Vous êtes ici : Accueil > Forums > Général

Le tennis de table permet-il de brûler suffisamment de callorie ?

Sondage

D'après vous, Combien de calories sont brulées à la fin d'un cours de Tennis de table ?

Entre 100 et 200 kcal - 9.8% - 4 vote(s)
Entre 200 et 400 kcal - 9.8% - 4 vote(s)
Entre 400 et 800 Kcal - 29.3% - 12 vote(s)
Entre 800 et 1200 kcal - 22.0% - 9 vote(s)
Entre 1200 et 1500 kcal - 7.3% - 3 vote(s)
Entre 1500 et 2000 kcal - 4.9% - 2 vote(s)
Entre 2000 et 2500 kcal - 4.9% - 2 vote(s)
Entre 2500 et 3000 kcal - 0.0% - 0 vote(s)
Plus de 3000 kcal - 12.2% - 5 vote(s)

Vendredi 26 Septembre 2008 18:53

Bonjour a tous, prenons le cas d'une personne légèrement enrobée souhaitant perdre du poids. Cette personne entreprend un régime alimentaire et souhaite reprendre une activité physique et sportive. On sait que pour une activité modérée comme la marche, notre organisme perd entre 100 et 140 Kcal. Pour une activité moyenne type natation ou jogging, le coût énergétique est situé entre 120 et 250 Kcal. Pour une activité intense soutenu type tennis, équitation ou aerobic, le coût énergétique est situé entre 400 et 1000 Kcal. Pour une activité extrême type boxe, judo ou squash, le coût énergétique est situé entre 1800 et 2500 Kcal.
Franchement je pose cette question car je ne connait point la réponse mais quand méme a votre avis?

Vendredi 26 Septembre 2008 19:16

C'est fou , le titre est mal orthographié , la partie scientifique parfaitement écrit ( Je soupçonne un copier/coller ), et ta question est erronée.
Tu pourrais faire un effort quand même , car le fait de faire des fautes , discrédite ce que tu veux débattre.
D'autant plus que tes fautes sont soulignées en rouge , alors ...

Vendredi 26 Septembre 2008 19:32

Le copier/coller est évident.
Sauf pour la dernière phrase.
Après le titre est assez lamentable.

Malgré tout, c'est un sujet qu'on peut débattre mais ça commence mal.
En tout cas, tu ne me fais pas mentir sur l'attitude de la majorité des pongistes en postant des com

Vendredi 26 Septembre 2008 19:33

Ca fait vachement avancé le débat ca !!

Vendredi 26 Septembre 2008 19:35

Si ça peut vraiment faire l'objet d'un débat, remarque.
En tout cas, tu ne me fais pas mentir sur l'attitude de la majorité des pongistes en postant des com

Vendredi 26 Septembre 2008 19:55

Oui , ça fait avancer le débat sur l'orthographe :

Comment peut-on encore faire d'énormes fautes , avec tous les moyens mis en place pour les éliminer ?

Vendredi 26 Septembre 2008 20:10

En ne voulant volontairement pas respecter son lectorat Clin d'oeil

Sinon... pour le sujet... Le tennis de table est considéré comme du cardio, donc la dépense énergétique est importante, donc oui ça peut être utilisé par des personnes voulant perdre du poids.
Quant à la dépense en elle-même... Je n'en sais fichtrement rien, mais comme on est sérieux ici, je dirais aux alentours de 600 calories pour 1h30.

Vendredi 26 Septembre 2008 20:50

intéressant comme sujet Jordan 49

par contre, la dépense énérgétique doit être très varaible en fonction de pas mal de facteurs :
- niveau des joureurs (donc durée des échanges)
- match ou entrainement dirigé : l'entrainement dirigé ralonge généralement la durée moyenne de l'échange)
- type de jeu....

en tout cas, ce sport me parait bien pour qqn qui a de l'embonpoint ou une carence physique car la dépense physique est modulable assez facilement

Vendredi 26 Septembre 2008 22:43

C'est plus physique que la natation ou le jogging l'equitation ? ( c'est bien le cheval qui court?)

Samedi 27 Septembre 2008 00:40

Et puis aussi la dépense énergétique dépend du facteur temps.
Il faut préciser, sinon on ne peux rien déduire.
2h de ping engendrent une dépense énegétique bien supérieure à 20 minutes de squash, mais bien moins élevée que 10h de marche...

Mais pour répondre au sujet, je n'en sais rien !

Samedi 27 Septembre 2008 01:05

Citation de botd1 :
C'est plus physique que la natation ou le jogging l'equitation ? ( c'est bien le cheval qui court?)


C'est aussi ce que je me disais...et 3 à 4 fois plus ! Pas très sérieux tout ça...
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait" - Mark Twain.

Samedi 27 Septembre 2008 01:07

... ou alors c'est le cavalier qui porte le cheval ! Émoticône
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait" - Mark Twain.

Samedi 27 Septembre 2008 04:43

L'équitation c'est pas si facile que ça.

