Vous êtes ici : Accueil > Forums > Général

Booster_est-il-autorise?_oui en pro... - Page 2

Sondage

Le_boost_des_plaques_de pro_

Chinois - 10.5% - 2 vote(s)
Europeen - 5.3% - 1 vote(s)
Autres - 5.3% - 1 vote(s)
National - 5.3% - 1 vote(s)
Regional - 0.0% - 0 vote(s)
Pour - 52.6% - 10 vote(s)
Contre - 21.1% - 4 vote(s)
Petition? - 0.0% - 0 vote(s)

Jeudi 07 Mai 2015 21:57

Il y a eu une petite digression. Sinon, Jike au départ ne serait pas Fenchurch-Logik-TPLink ?
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...

Jeudi 07 Mai 2015 21:58

Avec ton pote nefertiti... vous faites la paire...
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...

Jeudi 07 Mai 2015 22:14

Citation de popette58 :
Il y a eu une petite digression. Sinon, Jike au départ ne serait pas Fenchurch-Logik-TPLink ?

Très certainement... ça en devient lassant à force, maintenant ils se fait repérer en 2 posts seulement.

Jeudi 07 Mai 2015 22:56

Pour revenir au sujet du booster, c'est quand même rigolo pour des sportifs de trouver qu'il est normal de décider par soi même des points de règlement qui sont légitimes et ceux qui ne le sont pas, et ensuite de s'auto persuader et de prêcher que tout le monde devrait faire pareil parce que cette vision est la bonne.
Franchement moi je m'en tape si les types contre qui je joue boostent, ça biaisent ou pas les matches, ça changera de toutes façon pas ma vie. Mais arrêtez de dire qu'il est parfaitement légitime et moral de ne pas respecter le règlement. Quant un sport a des règles qui ne me conviennent pas, je m'adapte ou je change de sport.
Citation de popette58 :
+1 avec nicopong. la seule manière d'arrêter l'hypocrisie et de mettre tout le monde à égalité c'est d'autoriser les boosters.

Sinon on peut aussi tous respecter le règlement.
Message modifié 1 fois, dernière modification Jeudi 07 Mai 2015 22:56 par guiguiB

Jeudi 07 Mai 2015 23:13

L'argument "de toutes façons le règlement est inapplicable, donc c'est normal de ne pas le respecter", c'est quand même le summum de l'hypocrisie et le contraire de l'esprit sportif et du sport amateur:
- Je sais que je n'ai aucune chance de subir un contrôle antidopage, il est donc parfaitement normal que je me dope.
- Au tennis, l'immense majorité des matches est auto-arbitrée. Une balle est sur la ligne et trop loin de mon adversaire pour qu'il puisse en juger, il est donc parfaitement normal que je l'annonce faute.
- Au foot, il n'y a qu'un arbitre, il regarde ailleurs, il est donc parfaitement normal d'aller mettre un coup dans les mollets de mon adversaire au passage puisque je sais que je ne serais pas sanctionné.
- ...
Bref, comme dans tous les sports, au niveau amateur, il y a nécessairement de l'espace pour enfreindre le règlement à son avantage. C'est pas pour cela qu'il est légitime de le faire. Ou au moins quand on le fait, on ne s'en vante pas.

Vendredi 08 Mai 2015 11:27

Pourquoi vouloir toujours raisonner de manière en tout ou rien, en tout noir ou tout blanc?
Dans bien des sports il y la règle et l'esprit de la règle et souvent se borner à la règle est bien moins judicieux que de s'adapter en restant dans l'esprit de la règle. L'exemple type est la règle du service, en se bornant à la règle et en tenant le même type de raisonnement que guiguiB, tu vas compter point perdu chaque fois que tu va juger que le lancer n'est pas parfaitement vertical. De plus il faut comparer ce qui est comparable, le boosting des plaques c'est quand même pas la même chose que le dopage...
Et le boosting est autorisé à partir du moment ou tu boostes la mousse sans le topsheet... Comment veux-tu appliquer ça? Il faut bien alors saisir l'esprit de la règle et s'adapter. Toutes les règles ont un esprit et sont faites pour laisser une marge de manoeuvre dans leur applicatio, et heureusement qu'il en est ainsi.

