Pourquoi les pros servent les 3/4 du temps court ? - Page 3

Lundi 24 Janvier 2011 09:54

Citation de remiii13 :
Un joueur de niveau mondial s'entraîne 6h par jour.
Je pense que le système mondial ou pas, enseignera un jour ou l'autre le service long.
Bien que, comme tu l'as dit, un service long "qui tue" un joueur du même niveau peut être bien évidemment efficace sur certaines situations, tu ne me diras pas qu'un service long ne se fait pas renvoyer sur la table, n'est-ce pas ?

Je m'explique : lorsque l'on sert long, on utilise SURTOUT un effet de surprise et de rapidité pour surprendre l'adversaire. Passé ce stade d'effet surprise, l'adversaire (qui est assez réactif et concentré sur son match, d'où l'accord avec le niveau MONDIAL et non national) devrait, dans 3/4 du temps, renvoyer (avec ou sans bon placement) la balle sur la table adverse.

D'autre part, servir long se divise en deux parties :
- On peut servir coupé long = gros pain de l'adversaire.

- On peut servir long lifté/à plat. Ce sont ces services les plus répandus.
Petite vidéo pour argumenter mon texte :



La vitesse du panier de balle peut être comparée à la vitesse d'un service rapide. Donc je pense bien que servir long est normalement signe d'une balle perdue.


Sauf qu'un service long n'est pas forcément à plat et on ne sait pas à l'avance ou il va être. Donc comparé à du panier de balles et d'une débilité profonde. On peut très bien acquérir une bonne vitesse en sachant que c'est gauche gauche droite et ne pas avoir le temps de pivoter sur un service long car le temps de réactions car l'adversaire le camoufle bien etc...

C'est des pros mais pas des dieux. Si ils ne sont pas placés, ils ne peuvent pas mettre un pain.

C'est bien s'ils renvoient la balle sur la table adverse mais pas suffisant. Regarde les services de pros que j'ai montré dans la vidéo précédente :
Schlager sert long rapide sur le corps, pas le temps de pivoter remet sur la table molle assez haute et Schlager finit le point.

Vous êtes tous à dire que c'est impossible mais des pros le font et ça marche. Les plus beaux points aux services sont des services longs.

Oui, mais à un top tu sais ce qu'il y a dedans comme effet, le service s'il est bien fait non. A un top tu dois juste analyser le placement, au service tu dois aussi analyser l'effet.
De plus, souvent ils renvoient les tops ils ne sont pas toujours à la table et pour faire du top sur top ou claquer un gros pain, ils jouent mi distances alors qu'au service c'est à la table.

Arrêter d'employer des arguments qui n'ont pas de sens. On compare pas un service à un top, rien n'est comparable. On est pas placé au même endroit, on n'a pas le mystère de l'effet et on sait souvent ou ça va arriver quand ça part en top sur top (souvent en diagonale).
SARL familiale vendant des produits pour protéger votre cuir : www.savethecuir.com

Lundi 24 Janvier 2011 10:00

Citation de greatPing :

Ma Long le fait plus souvent, car c'est long. Émoticône


MDR ! J'y avais pas pensé à celle-ci ! CQFD !

Y 'en a un autre qui sert bombe sur le circuit c'est Bastian Steger, on le voit bien sur ses matchs du Pro Tour Grand Final. Derrière il se prépare pour être actif et bloquer sec et ça marche pas trop mal, enfin il utilise pas trop trop souvent car au bout d'un moment ça a tendance à revenir un peu vite quand même.

Mais bon quand on est un pro comme lui, vas y que Steger (comprendre "je te gère"Clin d'oeil l'affaire du service long...

Émoticône

Quoi mais euh, j'ai apporté un élément constructif dans cette remarque tout de même...

