter dans le match...
Certains matchs je perds en 3 sets sans être rentré dans le match... Après le match je me dis, mais j'ai pas joué là...

Par contre quand j'arrive à rentrer, ça va directement mieux.. Après ça m'arrive souvent aussi d'en sortir... :/
Le mental, mon plus gros défaut...

Dimanche 30 Août 2009 11:00

Extrait de l'étude en question, pour éclaircir les choses :

Les résultats montrent que les pongistes consacrent une part de leur activité, lors des matchs, à tenter d’influencer les jugements de l’adversaire.

Cette activité vise à : 1) modifier le vécu émotionnel de l’adversaire, et 2) influer sur la perception de l’adversaire du rapport de force.

Elle s’exprime à travers des communications pouvant être des coups techniques et des comportements non directement liés au jeu.
Sapientia est ars vivendi.

Dimanche 30 Août 2009 11:16

Tout ce qui est autorisé est bon pour gagner...
Comme la limite de ce qui est interdit est floue...
Bref, être un enculé, ça paye!
Chuck Norris est contre les radars automatiques : ça l'éblouit lorsqu'il fait du vélo...

Dimanche 30 Août 2009 14:28

Citation de RomainB_ :
Sinon, tu fais comme Ovtcharov, tu craches tes poumons en plein échange...


J'vois pas c'que t'as contre lui ! Moi aussi sa m'arrive !

Dimanche 30 Août 2009 16:49

Citation de KHyena :
C'est ça mon plus gros problème.. Renter dans le match...
Certains matchs je perds en 3 sets sans être rentré dans le match... Après le match je me dis, mais j'ai pas joué là...

Par contre quand j'arrive à rentrer, ça va directement mieux.. Après ça m'arrive souvent aussi d'en sortir... :/
Le mental, mon plus gros défaut...


Pareil, j'ai une affreuse tendance à sortir du match aux alentours de 8-8, ou quand j'arrive à 10... Émoticône

Pour répondre au sujet, je crois qu'ignorer complètement son adversaire en dehors des points (en restant fair-play bien sur si filet ou bord MDR) peut être efficace.

(je cherche encore la recette pour avoir un bon mental donc mon conseil... Émoticône)
Au nom du Pèze, du Fisc et du Saint Profit, ramène.

Vendredi 04 Septembre 2009 13:37

Le mental est l'une des choses les plus importantes dans notre sport. C'est une chose qu'on ne peut pas vraiment travailler et que beaucoup de joueurs négligent.
J'ai moi même eu une période pendant laquelle je m'énervait à chaque point raté [ce qui, évidemment, ne sert strictement à rien, même si c'est contre soit...]. Maintenant que j'arrive à passer au dessus, à rester calme, je fais de bien meilleurs matchs et je m'amuse plus, surtout contre les joueurs bien meilleurs que moi ^^

Pour revenir dans le sujet, j'ai souvent du mal à entrer dans le match. Contre les joueurs de mon niveau (pas niveau classement), je perds souvent le premier set ou je me fais bien mener (du genre 8-2 ^^'). Lorsque ça démarre comme ça, j'ai beaucoup moins de mal à jouer les sets suivants, je suis dans le match des le premier échange =).
Il m'arrive parfois, dans les matchs dont les sets sont serrés de "sortir" du match à 2-0 ou 2-1. Je ne sais pas si c'est du au mental ou au physique.

Tout ça pour dire que ce sport est à la fois mental, physique, mais il ne faut pas oublier qu'il y à toujours un perdant et qu'on ne peut pas toujours être le gagnant.