Samedi 27 Septembre 2008 07:50

la pratique du sport évite de grossir mais ne fait pas maigrir sauf en cas d'hyperactivité dans la durée et dans l'intensité ( cad 12 heures tous les jours et alors il faut suppléer par un régime HYPERcalorique pour éviter des problèmes de santé).

seul un régime hypocalorique contrôlé et régulier fait maigrir.
quand les bornes sont dépassées, il n'y a plus de limites

Samedi 27 Septembre 2008 11:32

Si le sport "évite" de grossir alors pourquoi ne ferait-il pas maigrir ?
Le sport n'a pas de réelle influence sur une perte ou une prise de poids. La seule influence c'est le rapport entre les calories absorbées et celles qui sont consommées. Quelqu'un qui a une DEJ de 2600cal/jour et qui mange précisément 2600cal/jour sans avoir pris le tennis de table (ou autre activité cardio) en compte dans le calcule de sa DEJ, alors il sera en léger déficit calorique et pourra maigrir. Si quelqu'un souhaite grossir et prend en compte le tennis de table, alors si il mange 3500 calories par jour il grossira...
Dans tous les cas il faut penser à nourrir ses muscles pour ne pas perdre en masse sèche, donc pour un sportif régulier mais non acharné : 1,5gr par kg de poids de corps en protéines.
Message modifié 1 fois, dernière modification Samedi 27 Septembre 2008 11:33 par Dvy01

Samedi 27 Septembre 2008 11:39

Bonjour,
Je viens de tomber sur le topic et la question qu'il faut se poser (me semble t'il) est : dans qu'elle filière energétique sommes nous lorsque nous pratiquons le tennis de table en configuration de cours?

En sachant qu'une séance d'une heure trente se décompose en trois temps : échauffement /corps de séance/étirements , il est difficile d'avoir un diagnostic fiable.

cependant si nous partons sur une séance consacré au top spin coup droit avec travail au panier, on peut considérer que le tennis de table sera dans une filière assez proche du travail "fractionner" effectué par les athlètes de "fond" durant leur période hors saison pour augmenter leur capacité aérobique.

A contrario un match de tennis de table avec des points gagné très rapidement se raproche plus d'un travail en "explosivité";donc le tennis de table peut entrainer des dépenses calorique de nature diverses et ce en fonction:
Du type de séance, de la durée de la séance, des situation (match).

Pour perdre du poids, la je suis convaincu que le Tt2T n'est pas la meilleur des discipline.

Personnellement je me sert de cette discipline pour augmenter mes réflexes et diminuer mon temps de réaction; pour rester en forme et perdre des kilos : courses à pieds, vélo,fitness.

désolé si j'ai laissé des fautes.
Le pouvoir est dans l'action!

Samedi 27 Septembre 2008 12:05

J'en sais rien, je ne suis pas médecin
Mais, je peux dire, en comparaison avec le karaté
Le tennis de table ne peut vraiment aider à perdre du poids
De toute façon, le sport ne fait pas perdre du poids
Il vous fait prendre du muscle
Après si tu veux maigrir, tu dois faire un régime adapté en plus du sport

Samedi 27 Septembre 2008 12:19

Euh un marathon (autant prendre un exemple flagrant) je ne vois pas en quoi ça fait prendre des muscles.
Par contre, un marathonien va utiliser les glucides comme source énergétique, et ensuite il va utiliser ses réserves adipeuses, c'ets à dire la graisse, et donc maigrir.

Maintenant il faut coupler ça à l'alimentation.
Si ce même marathonien ne suit aucun régime spécifique (apport calorique "normal" pour quelqu'un sans activité physique intense), alors il perd du poids. Pourtant dans ce cas, pas de régime...
Si au contraire il suit un régime hypercalorique, alors il compensera la perte de poids du au sport par un regain du à son alimentation. Ici encore, le sport à fait perdre du poids, mais l'alimentation compense.
Si ce sportif suit un régime hypocalorique, et bien la il risque de gros problèmes de santé.

De toutes façons, pour perdre du poids, il faut coupler régime adapté et activité physique régulière.

Samedi 27 Septembre 2008 12:31

Il faut d'abord différencier les types de muscles:pour pas entrer trop dans les détails, disons qu'il y a 2 types de muscles(de fibres musculaires plus précisément): rapides(qui sont volumineux:ex sprinter, haltérophile) ou lents(pas volumineux:marathonien, cycliste grimpeur...), donc un marathonien développe des fibres endurentes mais pas rapides.
Donc en volume "ton" marathonien ne prend pas de muscles mais développe ses fibres lentes!!!

Samedi 27 Septembre 2008 13:28

C'est vrai qu'il faut différencier les deux types de fibres.
Pour l'histoire du volume, il augmente quand le muscle est sollicité pour une épreuve de force, très intense (il y a fabrication de sarcomères(=unité contractile du muscle) en parallèle ce qui augmente la force, ce qui n'est pas le cas quand l'effort produit est long et peu intense).
Aussi, chaque muscle contient des fibres lentes et rapide, avec des proportions variables, ceci variant de manière génétique. On nait tous avec un capital ratio fibres lentes/fibres rapides différent.

Bref, je crois que je m'égare, et je vais en rester là...
Message modifié 1 fois, dernière modification Samedi 27 Septembre 2008 13:51 par redge
0
2
29 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Général