Vendredi 08 Mai 2015 12:24

Citation de guiguiB :

Bref, comme dans tous les sports, au niveau amateur, il y a nécessairement de l'espace pour enfreindre le règlement à son avantage. C'est pas pour cela qu'il est légitime de le faire. Ou au moins quand on le fait, on ne s'en vante pas.


Sauf que comme je le dis dans mon premier poste, tu ne pourras jamais empêcher les meilleurs joueurs de se faire fournir, au pire, des plaques directement boostés avec X couches de leur booster préféré. Il est interdit d'altérer chimiquement la plaque une fois cette dernière sortie de l'usine........mais dans l'usine y'a aucun souci. Il y a un souci flagrant à ce niveau.

Citation de nicopong1 :

Et le boosting est autorisé à partir du moment ou tu boostes la mousse sans le topsheet...


Ce n'est pas ce que je lis dans le règlement de l'ittf. Ils font clairement la distinction entre ce qu'ils appelles le "covering material" qui pour moi est la plaque (et dans le cas d'un backside le topsheet + la mousse) et ce qu'ils appelles "the surface of the covering material" qui dans le cas d'un backside est pour moi le topsheet.

Extraits du règlement :

"The surface of the covering material on a side of the blade, or of a side of the blade if it is left uncovered, shall be matt, bright red on one side and black on the other."
Ici ça concerne, dans cas d'un joueur ayant deux backside, l'obligation d'en avoir un topsheet rouge et un autre topsheet noir.

"The racket covering shall be used without any physical, chemical or other treatment."
L'interdiction de traitement concerne ici, dans le cas d'un backside, l'ensemble de la plaque.

C'est comme ça que je le comprends perso, et surtout si ce n'était pas le cas, pourquoi contrôler l'application de ce règlement en testant si tu as des VOC qui s'échappent de ta raquette ? Si ton interprétation est la bonne, en effet une raquette contrôlée positive au VOC n'est pas interdite pour autant puisque dans ton interprétation, des VOC qui s'échappent de la mousse : ça reste toujours autorisé.....je ne crois pas que ça le soit, et tous les contrôles seraient donc contestables puisqu'il faudrait prouver que c'est précisément le topsheet qui a été traité et pas la mousse.
Message modifié 2 fois, dernière modification Vendredi 08 Mai 2015 13:04 par vivan4tt

Vendredi 08 Mai 2015 12:35

Sur le principe je suis d'accord avec toi guiguiB, mais obéir à toute règle sans aucun sens critique ne me,parait pas toujours une bonne chose. Or comme souvent avec l'ITTF le sens critique de base amené à se poser des questions : en fait jouer avec une raquette boostée n'est pas interdit. FE qui est interdit c'est de modifier la plaque une fois qu'elle est sortie d'usine. Donc pas de problème pour les pros, on ne les emmerde pas ils font ce qu'ils veulent puisque c'est pas eux qui boost ent leurs plaques. Par contre le pongiste lambda doit être assez con et subordonné à la règle pour sortir son portefeuille des que sa plaque voit son boosting d'usine mourir, soit au bout de deux mois grand Max et je suis gentil ? Desolé moi ca passe pas.
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...

Vendredi 08 Mai 2015 13:03

Pour ma part, heureusement que les picots gênants sont interdits. Cela n'avait aucun sens de voir des mecs gagnés 3 classements en 1 an grâce uniquement à leur raquette.
Certains arrêtaient même de jouer avec car ils ne prenaient plus aucun plaisir au bout d'un certain temps. l'autre ne comprenait rien mais eux non plus.
Il y a 15 ans, j'ai vu un mec de 50 ans mettre une branlée au meilleur junior de la région sur un match de montée en N3 avec beaucoup de public. Et bien les non-pongistes comme les pongistes n'ont pas du tout été emballés par le spectacle !!!!
Et que dire de la règle su service, si on enlève le bras ou la main ( tout le monde en est capable ) c'est quand même beaucoup mieux. Je me rappelle certains joueurs de mon club qui avaient un cl 40 et qui gagnaient 90 % des points avec leur service. Vive le spectacle ! Cela ne se voit plus aujourd'hui, vive le jeu !