Lundi 24 Janvier 2011 10:04

Citation de quentinsz :

Sauf qu'un service long n'est pas forcément à plat et on ne sait pas à l'avance ou il va être. Donc comparé à du panier de balles et d'une débilité profonde. On peut très bien acquérir une bonne vitesse en sachant que c'est gauche gauche droite et ne pas avoir le temps de pivoter sur un service long car le temps de réactions car l'adversaire le camoufle bien etc...

C'est des pros mais pas des dieux. Si ils ne sont pas placés, ils ne peuvent pas mettre un pain.

C'est bien s'ils renvoient la balle sur la table adverse mais pas suffisant. Regarde les services de pros que j'ai montré dans la vidéo précédente :
Schlager sert long rapide sur le corps, pas le temps de pivoter remet sur la table molle assez haute et Schlager finit le point.

Vous êtes tous à dire que c'est impossible mais des pros le font et ça marche. Les plus beaux points aux services sont des services longs.

Oui, mais à un top tu sais ce qu'il y a dedans comme effet, le service s'il est bien fait non. A un top tu dois juste analyser le placement, au service tu dois aussi analyser l'effet.
De plus, souvent ils renvoient les tops ils ne sont pas toujours à la table et pour faire du top sur top ou claquer un gros pain, ils jouent mi distances alors qu'au service c'est à la table.

Arrêter d'employer des arguments qui n'ont pas de sens. On compare pas un service à un top, rien n'est comparable. On est pas placé au même endroit, on n'a pas le mystère de l'effet et on sait souvent ou ça va arriver quand ça part en top sur top (souvent en diagonale).

C'est toi qui est du débilité profonde.
1° Dans la vidéo présentée, on voit bien qu'en terme de placement de balles et d'effets c'est l'entraineur qui varie et que c'est au joueur de s'adapter.
C'est pas du panier de balle 2 à droite - 1 à gauche.

2° Comme le geste n'est plus masqué, rassure toi, les pros savent exactement le type d'effet qu'il y a dans la balle (coupé, lifté ou latéral)
A la rigueur, le fait qu'ils fassent encore des erreurs (mais dans un top c'est pareil) c'est pour juger la quantité de cet effet mis par l'adversaire.

3° Quand aux tops, si ils partent "toujours" en diagonale, c'est parce que c'est dans ce sens la qu'il y a la plus grande longueur donc le plus de place pour mettre la balle et donc le moins de risque de faire une faute directe et le fait que justement en retour l'adversaire n'aura pas d'autres choix que de faire parreil.
Au niveau ou ils jouent (les pros), leur objectif est surtout de ne pas faire de fautes trop rapidement ou d'offrir la possibilité à l'adversaire de prendre l'avantage. Idem pourquoi ils servent court.

Lundi 24 Janvier 2011 11:14

Citation de Derf59 :
Citation de quentinsz :

Sauf qu'un service long n'est pas forcément à plat et on ne sait pas à l'avance ou il va être. Donc comparé à du panier de balles et d'une débilité profonde. On peut très bien acquérir une bonne vitesse en sachant que c'est gauche gauche droite et ne pas avoir le temps de pivoter sur un service long car le temps de réactions car l'adversaire le camoufle bien etc...

C'est des pros mais pas des dieux. Si ils ne sont pas placés, ils ne peuvent pas mettre un pain.

C'est bien s'ils renvoient la balle sur la table adverse mais pas suffisant. Regarde les services de pros que j'ai montré dans la vidéo précédente :
Schlager sert long rapide sur le corps, pas le temps de pivoter remet sur la table molle assez haute et Schlager finit le point.

Vous êtes tous à dire que c'est impossible mais des pros le font et ça marche. Les plus beaux points aux services sont des services longs.

Oui, mais à un top tu sais ce qu'il y a dedans comme effet, le service s'il est bien fait non. A un top tu dois juste analyser le placement, au service tu dois aussi analyser l'effet.
De plus, souvent ils renvoient les tops ils ne sont pas toujours à la table et pour faire du top sur top ou claquer un gros pain, ils jouent mi distances alors qu'au service c'est à la table.