Vendredi 04 Septembre 2009 15:33

Merci pour le lien. L'étude est très intéressante et instructive. J'ai du "m'accrocher" à plusieures reprises afin de ne pas me noyer dans la complexité des termes. Je n'ai pas appris grand chose de nouveau. Par contre, cette étude a le mérite de mettre des mots, de démontrer, certains processus que nous connaissons tous mais que nous n'avons pas l'habitude de formaliser. J'en déduis aussi, qu'à haut niveau (les "cobayes" de l'étude jouent en nationale I...), la part d'influence et d'intox est encore plus prépondérante qu'à mon petit niveau régional. C'est assez logique vu que ces gars là, maitrisent mieux l'aspect technique du ping que moi, et donc, peuvent plus se focaliser sur le coté psychologique. En effet, moi, je reste d'abord concentré pour réussir les coups techniques de bases, alors qu'eux, les réalisent les yeux fermés. Ils sont donc encore plus sensibles aux aspects extérieurs au jeu. Intimidations, perte de confiance, langage corporel.
Je regrette aussi que les rédacteurs passent beaucoup trop de temps à montrer, plutôt qu'à expliquer ou analyser. C'est trop impersonnel.
J'ai bien aimé la constatation selon laquelle les "démonstratifs" sont surtout des "inquiets", occupés à masquer leur anxiété par des cris et des gesticulations intempestives. Ca rejoint bien ce que je pensais...
Ca me conforte également dans l'idée que la meilleure attitude consiste à garder son calme, ne rien montrer afin de ne pas donner d'information à son adversaire. L'impassibilité est parfois plus destabilisante que l'hyper-activité. Mais, des fois, c'est dur...

Vendredi 04 Septembre 2009 16:43

Citation de Jolan :
J'ai bien aimé la constatation selon laquelle les "démonstratifs" sont surtout des "inquiets", occupés à masquer leur anxiété par des cris et des gesticulations intempestives. Ca rejoint bien ce que je pensais...


C'est tellement vrai, et ça s'applique aussi en dehors du contexte de match. Les "démonstratifs" se foutent souvent une pression de malade (bon parfois, surtout chez les jeunes, les parents y sont aussi pour quelque chose) et surcompensent pour se rassurer.

Citation de Jolan :
Ca me conforte également dans l'idée que la meilleure attitude consiste à garder son calme, ne rien montrer afin de ne pas donner d'information à son adversaire. L'impassibilité est parfois plus destabilisante que l'hyper-activité. Mais, des fois, c'est dur...


Petite anecdote: on avait un bouddhiste dans l'équipe l'an passé, et le mec dégageait une vraie aura de calme. On a beaucoup appris en le regardant... le mec ne s'énervait pas 1 seconde, peu importe la situation, et a parfois réussi à renverser des matches qui étaient vraiment très mal partis en laissant l'adversaire s'exciter et en ne s'énervant pas une seconde. Il ne se faisait pas de reproche qd il ratait une balle, ne jubilait pas qd il marquait un point, bref le juste milieu quoi, c'était vraiment surprenant par moments Clin d'oeil

Samedi 05 Septembre 2009 09:41

Bonjour,

Je trouve ce topic très intéressant même si le titre n'est pas très fair-play Émoticône

Voila je suis un pro pour les bord de table et filets , et j'avoue que de temps en temps, si mon adversaire n'est pas très sportif et veut a tout prix gagner, je m'en sert pour le déstabiliser en m'excusant en affichant une mine réjouie ou en ironisant l'excuse...

Mais si le joueur a un bon comportement, je ne fais que jouer de mon mieux (encore plus intéressant si le joueur est meilleur que moi) en restant calme , en s'encourageant discrètement de temps en temps mais rien destiné à troubler mon adversaire de quelque façon.

Pour ce qui en ait de l'étude, elle est faite à haut niveau (par rapport à moi Émoticône ) donc j'avoue n'avoir lu que le début, mais j'ai regardé un DVD que j'ai gagné qui résume tous les moyens de déstabiliser un adversaire plus fort que vous, même si ça tourne en gags la plus part du temps, il y a plusieurs choses de vrai : SHOW SECRETIN PURKART

(Les raquettes qui explosent, la table qui tourne, qui casse et qui rétrécit, des échanges spectaculaires et de nombreux autres gags, retrouvez le show de pingpong le plus connu au monde. A la frontière du sport et du spectacle, l'adresse et la virtuosité de deux grands champions de tennis de table, à voir et à revoir sans modération, pour notre plus grand plaisir ! Durée 1h34. Production et édition 2007. Un D.V.D incontournable ! )

Merci de toutes les remarques déjà postées et le meilleur moyen de gagner ses matchs est de rester calme.
Message modifié 1 fois, dernière modification Samedi 05 Septembre 2009 09:42 par PicPic
1
3
23 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Techniques et tactiques