Vous êtes ici : Accueil > Forums > Général

Cardio..

Lundi 22 Novembre 2010 22:10

Je sais que plusieurs personnes du forum font attention a leur condition physique et s'entrainent de façons diverses, parfois avec un cardio fréquence-mètre.

Mais avez-vous également testé votre fréquence lors d'entrainements ou de matches?

Je viens de le faire aujourd'hui lors d'une petite heure de match amicaux mais intensifs avec un coéquipier. Attaques violentes des deux côtés, aucun des deux ne voulant lacher l'affaire..

Surprise, rythme moyen 155, avec une pointe a 175!

Lundi 22 Novembre 2010 23:07

quand je vais courir, je tourne aux alentours de 140-150

quand je suis a l'entrainement sans pannier de balles c'est 160-170, avec panier sa monte a 180.

en match j'ai fait des pointes a 189 et 191 une fois, a la belle dans un tournoi ou je jouais en perf ^^

au repos complet (7min allongé sur du "dur sans bouger (meme pas les mains) ) je suis entre 46 et 48

Lundi 22 Novembre 2010 23:53

Ah oui quand même!
Impressionnant en effet de monter si haut. Mais l'adrénaline y est sans doute pour quelque chose aussi non?

Mardi 23 Novembre 2010 09:39

faut dire que je suis naturellement stressé un peu MDR

mais oui c'est la concentration, l'adrénaline. de toute on le sais que le ping c'est vachement nerveux comme sport

Mardi 23 Novembre 2010 12:03

Ce n'est pas l'adrénaline. Les fréquences cardiaques que tu as relevé correspondent au type d'effort imposé par notre discipline.

Anaérobie alactique. Effort intense et court.

Mardi 23 Novembre 2010 15:35

Je comprends mieux pourquoi un entraîneur m'avait dit que je devais avoir un bon coeur, après le panier de balles qu'il m'avait fait.
C'est donc plus exigeant qu'on le croit.

Mardi 23 Novembre 2010 16:37

Apparemment selon les sources on pourrait nuancer, et dire que le ping c'est de l'anaerobie alactique, mais aussi de l'anaérobie lactique et de l'aérobie. Le site ci-après donne en effet plutot le ping comme étant une combinaison des trois types, ce qui ne parait pas idiot!

Citation de http://natation.e-monsite.com/rubrique-4970.html :


Sports à efforts continus

Voie Anaérobie Alactique
Sports de détente, de vitesse, de puissance, sauts de cheval en gymnastique, etc...

Voie Anaérobie Lactique
400-800 en course, 100-200-400 en natation, le ski alpin, le patinage, la gymnastique (sol- agrès)

Voie aérobie
le ski de fond, les courses de fond, le cyclisme, l'aviron, etc...

Sports à efforts intermittents

Ces sports sollicitent à des niveaux différents les trois filières énergétiques.

o les sports collectifs
o le tennis
o le tennis de table
o les sports de combat
o etc...

Ces sports présentent, sur un fond de travail aérobie une succession d'efforts courts et intenses, espacés de temps de récupération .


On pourrait en conclure le ptit récapitulatif ci-dessous non?

anaérobie alactique: échanges normaux
anaérobie lactique: séances robot/panier
aérobie: longues sessions de jeu

Jeudi 25 Novembre 2010 18:14

Il y a très peu d'anaérobie lactique au tennis de table. C'est essentiellement de l'anaérobie alactique (chaque frappe de balle) sur un gros fond aérobie (durée du match).

L'anaérobie lactique correspond à un effort quasi maximal de 10'' à 2' avec un pic lactique vers 45" (pour ceux que ça intéresse, voir courbe de Howald, 1972), or les efforts de 45" sont quasi inexistants au tennis de table.

Par ailleurs la quantification de l'effort est très difficile puisque ce n'est pas un effort constant mais bien une répétition d'effort d'intensité variable : ainsi on pourrait dire que tandis que chaque frappe est lié à un apport énergétique de type anaérobie alactique, la répétition des frappes, et plus précisément des échanges fait de notre capacité maximale aérobie (CMA) une qualité déterminante de la performance.