Arrêter d'employer des arguments qui n'ont pas de sens. On compare pas un service à un top, rien n'est comparable. On est pas placé au même endroit, on n'a pas le mystère de l'effet et on sait souvent ou ça va arriver quand ça part en top sur top (souvent en diagonale).

C'est toi qui est du débilité profonde.
1° Dans la vidéo présentée, on voit bien qu'en terme de placement de balles et d'effets c'est l'entraineur qui varie et que c'est au joueur de s'adapter.
C'est pas du panier de balle 2 à droite - 1 à gauche.

2° Comme le geste n'est plus masqué, rassure toi, les pros savent exactement le type d'effet qu'il y a dans la balle (coupé, lifté ou latéral)
A la rigueur, le fait qu'ils fassent encore des erreurs (mais dans un top c'est pareil) c'est pour juger la quantité de cet effet mis par l'adversaire.

3° Quand aux tops, si ils partent "toujours" en diagonale, c'est parce que c'est dans ce sens la qu'il y a la plus grande longueur donc le plus de place pour mettre la balle et donc le moins de risque de faire une faute directe et le fait que justement en retour l'adversaire n'aura pas d'autres choix que de faire parreil.
Au niveau ou ils jouent (les pros), leur objectif est surtout de ne pas faire de fautes trop rapidement ou d'offrir la possibilité à l'adversaire de prendre l'avantage. Idem pourquoi ils servent court.




1/ Et alors, il y a variation d'effets non ? Le joueur est déjà en mouvement. On ne peut pas comparer ce qui n'est pas comparable. Un service c'est différent qu'un exercice de panier de balles.

2/ Oh oui, et c'est pour ça qu'ils ne remettent pas parfaitement tous les services. Il y a plein d'erreurs en remise de service et des fois ils font monter la balle a 10 mètres parce qu'ils pensaient que c'était coupé ou d'autres fois la balle fait un rebond avant le filet.
Les pros sont exceptionnellement forts, mais ce ne sont pas des dieux.

3/ Donc voila, on peut pas comparer top et service car c'est aussi carrément différent.

A leurs niveaux, pourquoi devraient ils adopter obligatoirement cette stratégie ? C'est d'un stéréotype monstrueux. Pourquoi ne pas vouloir placer son coup fort quitte à faire des fautes. Pourquoi ne pas vouloir finir le point plus rapidement, en agressant dés le départ l'adversaire.

C'est donc une question d'entraineur, de ce qu'il veut comme style de jeu et si on le changeait, ça marcherait tout autant je pense. D'ailleurs, les services longs sont utilisés une fois ou deux en matchs pros, mais sont souvent gagnants.

ps : on parle de services, plus de comparaison aux paniers de balles, tops, poussettes, smash ou tout ce que vous voulez... Ils ont un physique et une lecture de service exceptionnelle certe, mais ça ne leur empêche pas de se manger des bons aces et de faire des erreurs en remise.
SARL familiale vendant des produits pour protéger votre cuir : www.savethecuir.com

Lundi 24 Janvier 2011 11:26

Je te laisse sur ta position, va l'expliquer aux chinois qui sont les meilleurs mondiaux.

Ou mieux encore, gerald et toi, mettez vous à entrainer et quand on verra 1 de vos disciples devenir N° en appliquant vos conseils (plus de services longs) on en reparlera Clin d'oeil

Vous n'avez qu'à reprendre les citations des autres forumers du type :
"Y 'en a un autre qui sert bombe sur le circuit c'est Bastian Steger, on le voit bien sur ses matchs du Pro Tour Grand Final. Derrière il se prépare pour être actif et bloquer sec et ça marche pas trop mal, enfin il utilise pas trop trop souvent car au bout d'un moment ça a tendance à revenir un peu vite quand même."
Message modifié 1 fois, dernière modification Lundi 24 Janvier 2011 11:28 par Derf59

Lundi 24 Janvier 2011 11:42

Citation de quentinsz :


1/ Et alors, il y a variation d'effets non ? Le joueur est déjà en mouvement. On ne peut pas comparer ce qui n'est pas comparable. Un service c'est différent qu'un exercice de panier de balles.