Vendredi 08 Mai 2015 13:10

Aussi il ne faut pas oublier que le règlement ITTF a pendant un certain moment, autorisé le booster. Mais après avoir vu qu'on pouvait facilement vendre 2 ou 3 fois plus cher une plaque qui a seulement un effet de booster pendant 6 mois.
ITTF s'est très certainement entendue avec les fabricants pour mettre en place un règlement qui autorise les fabricants a utilisé des dérivés du booster, mais pas pour le joueur lambda.
Ces enjeux financiers importants conviennent à tout le monde, sauf aux joueurs qui paient le matos, les con sommateurs ...

Les fabricants font payer les sois disantes technologies et c'est devenu normal de payer des plaques 50 ou 60€, et l'ITTF récupère plein de "subventions", sûrement lors de l’homologation des plaques et le référencement des nouvelles plaques autorisées dans le catalogue ITTF.

Quand un règlement a juste été créé pour nourrir les "lobbies", j'appelle pas ça un règlement.

Si je joue un joueur qui booste, je ne vais pas me dire que j'ai perdu parce qu'il booste, libre à vous d'utiliser cette excuse ... Je vais juste me dire que je suis un peu con de payer xx mon matos alors qu'en boostant des plaques chinoises a moins de 10€ j'aurais exactement le même résultat.
Mada mada dane. You still have lots more to work on.

Vendredi 08 Mai 2015 14:03

Le même résultat, non... Il ne faut pas dire des contre vérités non plus. Mais un résultat jouable à moins cher, oui.
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...

Vendredi 08 Mai 2015 18:00

Citation de nicopong1 :
Pourquoi vouloir toujours raisonner de manière en tout ou rien, en tout noir ou tout blanc?

Ce n'est pas moi qui raisonne tout noir ou tout blanc, c'est le règlement qui ne laisse absolument pas place à l'interprétation (contrairement à la règle du service). Si tu modifies ta plaque après l'avoir acheté, tu ne le respectes pas, point. Ensuite on peut discuter de la légitimité du règlement, mais ça c'est un fait, il n'y a aucun "esprit" de la règle à aller invoquer.
Citation de vivan4tt :
Sauf que comme je le dis dans mon premier poste, tu ne pourras jamais empêcher les meilleurs joueurs de se faire fournir, au pire, des plaques directement boostés avec X couches de leur booster préféré.

Citation de popette58 :
Donc pas de problème pour les pros, on ne les emmerde pas ils font ce qu'ils veulent puisque c'est pas eux qui boost ent leurs plaques.

Les pros jouent avec du matériel conçu spécialement pour eux, changent de plaques tous les 3 matches, jouent dans des salles à niveau d'humidité contrôlé, s'entraînent 60h par semaine, jouent avec deux arbitres et 10m entre chaque tables... Alors que eux puissent jouer en permanence avec des plaques boosté et pas nous , franchement je vois pas bien en quoi c'est dramatique.

Vendredi 08 Mai 2015 19:16

Citation de popette58 :
Par contre le pongiste lambda doit être assez con et subordonné à la règle pour sortir son portefeuille des que sa plaque voit son boosting d'usine mourir, soit au bout de deux mois grand Max et je suis gentil ? Desolé moi ca passe pas.

Rien ne t'oblige à le faire. Tu peux aussi choisir de jouer avec une raquette qui a perdu l'effet boost d'usine. Le ping est un sport fondamentalement inégalitaire, où celui qui a un porte feuille rempli et peut changer ses plaques souvent est avantagé, et ça n'a pas attendu l'existence du booster. A notre niveau, on est tous obligé de l'accepter, et ensuite on décide d'enfreindre le règlement ou pas pour limiter ça.
Citation de kirua18 :
Si je joue un joueur qui booste, je ne vais pas me dire que j'ai perdu parce qu'il booste, libre à vous d'utiliser cette excuse ...

Personnellement je m'en tape complet, et pour être honnête, je suis incapable de dire si le joueur contre qui je joue booste ou pas. Par contre, ce que je sais c'est que si je jouais en boostant, je n'arriverai pas à me dire que j'ai gagné honnêtement. C'est comme ça, chacun son caractère.

