Vous êtes ici : Accueil > Forums > Nationales - Equipes

Nationale 1 poule B (seconde phase) - Page 5

Sondage

Quelle équipe ira aux barrages de montée en proB

Bruille - 16.7% - 7 vote(s)
Rouen - 50.0% - 21 vote(s)
Roanne - 19.0% - 8 vote(s)
Rambouillet - 0.0% - 0 vote(s)
L'Hay-les-roses - 0.0% - 0 vote(s)
St pierraise - 2.4% - 1 vote(s)
Hennebont - 7.1% - 3 vote(s)
Chartres - 4.8% - 2 vote(s)

Mercredi 12 Mai 2010 07:55

Citation de papin :
je ne joue pas au bleuf, je suis sport...la rumeur est confirmé.


papin ... le bref: pour faire court, il fait court!
Toujours d'humeur pour l'humour, sans déc ...

Mercredi 12 Mai 2010 14:19

Ok Papin, je pense savoir qui tu es, mais derrière les pseudos...on n'est jamais sûr de rien
Qui plus est que de tours d'indiv effectués et arrêtés depuis 5 ans !!
Maintenant, le règlement stipule qu'en cas de refus, c'est un repêchage de Pro B qui s'poère et non la montée du 3 ème de N1

Mercredi 12 Mai 2010 14:32

pour etre sur que tu m'as reconnu, donne moi un indice!!!moi aussi j'ai arrété les indivs il y a 5 ans.ca fait loin.

Vendredi 14 Mai 2010 15:01

Hugo, voici l'article en question et il est pour moi extrêmement clair.

37.2 - Pro B
Elle comprend une poule de dix équipes.
A l'issue des dix-huit journées :
- l'équipe classée 1re est championne de France de Pro B et accède à la Pro A ;
- l'équipe classée 2e accède à la Pro A ;
- les équipes classées 3e, 4e, 5e, 6e, 7e et 8e se maintiennent ;
- les équipes classées 9e et 10e descendent en nationale 1.

37.3 - Repêchage en Pro A et en Pro B
Lorsqu'une place devient vacante en Pro A par suite d'une non accession, cette place est attribuée en priorité au troisième de Pro B.
Dans tous les autres cas, cette place est attribuée en priorité au neuvième de Pro A.
Lorsqu'une place devient vacante en Pro B par suite d'une non accession, cette place est attribuée en priorité à l'équipe terminant troisième de la journée des Titres de nationale 1 à l'issue de la deuxième phase (sous réserve de l'article 35).
Dans tous les autres cas, cette place est attribuée en priorité au neuvième de Pro B.

Lundi 17 Mai 2010 11:08

Rouen et Nîmes accèderont donc à la PRO B !

Il faudra éviter Rouen 2 en N3 Émoticône

Lundi 17 Mai 2010 12:18

Ah mince, les plays-off perdent donc un peu de leur intérêt sportif ... Heureusement, on devrait assister à de très gros matches !!! Je l'espère :-D

Lundi 17 Mai 2010 14:50

Merci Bingo,
Je dois avoir encore quelques lacunes quant à notre cher règlementRire

Lundi 17 Mai 2010 15:06

Je ne sais qui tu es papin, et il n'est surtout pas remis en cause tes paroles, mais sont elles exhaustives ?????
Refuser une montée relève d'une décision lourde de conséquence, pour la survie d'une équipe voir d'un club.
La dite décision est dûe souvent à 2 facteurs
1/ des dirigeants qui refusent d'indemniser les joueurs (mais là vous n'êtes pas dans cette situation, puisque vous indemnisez déjà les joueurs)
2/ les joueurs sont "payés", et il n'y a plus les finances pour honorer les "contrats", d'où mr Closset sur le marché des mutations depuis déjà plusieurs semaines.
il est à penser, alors, que vous êtes bien sûr dans la seconde situation (toutefois, les joueurs n'auront ils pas été, à un moment, surpayés ?????)
mais, si demain (le 18 mai), un financeur public, ou privé vient à mettre la main à la poche, pour "tabler" à cet écart, la montée en Pro B ne rediendrait-elle pas d'actualité ?????

Mardi 18 Mai 2010 00:39

en étant d'abbeville le refus de monter est une décision sage. on ne prend aucun risque au niveau financier et on ne veut pas casser l'équipe de copains où il y règne une ambiance familiale...
par rapport a Mr CLOSSET ; il reste au clu pour la 7ème saison d'affillée...il poste un message sur les annonces tous les ans au cas où!

les joueurs surpayés? ca ne regarde personne à part les joueurs et les dirigeants!

maintenant comme tu dis s'il y a un sponsor qui nous donne l'argent nécessaire pour aller en proB pas de souci....on tentera.mais il ne faut pas réver!

Mardi 18 Mai 2010 10:16

Le chacal, pour monter en ProB, ne faudrait-il pas que le club évolue vers autre chose qu'une équipe de copains.
A n'en pas douter vous êtes au sommet par rapport à vos moyens actuels. Le problème est que vous si vous ne mettez en place un nouveau projet sportif (plus pro et peut-être moins "copains"Clin d'oeil, le club risque de péricliter.
En gros, on monte jusqu'à un sommet, un pic (pour vous la N1) puis si on réinvestit pas, tôt ou tard, on redescend. C'est le cycle de toute entreprise, de toute association.