Dans le processus de prise de décision, pas tellement ... en gros, un seul critère : est-ce que c'est long ? si oui je démarre ...
Peu importe le type d'effet, même sur un coupé long, a partir d'un certaine niveau, ca démarre, même sur du coupé.


Citation de quentinsz :

2/ Oh oui, et c'est pour ça qu'ils ne remettent pas parfaitement tous les services. Il y a plein d'erreurs en remise de service et des fois ils font monter la balle a 10 mètres parce qu'ils pensaient que c'était coupé ou d'autres fois la balle fait un rebond avant le filet.
Les pros sont exceptionnellement forts, mais ce ne sont pas des dieux.


Lol, tu prends quelques exemples pour généraliser... Oui, parfois "ils bouffent", mais aussi parce qu'ils prennent parfois beaucoup de risque en retour...Que le service soient court ou long, ca n'a rien à voir avec leurs erreurs.
Sans cette prise de risque, ca serait 95% de retour sur la table.
Et ca n'a rien a voir avec le niveau, on me conseille la même chose : si c'est long, tu y vas ! Moi, j'ai plus de mal vu mon niveau technique, mais les gamins y vont franchement et ca semble fonctionner.

Citation de quentinsz :

3/ Donc voila, on peut pas comparer top et service car c'est aussi carrément différent.


Sur un panier, l'entraineur peur varier les effets et les longueurs... l'objectif n'est pas lire les services mais de prendre le reflexe de réagir vite pour démarrer.
Reagrde les mômes, ils ne se posent pas tant que question : si c'est pas court, ils démarrent et prennent l'avantage de suite.


Citation de quentinsz :

A leurs niveaux, pourquoi devraient ils adopter obligatoirement cette stratégie ? C'est d'un stéréotype monstrueux. Pourquoi ne pas vouloir placer son coup fort quitte à faire des fautes. Pourquoi ne pas vouloir finir le point plus rapidement, en agressant dés le départ l'adversaire.
C'est donc une question d'entraineur, de ce qu'il veut comme style de jeu et si on le changeait, ça marcherait tout autant je pense. D'ailleurs, les services longs sont utilisés une fois ou deux en matchs pros, mais sont souvent gagnants.
.


Ces services marchent parce qu'ils jouent sur l'effet de surprise ... 1 ou 2 fois , ca surprend, ok. Mais si le relanceur a la possibilité d'anticiper ne serait-ce qu'un peu, PAN, punition.
Donc, oui ca doit rester rare, pour être efficace.
De plus, prendre un pain en retour, ca "fait mal au moral", et ca donne confiance au relanceur, ce n'est pas anodin...

Lundi 24 Janvier 2011 11:52

Oui tomate, tes remarques sont intéressantes.

Mais la puissance du service long est quand même sous estimé.

Sur cette vidéo, on voit les différents pouvoirs de la variation en faisant quelques services longs :
- empêche l'adversaire d'anticiper
- marque des points sans se fatiguer
- détruit le moral adverse



Oui, c'est l'effet de surprise. Non il ne faut pas le faire à chaque service. Mais une fois par match je pense que ce n'est pas assez.
J'attaque sur les services également, mais un service long bien réaliser (à mon niveau) est impossible à attaquer sans une prise de risque énorme.
Oui c'est niveau 10, mais comme on l'a déjà dit, si un pro travaille le service long, il peut gêner les adversaires de son niveau avec celui ci (la preuve sur la vidéo et encore il n'y a que les ace... (car il y a pas mal d'exemples ou ils arrivent à la récupérer et se font contrer après).