Vendredi 08 Mai 2015 20:14

Je ne booste pas moi-même, mais je reconnais l'hypocrisie du règlement (en sus de sa formulation bancale – si on ne peut pas appliquer quoique ce soit à la plaque, on ne peut pas la coller).

Pourquoi les fabricants pourraient appliquer leurs produits et pas nous ? Pourquoi ces mêmes fabricants mettent-ils en vente des boosters si nous ne sommes pas censés les utiliser ?

Ça m'embête de devoir traiter mes plaques et je n'en ressens pas le besoin dans le jeu (vitesse suffisante et je change tous les trois mois), mais dans l'idée, ça reste très hypocrite.

Vendredi 08 Mai 2015 20:15

Citation de kirua18 :
Aussi il ne faut pas oublier que le règlement ITTF a pendant un certain moment, autorisé le booster. Mais après avoir vu qu'on pouvait facilement vendre 2 ou 3 fois plus cher une plaque qui a seulement un effet de booster pendant 6 mois.
ITTF s'est très certainement entendue avec les fabricants pour mettre en place un règlement qui autorise les fabricants a utilisé des dérivés du booster, mais pas pour le joueur lambda.
Ces enjeux financiers importants conviennent à tout le monde, sauf aux joueurs qui paient le matos, les con sommateurs ...
Les fabricants font payer les sois disantes technologies et c'est devenu normal de payer des plaques 50 ou 60€, et l'ITTF récupère plein de "subventions", sûrement lors de l’homologation des plaques et le référencement des nouvelles plaques autorisées dans le catalogue ITTF.
Quand un règlement a juste été créé pour nourrir les "lobbies", j'appelle pas ça un règlement.

Là encore j'ai un peu de mal avec l'argument Lobby. Il me semble que la manière dont on en est arrivé là est assez limpide: l'interdiction des produits avec VOC (pour des raisons sanitaires) a conduit à l'utilisation d'un peu tout et n'importe quoi, et potentiellement des ambiguïtés de règlement à gérer. L'ITTF a donc décider de simplifier les choses en interdisant tout traitement par les joueurs. Comme ça plus d'ambiguité sur ce qui est autorisé ou pas.

C'est un règlement bête, ça crée des situations ubuesques, mais au moins ça permet à l'ITTF de se dédouaner. Il se trouve que l'effet collatéral est ça a conduit les fabricants à devoir innover pour compenser la baisse de vitesse, et que malheureusement parce que les autres sont trop nuls, on en est arrivé un un marché fortement dominé par Butterfly: donc pas de concurrence <-> pas de baisse des prix.
Au final le bilan c'est: des fabricants qui ont du dépenser beaucoup en R&D pour compenser la baisse de vitesse (d'où sans doute en partie la hausse des prix), et au final un seul fabricant qui domine le marché. Pour moi la situation actuelle est défavorable pour tous les fabricants (sauf Butterfly), donc pour ce que tu appelles le "lobby" ET pour le consommateur, qui ne bénéficie pas de la baisse de prix due à la concurrence. Et si on demande à Stiga, Donic ou autre, je doute qu'ils soient contre un changement de règlement qui autoriserait le booster et détruirait l'avantage compétitif de Butterfly.

Vendredi 08 Mai 2015 20:48

Citation de guiguiB :

Les pros jouent avec du matériel conçu spécialement pour eux, changent de plaques tous les 3 matches, jouent dans des salles à niveau d'humidité contrôlé, s'entraînent 60h par semaine, jouent avec deux arbitres et 10m entre chaque tables... Alors que eux puissent jouer en permanence avec des plaques boosté et pas nous , franchement je vois pas bien en quoi c'est dramatique.


Ben c'est juste un peu stupide de faire une règle qui est une contrainte que pour les amateurs, sachant qu'à la base la règle avait été pensé pour la scène pro (pour ralentir le jeu). D'une manière générale, donner plus de contraintes à l'amateur qu'aux professionnels c'est déjà vraiment con. Un bon autre exemple c'est que les matchs en Pro A ou Pro B ne "brulent" pas les joueurs. Tu peux faire autant de match en Pro A que tu veux, tu ne sera pas bruler pour jouer dans les divisions inférieures.

