Vous êtes ici : Accueil > Forums > Messages de strutt

Messages de strutt - Page 155

Vendredi 20 Février 2004 13:27

Tout à fait d'accord avec keumar. On ignore les causes de son décès, meutre ? Suicide ? Il parait qu'il supportait mal l'anonymat depuis qu'il n'était plus dans le circuit. Le dopage " c'est pas bien ",
on en est bien conscient, mais personne ne connaissait sa vie privé, ses relations, etc...
Et puis les nageuses de l'Est des années 70 - 80 ne sont pas toutes mortes à 35 - 40 ans...

Vendredi 20 Février 2004 13:14

J'ai le même problème en ce moment, pourtant les classements et autre " obligation de gagner " ne m'obsède pas tant que çà. Le week-end dernier, 1 er match, j'ai 2 balles de match au 5è set, je perds 12-10. 2è match, je mène 10-6 au 4è set, 4 balles de match, je perds le set 13-11 et le match 11-6 à la belle. Pour l'anecdote je gagne 3 sets à 0 mon dernier match, pourtant les 3 joueurs étaient du même niveau. J'ai pourtant de l'expérience ( 15 ans de ping ), mais je pense qu'il y a des périodes comme çà où rien ne va.
Sinon contre la peur de gagner, quelques tuyaux : 1) Essayer mentalement de se concentrer point par point sans se soucier du score. Je sais, c'est pas facile, mais çà marche. 2) Privilégier la notion de plaisir et se relacher lors d'une rencontre. J'en ai encore eu la preuve avec mes 3 matchs de vendredi dernier , il n'y a qu'au 3è que j'étais décontracté. 3) Dis-toi bien qu'il suffit de gagner une seule rencontre serrée en 5 sets pour te libérer. Après tu ne feras plus ce complexe et tu joueras tous les points à ton vrai niveau.
Courage.

Vendredi 13 Février 2004 16:58

Petit détail par rapport à mon 1er message : Habitué au match à 21 pts, çà m'a fait tout drôle de reprendre l'année dernière. Moi qui suis plutôt un diesel, j'ai pas encore assimilé tous les paramètres des matchs à 11 pts. Naïvement je continu à croire que mené 8-3, j'ai toutes mes chances de remonter au score. Et puis à 11 je vois l'adversaire changer de côté, stupéfaction, révolte.... Résignation.

Vendredi 13 Février 2004 15:54

Francis, d'après ce que j'ai compris, t'étais DJ à Strasbourg. Comme je suis originaire de cette ville ( je l'ai quitté en 91 pour partir en région parisienne ), peux-tu me dire où les gens avaient le plaisir de se déhancher sur ta musique ?

Jeudi 12 Février 2004 11:05

Perso j'ai fait un break entre 2000 et 2003. Les raisons ?
1) Professionnelle : changement de poste, plus de disponibilité
demandée dans le travail. Comme dirait l'autre : c'est mon choix.
2 ) Personnelle : être papa, c'est beaucoup de bonheur, mais çà
prend du temps aussi. Vu mes horaires professionnelles en
semaine, je profitais de mon petit garçon le week-end.
Je me suis rabattu sur la course à pied qui a l'avantage de permettre des entrainements à toutes heures de la journée et en solo. De plus je progressais rapidement : de 4 H 00 à 3 H00 en moins de 2 ans sur un marathon.
J'étais classé 35 avant mon break. J'ai repris en 2003 à 50. Je m'entraine 1 fois par semaine + un match le vendredi ( PR + Champ. Paris ). Pour l'instant je perfe à maxi 40, donc je n'ai pas retrouvé mon niveau d'avant. Mon coup droit a pas mal baissé, mes tops sont moins puissants et je fais pas mal de fautes en retour de service. En tout cas je joue sans pression dans une équipe sympa, mais secrètement, j'espère que je retrouverai mon niveau 30 - 35 d'ici une petite année.
Maintenant j'arrive à gérer mon planning entre les joggings ( souvent le midi et le dimanche ), le ping, le travail et la vie de famille.

Jeudi 12 Février 2004 09:45

C'est clair que lorsque l'on débute, il faut privilégier le contrôle avant tout.
Je me marre en voyant un jeune classé 80, collé son Mark V Max et se satisfaire des 2-3 prunes qu'il met lors d'un match. Il aura oublié que sa défaite est dû à ses retours de services et ses poussettes à 3 m de la table par manque de contrôle.
Arrêtez d'utiliser des revêtements de champion du monde, prenez un bon vieux varispin ou control spin vous progresserez bien plus vite !