Sur services longs il faut démarrer, mais si on démarre en plein coup droit à bout de course. L'adversaire n'a plus qu'à bloquer en plein revers.
Après, je parle de faire un service long 1 à 2 fois par set. Enfin, je ne comprends pas, faudra que j'en parle à Timo Boll au championnat du monde héhé :p
SARL familiale vendant des produits pour protéger votre cuir : www.savethecuir.com

Lundi 24 Janvier 2011 12:04

Regarde bien tous les exemples de ta video et tu verras que ca fonctionne dans le cas que je t'ai cité page 2 "c'est surtout que l'adversaire est très décalé sur un coté" (avec en plus le bras de waldner sur le premier exemple)
Le relanceur étant positionné sur la ligne latérale opposée à celle du serveur.

Tu verras comment les pros et notamment le serveur s'adapte hyper rapidement aux conditions
- le serveur jette sa balle
- l'adversaire fait un pas de coté pour pivoter
- le serveur effectivement choisi de servir long/bombe à l'opposé.

Le service long est "provoqué" par le fait que le relanceur fait l'erreur de montrer au serveur ce qu'il va faire.

Le seul point sur lequel je suis d'accord avec toi, c'est qu'en faire un de temps en temps peut effectivement "empêche l'adversaire d'anticiper"
Message modifié 1 fois, dernière modification Lundi 24 Janvier 2011 12:05 par Derf59

Lundi 24 Janvier 2011 14:01

Nous sommes au moins d'accord sur ce point. Donc il faut faire des services longs au moins 1 à 2 fois par set. Le sujet est donc clos est si un serveur fait que des services courts pendant le match, il perd une arme qui peut être redoutable.

Car, j'ai beau entendre que si le joueur sert long il se prend un pain, vous ne m'avez toujours pas montrer d'exemples alors que moi je vous ai mis 3 ou 4 vidéos...
SARL familiale vendant des produits pour protéger votre cuir : www.savethecuir.com

Lundi 24 Janvier 2011 14:43

Citation de quentinsz :
Nous sommes au moins d'accord sur ce point. Donc il faut faire des services longs au moins 1 à 2 fois par set. Le sujet est donc clos est si un serveur fait que des services courts pendant le match, il perd une arme qui peut être redoutable.

Car, j'ai beau entendre que si le joueur sert long il se prend un pain, vous ne m'avez toujours pas montrer d'exemples alors que moi je vous ai mis 3 ou 4 vidéos...

Dans une de tes videos, Mizutani contre Chen, on voit clairement Chen attaquer directement sur un service long du japonais. Malheureusement Chen fait une tranche mais tu vois clairement le type de punition.

Tu veux des exemples dans cette video
http://www.youtube.com/watch?v=EGyJFhVRy2Q&feature=related
tu regardes à 10s et 55s comment Boll attaque les services de Matsudaira

Après il se suffit de regarder des videos de matchs et tu verras que souvent quand le service est long ou sortant, le relanceur démarre direct.
Après désolé, mais j'ai jamais vu pour l'instant de vidéos présentants une compilation de "mauvais services" LOL

Lundi 24 Janvier 2011 15:03

Ok nickel j'ai compris pourquoi on était pas d'accord.

Le service à 10 secondes n'est pas long. Il est mi table donc dans la mauvaise zone facilement attaquable.
Le service à 50 secondes est un peu plus long mais mi table.

Pour moi, un service long =
- servir quasiment sur la ligne blanche du fond ou pas plus de 5 centimètres du bord.
- servir dans les coins pour que l'adversaire est à bouger.

Comme tu le dis, on en fait pas de compilation de mauvais services. Ici tu me montres deux services à ne pas faire et je suis d'accord avec toi. Mais ce n'est en aucun cas des services qui rentrent dans ma définition de services longs.