Mardi 18 Mai 2010 10:49

j'ai connu la pro B dans un autre club.il y a eu descente aux enfers après au niveau financier...
quand un club n' as pas les moyens pour une pro B inutile de tenter l'impossible.
chacun a son avis mais n'oublions pas que pour se maintenir en pro B il faut 3joueurs salariés (d'un très bon niveau)au club!!!!!
fais le tour des équipes de n1 et tu t'apercevras que beaucoup de monde se réjouissent de jouer en n1...

a+

Mardi 18 Mai 2010 11:20

On ne peut, condamner un club qui a une politique et qui plus est, est transparent.
Que Abbeville ne veuille pas monter, c'est un choix (louable).
Aujourd'hui, il est a penser que l'on touche le sommet (financier) de notre sport.
Il est constaté que des clubs abandonnent les divisions Pro (comme mondeville, cette année) ou refuse notamment la montée en Pro B.
Ce phénomène risque de s'accentuer, pour plusieurs raisons et notamment au niveau des sponsors qui sont pour beaucoup de clubs les collectivités. Il est rappelé qu'en 2011, la taxe professionnelle sera supprimée, cette taxe, fait partie des recettes des collectivités (notamment territoriales : mairie, communauté de communes, département, région, etc...) et il est sur qu'il y a un manque à gagner de la part de nos sponsors. A cela, vous mettez un phénomène de crise actuelle occasionnant du chomage accentué par une délocalisation vers les pays où la monnaie reste plus basse que l'Euro et on se retrouve à compter de l'an prochain avec des subventions associatives qui risquent d'être amputées.
Quand un père de famille qui vient d'être licencié demande des aides sociales et que l'on lui répondra que la commune n'a pas le budget pour cela et que cette même personne mentionnera, "ok mais le budget, vous l'avez pour payer 4 joueurs de ping" (qui plus est ne votent pas localement) que voulez vous que l'élu fasse...indéniablement, il favorisera l'aspect social et non le plaisir de remplir tous les 15 jours une salle de ping. Parce que n'oublions pas une chose, nous ne jouons qu'au Ping pong !!!!

il a été également fait la triste expérience de monter en super division (à l'époque), pour terminer dernier d'un championnat et en ressortant avec un trou de trésorerie que nous aurons mis 10 ans à renflouer, et il y aura des membres du clubs qui auront mis la main à la poche pour que le club ne mette pas la clé sous la porte.

La politique de Abbeville n'est pas la montée, toutefois elle le deviendra peut être un jour, mais ça a le mérite d'être clair.

Mardi 18 Mai 2010 11:34

Bien entendu, c'est un vaste débat. En fait, on ne peut plus s'appuyer sur les collectivités. Elles ne sont pas faites pour financer des clubs professionnels avec leurs joueurs pros. Pour les entraîneurs, c'est autre chose.
Ce qui a été fait depuis des années est une aberration et bien entendu surtout dans le football.
Bon, dans le ping, il faut reconnaître que cela ne porte pas sur des sommes faramineuses. Mais, c'est une tendance, de moins en moins, les collectivités subventionneront des professionnels (joueurs) et ce dans tous les sports.
Alors, comment faire ??? Et bien, il faudra que les clubs de ping aient des partenaires privés. Pas facile ? Oui, pour cela, c'est toute une politique de clubs qu'il faut revoir. Avec une vraie stratégie de marketing et tout ce qui s'en suit.
Actuellement, on peut citer Hennebont comme exemple...

Jeudi 20 Mai 2010 20:31

Salut hugo et bonne chance pour le "titre" puisque la montée est asssurée !
Je te rejoins complètement dans ton analyse sur l état des finances des clubs de ping ;
je pense aussi que nous allons au devant de gros problèmes financiers ;
En Ile de France les conseils généraux commencent à reduire de 20% leurs aides aux clubs et les mairies
pour le renouvellement des subventions , suite effectivement à l'abandon de la taxe professionnelle et au
gel des aides de l'état pour ces mêmes communes , nous allons avoir en fin d'année de très mauvaises
surprises au moment des votes des-dits subventions ;
Certains clubs commençant déjà à alleger leurs effectifs et leurs ambitions en vu d'anticiper cette baisse .

Vendredi 21 Mai 2010 08:46

Salut Belvitres,
merci pour tes encouragements.
La montée ne sera ssurée que lorsque nous saurons sûr de l'accession.
Il n'est surtout pas remis en doute ou en cause ce qui peut transpirer, sur ce site, des membres du club de Abbeville, toutefois, je peux t'assurer qu'à Rouen, nous nous préparons comme si de rien n'était et comme si Abbeville au même titre que Nimes et nous, jouions la montée.
Cordialités pongistes à la Haye
4
7
95 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Nationales - Equipes