Samedi 09 Mai 2015 01:03

Citation de guiguiB :
Là encore j'ai un peu de mal avec l'argument Lobby. Il me semble que la manière dont on en est arrivé là est assez limpide: l'interdiction des produits avec VOC (pour des raisons sanitaires) a conduit à l'utilisation d'un peu tout et n'importe quoi, et potentiellement des ambiguïtés de règlement à gérer. L'ITTF a donc décider de simplifier les choses en interdisant tout traitement par les joueurs. Comme ça plus d'ambiguité sur ce qui est autorisé ou pas.

C'est un règlement bête, ça crée des situations ubuesques, mais au moins ça permet à l'ITTF de se dédouaner. Il se trouve que l'effet collatéral est ça a conduit les fabricants à devoir innover pour compenser la baisse de vitesse, et que malheureusement parce que les autres sont trop nuls, on en est arrivé un un marché fortement dominé par Butterfly: donc pas de concurrence <-> pas de baisse des prix.
Au final le bilan c'est: des fabricants qui ont du dépenser beaucoup en R&D pour compenser la baisse de vitesse (d'où sans doute en partie la hausse des prix), et au final un seul fabricant qui domine le marché. Pour moi la situation actuelle est défavorable pour tous les fabricants (sauf Butterfly), donc pour ce que tu appelles le "lobby" ET pour le consommateur, qui ne bénéficie pas de la baisse de prix due à la concurrence. Et si on demande à Stiga, Donic ou autre, je doute qu'ils soient contre un changement de règlement qui autoriserait le booster et détruirait l'avantage compétitif de Butterfly.



Tu es en train de dire que Butterfly domine outrageusement le marché. Mais ce n'est pas le cas, Butterfly n'est pas pas dans une situation de quasi monopole comme l'est Microsoft.

Les autres marques comme Stiga, Donic, Thibar ont elles aussi beaucoup de poids sur le marché, et représente une part importante du marché. Je n'ai pas les chiffres et ce sera certainement dur de les trouver, mais Butterfly ne doit probablement pas faire plus de 30% du marché (plaques et bois), vu la concurrence.

Une société comme wack sport réalisait en 2009 presque 5 millions de chiffre d'affaires. En 2013, wack sport a réalisé 5,3 millions.

Même une petite entreprise comme Cornilleau réalise un peu plus de 20 millions d'euros de chiffre d'affaires (même si c'est surtout sur les tables, ce n'est pas négligeable).
Même si Butterfly est probablement le numéro 1, les autres acteurs sont pas loin derrière. Car le joueur lambda classé de 5 à 15 joue peu avec du butterfly. Regarde dans les tournois, le nombre de joueurs qui joue avec du butterfly, ce sont souvent les joueurs les mieux classés, mais ce n'est pas la plus grosse masse de joueurs.

Et niveau concurrence, elle est fortement présente. C'est juste que Butterfly a très bien réussi sa stratégie avec de sponsoring et une bonne image de marque, comme le fait rolex ou LVMH.

Aussi, le fait que le marché est dominé par 4-5 acteurs, il n'y a pas de concurrence. C'est le cas de la téléphonie d'y il y a quelques années ; puis Free est arrivé et a cassé les prix en divisant par 2 voir par 3 le prix des forfaits ; Orange, SFR, Bouygue ont été obligés de s'aligner. Si Free n'était pas arrivé, les forfaits tout illimité seraient toujours à 50 ou 60€ par mois.

Pourquoi casser les prix, alors que les 3-4 autres fabricants de revêtement peuvent se goinfrer. ça ne servirait à rien puisque jusqu'à un certain prix, le consommateur va acheter, et en dessous du prix actuel, il ne va pas plus acheter. Si les fabricants cassaient les prix, ils pourraient peut être gagner quelques % de part de marché, mais ils ne vendraient pas beaucoup plus.
Si la plaque était à 15€, est ce que tu en achèterais plus ? peut être pour quelques uns, mais la plupart en achèterait 2 ou 4 par an. C'est plus profitable pour eux de laisser des prix élevés tant que le prix psychologique du consommateur n'est pas dépassé.

Question R&D, tous les fabricants doivent être bien rentables. Même une petite entreprise, crée il y a quelques années, comme Cornilleau, est rentable. Pourtant, elle a du investir énormément en R&D, machines de production, etc. Et même avec cela elle réalise plus d'1 million de bénéfice. Bravo à elle. C'est pourquoi je ne vais pas m'apitoyer sur des sociétés comme Stiga, Donic ou Thibar.