En tout cas, on est d'accord que s'ils sont bien effectués au bon moment, ils sont dévastateurs et permettent de gagner au moins 1 point par set facilement. Pour des pros, ce n'est pas rien et ça mériterait à être fait plus souvent en match.

ps : pour la tranche, c'est normal. Service long = moins de temps pour se placer = tranche. La punition aurait été faite si le service avait été mal réalisé ou que le relanceur avait pu anticiper. Si ce n'est pas le cas, le relanceur doit prendre des risques ce qui provoquent la tranche.
Message modifié 1 fois, dernière modification Lundi 24 Janvier 2011 15:05 par quentinsz
SARL familiale vendant des produits pour protéger votre cuir : www.savethecuir.com

Lundi 24 Janvier 2011 16:26

Bon les mecs ça c'est du débat enflammé et animé avec des vidéos et tout et tout. Si vous voulez voir un bon exemple de services longs qui marchent et qui marchent pas ben faut regarder les matchs Steger sur la ITTV aux Pro Tour Grand Final.

Contre Ryu c'est drôle. D'abord Steger Il fait un service bombe bien long qui emmerde Ryu, tout ce qu'il faut. Puis il en fait un deuxième et ça l'emmerde encore Ryu mais un peu moins il y a un échange derrière. Ryu il se dit alors dans sa tête mais on lui voit presque prononcer les paroles en Coréen :"putain le con qu'est-ce qu'il fout, il veut vraiment que je lui mette une mine ou quoi ?" (Désolé pour la traduction Coréen 2ème langue c'est pas mon fort). C'est la phase "effet de surprise" comme qui dirait.

Puis le 3ème service bombe, au lieu de se faire appeler "Arthur", Ryu il pivote et lui met un missile et là Steger il a pas le temps de s'organiser ça revient trop vite. Point. Puis il réessaye une autre fois le Steger et ça fait un peu pareil. Il a perdu le bénéfice des premiers services longs. C'est la phase "assimiler-missiler" du genre ça y est j'ai assimilé ton truc et maintenant je vais me préparer à missiler.

Alors le coach de Steger il lui dit en Allemand à la pause : "Mon petit Bastian fait gaffe, tu peux servir long tu sais bien le faire et des fois ça gène mais je crois que le Coréen là il a compris donc sur les fins de set quand c'est chaud tu t'amuses si tu veux mais si tu prends une mine je te sors de l'équipe nationale au prochain tour. A toi de voir." traduction libre de l'Allemand de Roskopff qui est coach à ce moment là il me semble... Le coach de Ryu il lui dit : "Y des jeunes Coréens qui te regardent et y en a des très bons chez nos jeunes pongistes, on est chez nous, tu est prévenu il t'a fait plusieurs services bombes il faut que tu sois prêt à le dérouille à chaque service sinon je mes Lee Sang Suu à ta place au prochain match international.

Tout dépend les capacités d'adaptation, dans le même grand final un match ou 2 avant Steger il joue contre un mec qui joue plus en contrôle que Ryu alors il fait plus souvent des services long. Mais il n'a pas vraiment plus de réussite que s'il faisait un service court en point direct. Seulement le Steger ça l'aide pour les enchaînement il aime ça les services long. ça m'a un peu étonné au début mais bon pourquoi pas faut varier et pas se faire avoir.

Voila merci pour ce débat les gars c'est intéressant. Des fois je sers long pour varier mais y des mecs qui me filent de ces mines ! Alors après je sers court. ça dépend un peu du type en face quoi. Moi si c'est Ryu en face j'essaye de servir pour pas trop me faire déglingue mais bon je crois que ça suffira pas. Faut dire j'ai sûrement pas le service de Steger. Ah si seulement ! Clin d'oeil

Lundi 24 Janvier 2011 16:29

Citation de quentinsz :
Oui tomate, tes remarques sont intéressantes.