Mercredi 11 Février 2004 09:32

JO WALDNER of course !!! Il sait tout faire.
APPELGREEN n'était pas mal non plus.

Jeudi 05 Février 2004 11:41

C'est vrai que c'est vraiment dommage pour l'ASSE. Mais le plus important pour eux c'est la remontée et une nouvelle osmose avec son fidèle public. J'ai regardé le match en étant neutre ( je suis abonné PSG ), et franchement c'était un bon match.
Une équipe rapide en contre, l'autre pleine de bonne volonté et combatif à l'extrême. Moi qui voulait me coucher de très bonne heure, j'ai regardé jusqu'à la fin.
Sinon en réponse à runman974, je ne pense pas que les sochaliens auront la tête ailleurs lors de la finale. Je pense même qu'en récupérant Santos et Daf de la CAN, ils la gagneront. En plus, ils l'ont mauvaise car ils avaient pris une branlée l'année dernière contre Monaco.

Jeudi 05 Février 2004 10:13

C'est vrai que c'est un sport stressant. Déjà le jeu en lui-même : rapide, nerveux, se jouant souvent sur des petits détails. Le système de classement n'arrange pas les choses, jouer en contre ou en perf nous met une pression supplémentaire à chaque match.
J'ai fais du judo en compétition et je fais encore de la course à pied en compétition, aucune de ces disciplines ne procurent autant de stress que le ping. Je suis plus nerveux pour un match de régionale qu'au départ d'un marathon même si j'ai des objectifs. A la course à pied, je suis sûr de tout donner tandis qu'au ping tu peux sortir d'un match avec des tonnes de regrets. Qui n'a jamais eu cette phrase typique après une rencontre désastreuse " Je vais arrêter le ping, je suis trop nul, demain j'arrête ". Mais 2 jours après la passion reprend le dessus. Inexplicable...

Jeudi 05 Février 2004 08:58

Moi çà serait plutôt un schéma de jeu. Un échange top sur top, coup droit - revers. Quel qu'en soit l'issue, j'ai vraiment l'impression de m'être " défoncé " car même si la gagne est importante, çà reste un sport et j'adore sortir d'un match " vidé " en ayant tout donné.
Sinon j'aime bien la tactique top frappé en coup droit croisé puis décroisé. Pour un gaucher comme moi, c'est un coup souvent gagnant.

Mercredi 04 Février 2004 14:39

Il y a eu une période anti-top, surtout utilisé pour ses effets génants.
Mais depuis, les picots longs offrent des variantes beaucoup plus intérressantes ( Grass Devil, Curl ). Je pense que beaucoup d'anti-topeur se sont tournés vers ce genre de revêtements. Pour les autres ( comme moi ) soucieux d'être plus offensifs, les mi-longs et les softs ( surtout les tensor ) offrent de bonnes sensations.
Mais tout comme tragal, je me suis bien éclaté avec le best anti, passant de 55 à 40 en 2 ans ( j'avais bien sûr aussi progressé en coup droit ). J'ai failli m'y remettre l'année dernière ( j'avais arrêté le ping pendant 2 saisons ), mais j'avais peur de ne plus retrouver les mêmes sensations qu'il y a 8 ans. Peut-être qu'un jour...

Mercredi 04 Février 2004 12:26

Franchement je ne crois pas. La plupart des anti-top en vente aujourd'hui existaient déjà il y a 10 ans.

Mercredi 04 Février 2004 12:11

Moi je jouais avec un Best Anti 1,6 mm il y a 7 - 8 ans. Mon classement à ce moment là était 40. J'utilisais ce revêtement en revers pour le bloc, la poussette, quelques attaques pas très rapides mais qui peuvent surprendre à certains moments d'une rencontre. Mais mon jeu était surtout basé sur un gros top frappé en coup droit, je pivotais dès que j'en avais l'occasion. L'anti-top est un revêtement qui peut gêner certains joueurs, mais à l'opposé, il y en a qui se régalent. Et alors là, bonjour la branlée ! Après, je me suis mis au soft, because anti-top trop lent, pas d'initiative et c'est vrai qu'à un certain niveau çà ne gêne plus grand monde.