Aussi, on est pas dans un monde de bisounours, le lobbying existe partout : agroalimentaire, avant dans la téléphonie, etc.
Bien sûr il est beaucoup beaucoup moins présent dans le marché du tennis de table, mais je suis certain qu'il existe. Dans de nombreux secteurs il y a eu des ententes sur les prix, et cela continuera. Pourquoi faire une guerre des prix, et diminuer le gâteau à se partager ?

En plus le changement de règlement n'est pas limpide. L'interdiction de VOC, et l'interdiction des colles VOC, ok, ça se tient du fait de la toxicité. Ensuite, les fabricants mettent un point des booster sans VOC, qui sont conformes au normes de l'ITTF, donc un produit qui n'est pas nocif (en plus collé chez soi du fait de l'attente du collage). Quelques mois ou 1 an après, l'ITTF interdit le booster pour les particuliers mais pas pour les fabricants. Oui, c'est bien un dérivé du booster qui donne cet effet colle rapide, et pas un maitre vaudou qui fait son rituel Émoticône

Là je vois aucune raison cohérente d'interdire le booster, mis à part des enjeux financiers importants pour ITTF et les fabricants. En plus de la forte hausse des prix, la plupart a testé (acheté) des plaques pour trouver la bonne. A l'époque de la colle rapide, la plupart achetait un modèle et le gardait. Là tous les mois, un nouveau modèle sort pour inciter l'achat.

Pour finir, même les plaques sans technologie tensor ou bidule truc ont été fortement augmentées (ex avec le mark V à environ 30-35 euros, soit au moins 30% d'augmentation). Difficile de de douter d'une entente sur les prix.
C'est comme si maintenant, Peugeot mettait sa 208 à 20 000€ (sans option juste la basique), presque plus personne l’achèterait, sauf si tous les autres fabricants augmentait d'autant leurs prix. Là, peugeot ne perdrait presque pas de part de marché.

Je suis certain que désormais, la vente de revêtement est beaucoup plus lucrative qu'à l'époque de la colle rapide.

Perso je ne booste pas, mais si c'était autorisé, je prendrais une plaque chinoise pas cher que je boosterais. Petit acquit de conscience et aussi pour m'éviter de me prendre la tête avec des pleureurs.
Mada mada dane. You still have lots more to work on.

Samedi 09 Mai 2015 10:05

Citation de guiguiB :
Le ping est un sport fondamentalement inégalitaire, où celui qui a un porte feuille rempli et peut changer ses plaques souvent est avantagé, et ça n'a pas attendu l'existence du booster.

Pas d'accord sur de début de l'inégalité. A mes début, l'idéal était le Mark V30° collé. A 20€ la plaque (à l'époque), et surtout un bidon de 2L de colle rapide, tu faisais une année complète à moins de 100€ (4 plaques et colle).
Mais maintenant c'est le cas, avec 2 Tenergy changés 2 ou 3 fois par année, on arrive entre 220€ et 330€... Émoticône

Donc financièrement parlant, je préfère booster, c'est clair ! Et il ne faut pas croire, un H3 boosté sera pas aussi performant qu'un Tenergy (le boost n'apporte pas tant que ça), mais coutera "seulement" 3 à 4 fois moins cher ...
Message modifié 1 fois, dernière modification Samedi 09 Mai 2015 10:06 par crab38

Samedi 09 Mai 2015 12:01

Citation de vivan4tt :
Ben c'est juste un peu stupide de faire une règle qui est une contrainte que pour les amateurs, sachant qu'à la base la règle avait été pensé pour la scène pro (pour ralentir le jeu). D'une manière générale, donner plus de contraintes à l'amateur qu'aux professionnels c'est déjà vraiment con.