Mais la puissance du service long est quand même sous estimé

Sur services longs il faut démarrer, mais si on démarre en plein coup droit à bout de course. L'adversaire n'a plus qu'à bloquer en plein revers.
Après, je parle de faire un service long 1 à 2 fois par set. Enfin, je ne comprends pas, faudra que j'en parle à Timo Boll au championnat du monde héhé :p


Pour moi, c'est un question de ping "pourcentage" :
Un service court trop long, c'est embetant mais pas forcément définitif si beaucoup d'effet.
Un service long, c'est de gros risques :
- trop court, c'est un pain (cf les vidéos)
- trop long, c'est point perdu direct.
- Bombe coté revers bien anticipé, on peut prendre un bloc ligne dangereux (sans parler du pivot)
- Bombe coté coup droit, si anticipé, c'est s'exposer dans le coup fort de l'adversaire.
Sans contester l'efficacité, je pense que c'est beaucoup de risque, pour un gain faible... Encore constaté ça avec des numéroté ce week-end ou le moindre service "faible" sur le coup droit et on est "tué", ou au moins malmené.

Ceci dit, a mon faible niveau, j'ai ai fait ce week-end en diagonale... on m'a refusé le dernier, je n'aurais pas assez levé la balle ...
J'ai tout de suite enchaine par le même "ligne" en lançant beaucoup la balle : ACE !
J'en rigole encore...

Lundi 24 Janvier 2011 16:34

Pour faire un point, pour quentinsz, un service long ca veut dire (coté serveur) :
- un service pleine ligne latérale
- un service pleine diagonale

et pas un service (comme la plupart d'entre nous l'avons compris) ou le 1er rebond se fait n'importe où sur la table mais dont le 2ème rebonds coté adversaire se fait hors de la table.

Cap'tain a néanmoins très bien résumé les risques
Message modifié 1 fois, dernière modification Lundi 24 Janvier 2011 16:35 par Derf59

Lundi 24 Janvier 2011 16:58

Derf59, c'est logique non ?

Il faut revoir les bases :
- on ne sert jamais mi table si on veut éviter un pain.



cap'tain a assez bien caricaturé la situation :
- un service long bien exécuté marche quasi toujours la première fois. Il ne faut pas en faire deux à la suite.
- un service court permet d'être à égalité et donc on ne prend pas vraiment l'avantage au service.

Donc nous sommes d'accord : Servir long est une arme redoutable à utiliser cependant 1 à 2 fois par set. Le reste du temps, c'est ambulance. Et non pas faire que des services ambulances tout le temps.

Bref, la conclusion est qu'à niveau pro, le service ambulance est à privilégier mais un service long peut donner le point directement s'il est utilisé rarement.

Bref, c'était sympathique de débattre de cela et ça va me faire travailler mes services en conséquence (mes services courts étaient trop courts en faite c'est mieux ambulance et je travaillerais mes services longs pour ne jamais les mettre deux fois au même endroit).

A bientot à la table peut être Derf59 (qui sait, je suis aussi du Nord) !

ps : tomate, n'exagère pas, le gain d'un service long est minimum de prendre un gros avantage sur l'adversaire dans l'échange, maximum de gagner le point.
Pour un service court, dans la plupart des gars, c'est minimum être à égalité.
Pour les risques, il y en a plus si c'est exécuté souvent. Mais je parle juste d'une à deux fois par set, donc les risques diminuent je pense.
Message modifié 1 fois, dernière modification Lundi 24 Janvier 2011 17:00 par quentinsz
SARL familiale vendant des produits pour protéger votre cuir : www.savethecuir.com

Lundi 24 Janvier 2011 17:02

Citation de quentinsz :
Derf59, c'est logique non ?

Il faut revoir les bases :
- on ne sert jamais mi table si on veut éviter un pain.


Sur ton titre non MDR
Après on peut aussi servir au coude Clin d'oeil

Mardi 25 Janvier 2011 02:26

Citation de Derf59 :
Je te laisse sur ta position, va l'expliquer aux chinois qui sont les meilleurs mondiaux.

ils appliquent les mêmes stratégies de service que nous. Leur suprématie n'est un argument ni dans un sens ni dans l'autre.

Citation de Derf59 :
[quand] on verra 1 de vos disciples devenir N° en appliquant vos conseils (plus de services longs) on en reparlera Clin d'oeil

effectivement, en ce qui te concerne, attendre sera ton seul choix.