De plus, cela va dépendre de notre âge, notre type de jeu, notre investissement, notre fréquence d'entraînement ou encore du style de jeu de l'adversaire... et j'en passe!

Dimanche 28 Novembre 2010 12:19

Citation de Toutenfiness :
L'anaérobie lactique correspond à un effort quasi maximal de 10'' à 2' avec un pic lactique vers 45" (pour ceux que ça intéresse, voir courbe de Howald, 1972), or les efforts de 45" sont quasi inexistants au tennis de table.


En compétition OK, mais est-ce que l'entrainement au panier balle ne correspond pas à ça?

Lundi 29 Novembre 2010 00:18

Citation de pilami :
Citation de Toutenfiness :
L'anaérobie lactique correspond à un effort quasi maximal de 10'' à 2' avec un pic lactique vers 45" (pour ceux que ça intéresse, voir courbe de Howald, 1972), or les efforts de 45" sont quasi inexistants au tennis de table.


En compétition OK, mais est-ce que l'entrainement au panier balle ne correspond pas à ça?


Ca s'en rapproche effectivement, après comme j'expliquais, la quantification de l'effort au tennis de table est difficile puisque c'est une répétition d'efforts et pas un effort continu. Mais oui, le panier peut s'apparenter à de l'anaérobie lactique.

Jeudi 20 Janvier 2011 17:06

Du haut de mes 36 ans, fin de l'an dernier j'ai mesuré ma fréquence cardiaque pendant de nombreuses semaines lors de matches, entrainements et d'un stage intensif.

Je plafonnais vers les 180 dans des matches et exercices intensifs avec prises de balles rapides ou gros tops etc..avec 3 pointes/minipics enregistré(e)s a 196, 203 et 205!

Lors du 196 (en match) j'ai ressenti une gêne/douleur dans la poitrine, je me suis arrêté quelques secondes et celle-ci s'est dissipée quasi instantanément.
Lors des 203 et 205 (en stage) je n'ai rien senti. Par contre après le stage j'ai eu une gêne/douleur pendant 2-3 jours dans la poitrine (côté coeur).

Maintenant est-ce que les douleurs/gênes ressenties sont dues aux pics ou a l'effort global, c'est difficile a dire. Je suppose en tout cas qu'il faut que j'entraine l'endurance. A suivre..

Jeudi 10 Janvier 2013 12:29

Hier, à l'entraînement libre, j'ai testé le cardio sur une séance de 1h20.
A l'échauffement, sur de la régularité en contre-attaque et bloc, je monte à +/- 120 bpm.
Sur des séquences de top sur bloc adverse, je monte à +/- 165 bpm.
Durant les sets, je monte à +/- 160.
Sur l'ensemble de la session, j'étais à une moyenne de 138 bpm.

Je suis assez étonné. Je pensais pas que mes pulsations seraient aussi hautes alors que sur des séances de vélo, sur route, je ne monte pas plus haut sur les maxi, pour une moyenne de +/- 155 bpm. Sur home trainer, je monte à +/- 175 bpm et une moyenne vers 165 bpm, je pense.

Ma FC au repos est de +/- 40 bpm et ma FC max est de +/- 180 bpm.
Bois: Dotec Ovtcharov All+ CD: DHS H2 2mm - RV: CTT National Pogo ox

Jeudi 10 Janvier 2013 13:18

Capo, tu as une fréquence de 40 BPM? Tu es un coureur à pied de haut niveau?

Moi j'ai une fréquence cardiaque au repos de 50 BPM, par contre je ne l'ai jamais mesurée pendant que je jouais au ping.

Jeudi 10 Janvier 2013 13:29

Citation de decompte :
Capo, tu as une fréquence de 40 BPM? Tu es un coureur à pied de haut niveau?

Moi j'ai une fréquence cardiaque au repos de 50 BPM, par contre je ne l'ai jamais mesurée pendant que je jouais au ping.