On ne donne pas plus de contraintes puisque les règles sont les mêmes. Mais comme dans tous les sports, les pros ont simplement plus de moyens et de solution pour aller à la limite du règlement.
Citation de crab38 :
Pas d'accord sur de début de l'inégalité. A mes début, l'idéal était le Mark V30° collé. A 20€ la plaque (à l'époque), et surtout un bidon de 2L de colle rapide, tu faisais une année complète à moins de 100€ (4 plaques et colle).
Mais maintenant c'est le cas, avec 2 Tenergy changés 2 ou 3 fois par année, on arrive entre 220€ et 330€... Émoticône

De tout temps, les plaques se sont usées, donc de tout temps, celui qui avait les moyens de les changer plus souvent avait un avantage. Après les prix ont changé, mais comparer les prix d'il y a 15 ans et de maintenant dans l'absolue n'a pas de sens: les prix augmentent à cause de l'inflation, et les salaires avec. Et encore une fois je n'ai pas dit que c'est pareil qu'avant, je dit que comme le ping est un sport pour lequel le matériel est prépondérant, s'use et a un coût non négligeable, il est intrinsèquement inégalitaire.
Message modifié 1 fois, dernière modification Samedi 09 Mai 2015 12:02 par guiguiB

Samedi 09 Mai 2015 12:43

Citation de kirua18 :
Tu es en train de dire que Butterfly domine outrageusement le marché. Mais ce n'est pas le cas, Butterfly n'est pas pas dans une situation de quasi monopole comme l'est Microsoft.
Les autres marques comme Stiga, Donic, Thibar ont elles aussi beaucoup de poids sur le marché, et représente une part importante du marché. Je n'ai pas les chiffres et ce sera certainement dur de les trouver, mais Butterfly ne doit probablement pas faire plus de 30% du marché (plaques et bois), vu
[...]
Je suis certain que désormais, la vente de revêtement est beaucoup plus lucrative qu'à l'époque de la colle rapide.

Tu tords les faits pour qu'il correspondent à ton interprétation. L'exemple des opérateurs mobiles est effectivement un bon exemple d'entente et une situation qui est complètement à l'opposé du ping:
- opérateurs : peu d'acteurs (3 marques) <-> Ping: des dizaines de marques (ça doit faire 15 ans que je fais du ping, je découvre l'existence de nouvelles marques tous les ans)
- opérateurs : des parts de marché comparables <-> Ping: clairement quelques marques qui ont des parts de marché très importantes, d'autre non.
- opérateurs : des prix et des offres à peu de chose près identiques <-> Ping: des plaques très chères, à prix moyen, à très bas prix, des technos assez différentes d'une marque à l'autre.
Les bases de l'économie nous explique qu'il est très peu probable de se retrouver dans une situation d'entente quand il y a plein d'acteurs. Sinon il se passe ce qu'il s'est passé avec Free: un des acteurs casse les prix (ce qui n'arrivait pas pour les opérateurs à cause de questions de droits d'entrée sur le marché). Bref les situations n'ont rien à voir.

Un parallèle qui me semble beaucoup plus pertinent est avec le marché des téléphones mobiles il y a quelques années: beaucoup d'acteurs, mais un acteur, Apple, avec un avantage concurrentiel important (marketing ou technologique, il y a des discussions sans fin sur le sujet), et qui "vampirise" le marché du haut de gamme avec des prix élevés. Les autres se battent pour récupérer les miettes et investissent pour combler l'avantage concurrentiel.

Butterfly c'est le Apple du ping: pas un monopole (ce n'est pas ce que j'ai dit d'ailleurs), mais un avantage concurrentiel incontestable (marketing ou technologique, là encore il y a des discussion sans fin, sur ce forum notamment^^) qui leur permet de proposer des prix très haut. Et les autres qui veulent leur faire concurrence sur ce segment rament, mettent aussi des prix élevé pour faire croire que leurs produits sont haut de gamme aussi, mais au final n'arrivent pas à les écouler.

Dans les deux cas, la situation n'est pas vraiment profitable pour le consommateur parce qu'il doit payer cher, mais elle n'est pas le résultat d'une entente, simplement d'une situation économique d'avantage concurrentiel important. Ce qu'on peut espérer, c'est que les autres fabricants finissent par être capable de proposer des produits équivalents, et fassent mécaniquement baisser les prix.
Et si comme moi vous ne trouver pas que les Tenergy sont ce qu'il y a de meilleur, rien ne vous empêche d'acheter autre chose, moins cher, et sans forcément en passer par du booster.
2
0
61 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Général