Citation de quentinsz :
un service long =
- servir quasiment sur la ligne blanche du fond ou pas plus de 5 centimètres du bord.

Voila. Bas et rapide.

Citation de remiii13 :
La vitesse du panier de balle peut être comparée à la vitesse d'un service rapide

Oui. Mais les balles du panier montré sur ta vidéo sont beaucoup plus faciles que des services longs. Elles n'en ont que la rapidité. Elles sont plus courtes que des services longs, hautes, et les trajectoires - certes alternées de façon aléatoire - sont connues à l'avance du receveur et relativement prévisibles.

Citation de Derf59 :
on se demande pourquoi ils ne le font pas MDR

Et je ne t'en empêcherai pas.
De même, tu ne m'empêcheras de me demander pourquoi tu ignores ma réponse sur ce point ( la rigidité des systèmes de formation ).

Citation de Derf59 :
la vitesse d'un service est bien inférieure à celle d'un top. Donc pour eux un service long est aussi facile à renvoyer qu'un top.

C'est exact, mais sa trajectoire est beaucoup plus difficile à anticiper.

Citation de tomate123 :
Ces services marchent parce qu'ils jouent sur l'effet de surprise ... 1 ou 2 fois , ca surprend, ok. Mais si le relanceur a la possibilité d'anticiper ne serait-ce qu'un peu, PAN, punition

Ca ne répond pas à la question. Nous sommes tous d'accord ici pour dire que les services longs, tels qu'ils sont faits actuellement, sont suffisamment anticipables pour être inefficaces. Ils marchent (au mieux) de temps en temps, et uniquement sur un effet de surprise.
Le débat ne porte pas sur ça. Il porte sur le fait de savoir s'ils seraient efficaces si les joueurs s'y entraînaient autant qu'aux services courts.

Si la réponse est non, alors le système a raison de détourner les jeunes champions de ce qui est une impasse technique, un gadget.

Si la réponse est oui, des joueurs développeront de tels services et nous les verrons peut être apparaître dans cette décennie ou la prochaine.
Message modifié 2 fois, dernière modification Mardi 25 Janvier 2011 03:17 par Geraldd

Mardi 25 Janvier 2011 08:20

Aussi dans la vidéo c'est "normal" que les relanceurs se prennent des aces.
Prenons Schlager par exemple(qui s'avère être le meilleur serveur au monde) commence le geste par un service rentrant(en ligne), l'adversaire se décale et il change son geste a la fin et termine par un bombe en diago. Même si cela est plus facile sur un gaucher ^^.
Mais là, c'est schlager qui provoque le déplacement de Boll ou Maze...

Mardi 25 Janvier 2011 15:08

Citation de Geraldd :


Le débat ne porte pas sur ça. Il porte sur le fait de savoir s'ils seraient efficaces si les joueurs s'y entraînaient autant qu'aux services courts.
Si la réponse est non, alors le système a raison de détourner les jeunes champions de ce qui est une impasse technique, un gadget.
Si la réponse est oui, des joueurs développeront de tels services et nous les verrons peut être apparaître dans cette décennie ou la prochaine.



S'entrainer à quoi ? jouer plus près des lignes ? donc augmenter énormément le risque pour un gain pas évident ?
Servir encore plus vite ? Un service bombe, c'est plus lent qu'un top rapide, donc sans effet de surprise, ca ne permet pas de créer un avantage.
Avec plus d'effet peut-etre ...
Je pense que la marge de progression n'est pas suffisante dans ce domaine, qui pourrait justifier de s'entrainer, de l'utiliser beaucoup...Je ne dis pas que certrains ne vont pas en tirer partie, je dis juste que ca ne me parait pas un axe de travail prioritaire... quand on voit le temps qu'il faut pour avoir un petit service court efficace, bien camouflé (rentrant, lifté, coupé, ...)...

Mardi 25 Janvier 2011 15:22

et le but principal c'est quand même que la baballe passe le filet ! Émoticône
1
1
95 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Techniques et tactiques