Je déteste la course à pied.
Je fais du vélo, mais depuis juillet, seulement.
Je descend parfois sous les 40 BPM.
Bois: Dotec Ovtcharov All+ CD: DHS H2 2mm - RV: CTT National Pogo ox

Jeudi 10 Janvier 2013 13:58

Petite question technique : comment faites vous ou quel type de matos vous disposez pour noter aussi facilement vos fréquences ? Une jolie infirmière qui prend votre pouls en même temps que vous jouez ?? Une montre spécifique ??? Un toubib personnel qui vous suit ????

Jeudi 10 Janvier 2013 15:08

Montre Sigma PC9 Man: http://www.probikeshop.pt/sigma-relogio-cardio-pc9-man-vermelho/67473.html
Bois: Dotec Ovtcharov All+ CD: DHS H2 2mm - RV: CTT National Pogo ox

Jeudi 10 Janvier 2013 15:12

A votre avis, quelles sont les plages de fréquences les plus rentables pour progresser au ping ? Dans quelles zones faut-il essayer de bosser ? J'aurais dit faire du fond en zone 2 pour la caisse et du fractionné en zone 5 mais le problème c'est que j'arrive à rester en zone 2 sur un vélo mais pas en course à pied...
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...

Jeudi 10 Janvier 2013 15:16

Citation de popette58 :
A votre avis, quelles sont les plages de fréquences les plus rentables pour progresser au ping ? Dans quelles zones faut-il essayer de bosser ? J'aurais dit faire du fond en zone 2 pour la caisse et du fractionné en zone 5 mais le problème c'est que j'arrive à rester en zone 2 sur un vélo mais pas en course à pied...


Tu entres dans un débat qui me dépasse.
Mais je pense que la cardio se travaille certainement mieux sur un vélo et qu'il vaut mieux réserver l'entrainement à la table pour travailler la technique et la tactique.
Bois: Dotec Ovtcharov All+ CD: DHS H2 2mm - RV: CTT National Pogo ox

Jeudi 10 Janvier 2013 15:18

Citation de popette58 :
A votre avis, quelles sont les plages de fréquences les plus rentables pour progresser au ping ? Dans quelles zones faut-il essayer de bosser ? J'aurais dit faire du fond en zone 2 pour la caisse et du fractionné en zone 5 mais le problème c'est que j'arrive à rester en zone 2 sur un vélo mais pas en course à pied...


Le vélo étant un sport "porté" c'est plus simple de rester assez bas en pulsation. Si tu veux faire pareil en course à pied et si tu n'y est pas très entrainé il faudra courir très lentement.
e pericoloso sporgersi

Jeudi 10 Janvier 2013 15:30

Citation de ferti :
Du haut de mes 36 ans, fin de l'an dernier j'ai mesuré ma fréquence cardiaque pendant de nombreuses semaines lors de matches, entrainements et d'un stage intensif.

Je plafonnais vers les 180 dans des matches et exercices intensifs avec prises de balles rapides ou gros tops etc..avec 3 pointes/minipics enregistré(e)s a 196, 203 et 205!

Lors du 196 (en match) j'ai ressenti une gêne/douleur dans la poitrine, je me suis arrêté quelques secondes et celle-ci s'est dissipée quasi instantanément.
Lors des 203 et 205 (en stage) je n'ai rien senti. Par contre après le stage j'ai eu une gêne/douleur pendant 2-3 jours dans la poitrine (côté coeur).

Maintenant est-ce que les douleurs/gênes ressenties sont dues aux pics ou a l'effort global, c'est difficile a dire. Je suppose en tout cas qu'il faut que j'entraine l'endurance. A suivre..


Tu devrais demander conseil à ton médecin, peut-être faire un test d'effort. Je me suis mis sérieusement au vélo à 36 ans et j'ai pris les devants pour faire un bilan complet avant. 205 c'est un sacré pic quand même, en vélo j'ai bien du mal à mon âge à dépasser les 185 bpm maxi, même en étant à l'arrache de l'arrache. C'est bon signe que tu puisses monter si haut, mais je n'ai jamais ressenti aucune gêne ni douleur même quand j'étais au taquet, moribond en haut d'un col, ni pendant l'effort ni après.
Message modifié 1 fois, dernière modification Jeudi 10 Janvier 2013 15:30 par popette58
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...
1
0
32 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Général