Mercredi 04 Février 2004 10:22

Sujet : Général > NOUVEAU
Les nouveaux clubs qui sont crées dans l'année sont obligés de jouer dans la plus petite division. Que tu alignes 6 NC ou 6 45.
Les demi-saisons sont également faites pour que des équipes comme çà ne restent pas 1 an en D3 ou D4.

Mardi 03 Février 2004 13:52

C'est vrai que relativiser l'importance des matchs permet d'ôter la pression.
Sinon il y a une autre manière d'aborder une rencontre, c'est de jouer point par point sans se soucier du score. A l'époque c'est un ancien classé 20 qui m'avait conseillé ce truc. C'est un sacré travail mental, mais çà marche. Pour exemple concret, prends les rencontres où tu jouais en surrégime, tu es sur un nuage, tout te réussi, tu ne te soucies pas du score. Se concentrer sur chaque balle sans se soucier des points d'avance ou de retard et une bonne solution.
Il y a aussi des joueurs qui ne regardent pas les classements des adversaires avant de les jouer en championnat ( si tu ne les connait pas bien sûr ).
Et puis il y a la compet, la compet, la compet, çà donne l'expérience nécessaire pour conclure les matchs serrés.

Lundi 02 Février 2004 17:59

C clair. En plus, s'entrainer 4 H et travailler sa condition physique quotidiennement, c'est pas donné à tout le monde. C'est un vrai programme de bon numéroté çà ! Je suppose que championnat, tournoi, indivs, etc.. vont de paires avec tout çà. A ce rythme là, les picots et autres anti-top ne te feront bientôt plus peur...

Vendredi 30 Janvier 2004 10:46

Pareil qu'Elestrat, j'ai joué un gars en fauteuil classé 45 qui était N° 2 français dans sa catégorie. En tant normal, on n'hésite pas à jouer sur les points faibles de l'adversaire, là c'est différent. Etant mené 1 set 0 ( sur 21 pts à l'époque ), j'ai décidé de servir soit très court ou très long et de faire " gauche - droite " durant les échanges, sinon je me prenais 2 - 0. Le mec en face jouait en bloc et top frappé à chaque balle un peu haute. Je m'en suis sorti de justesse en 3 sets, mais j'en étais presque à m'excuser pour ma tactique " tordue " pour le battre. S'excuser, c'est justement la chose à ne pas faire. J'ai beaucoup d'admiration pour ces gens là. A Meaux par exemple, l'équipe de basket handi est 2è en Nationale 1. Ils sont époustouflants à voir jouer, quelle maitrise, quelle volonté ! Chapeau les handis !

Jeudi 29 Janvier 2004 09:55

Rage est plus orienté Néo-Métal ou Métal en vogue ( M. Manson, Korn, Linkin Park etc.. ). Des groupes comme In Flames, Dimmu Borgir ou Slayer sont rarement cités dans ce mag. Mais il m'arrive de l'acheter de temps en temps.
Je ne savais pas que Metallian était conçu par le bassiste de Nightmare, merci de l'info. Encore un bon mag, pour les purs et durs.

Jeudi 29 Janvier 2004 09:47

Dans le Lavandou, ils sont forts en revers et dans la Creuse, ils jouent tous en poussette. Les tournois là-bas durent 4 jours, ennuyeux à mourir... Tout çà pour dire que je ne crois pas à un style de jeu en rapport avec la région. Tu peux avoir une forte majorité de jeunes qui ont le même style de jeu dans un club, grâce ou à cause de l'entraineur " je veux le même revêtement que l'entraineur ". Dans mon club, comme il y a une forte majorité de gens entre 30 et 40 ans, nous avons tous les styles de jeu possibles dans des classements entre 30 et 60 et nous sommes un club de région parisienne.

Mercredi 28 Janvier 2004 17:43

Hard'N Heavy est un bon mensuel de hard de même qu'Hard Rock mag. C'est en tout cas les 2 mags qui ont survécu aux phénomènes issus de ce style de musique ( grunge et autres ). Il y en a 2 autres dans les kiosques : Metallian plus basé sur le black-metal, death, bref que du lourd ( je ne me souviens plus du titre du 2è mag ).
Dans HNH ou HRM, tout y est : infos sur les groupes, critiques des cd's sortis dans le mois, concerts, etc... Des interviews de groupes ( évidemment notre dernier album est le meilleur ! ), des retours en arrière ( il était une fois un groupe de cheuvelu qui s'appelait Led Zepp... ). VIVE LE METAL !!!
3145 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Messages de strutt

Résolu