Vous êtes ici : Accueil > Forums > Général

Votre gosse est détecté, veuillez passer à la caisse. - Page 2

Vendredi 17 Juillet 2015 10:07

De plus,il y a les détections des sports études qui ont besoin de remplir pour vivre et il y a les pôles espoir...

Vendredi 17 Juillet 2015 10:14

cher Mexico,
je comprends ton amertume sur le coût d'une année au creps, plus tous les à-côtés ( indiv, matos, etc..),
mais tu n'es pas sans savoir que la nouvelle municipalité "F Haine " a coupé tellement fort dans les subventions
qu'il ne nous était plus possible de proposer les mêmes prestations à nos jeunes, à savoir une participation aux
frais du creps ainsi que la prise en charge intégrale de tous les frais pour les jeunes qui font de la compêt. toute l'année.
Tu punis donc l'ancien club de ton fils (qu'on adore tous ) pour une raison dont le club ne se sent aucunement responsable
......merci le fn

Vendredi 17 Juillet 2015 10:37

et côté musique les subventions vont maintenant à l'enseignement du tambour pour mieux marcher au pas Émoticône

dsl pour le HS, c'était trop tentant ...

Vendredi 17 Juillet 2015 12:34

De toute façon détecté ou pas si un jeune joue à un niveau N1 en indiv et qu'il fait des compétitions intéressantes, cela revient chère aux parents. Tournois, indiv, stages matériel tout réunit à un coût et celui-ci n'est pas négligeable.

Vendredi 17 Juillet 2015 13:06

comme quoi n'avoir aucun talent ca peut avoir du bon^^
Simon gauzy : nouveau parrain de tennis de table manager : http://www.tennis-de-table-manager.com/?suscribe&ref=14

Vendredi 17 Juillet 2015 15:27

Et encore,heureusement qu'ils sont passionnés de ping,imaginez s'ils étaient passionnés d'équitation ou de karting...

Vendredi 17 Juillet 2015 15:53

Citation de Connecteping :
Si ton fils a commencé en benjamin 2 et qu'en cadet 1 il est 14,même sa progression n'est pas fulgurante....c'est donc normal que la fédé ne t'aide pas....

Oui mettre 3 ans pour être 13 ou 14..., il y en a d'autres qui ont fait mieux donc même en terme de progression ce n'est pas encore le meilleur.

Ce n'est pas parce qu'un enfant est doué que le club ou la ville doit lui payer entièrement ou une partie de sa formation. Il existe des enfants surdoués et leurs parents sont quand même "obligés" de trouver et payer d'eux même les établissements spécialisés pour les études.
Message modifié 1 fois, dernière modification Vendredi 17 Juillet 2015 22:25 par Curry

Vendredi 17 Juillet 2015 21:40

De toute manière les clubs ont de moins en moins de moyens et malheureusement dans la plupart des cas ils doivent mettre en place l'entrainement et les compétitions pour l'ensemble des adhérents, il devient donc difficile d'aider financièrement un seul joueur. Moi j'essaie d'aider les parents en prenant ma voiture pour aider au transport quand je vais coacher, mais cela devient difficile également.

Samedi 18 Juillet 2015 00:26

Les meilleurs sont payés pour jouer,les autres payent pour être les meilleurs,je ne vois rien d'anormal.

Samedi 18 Juillet 2015 04:03

Excusez une intervention dans ce sujet, mais je ne comprend pas les motivations ici:
Il me semble tellement plus important d'élever ses enfants intellectuellement, moralement et physiquement que je ne vois pas où un CREPS est un but ultime pour un petit. A moins d'être éloigné de tout et d'être court pour financer les études, il me semble qu'on peut offrir dans beaucoup de villes une bonne école + un bon club et la chaleur familiale dont les petits ont besoin?
J'ai utilisé un CREPS moi-même, oui, mais seulement certains après-midi et c'était gratuit. Je loupe quelque chose?

Samedi 18 Juillet 2015 05:57

champion de ping pong sur WII ça coute moins cher, plus de problème de sponsoring....

Samedi 18 Juillet 2015 07:11

Un CREPS est affilié à un collège ou un lycée qui ont des horaires aménagés pour l'entraînement,des devoirs et des contrôles en fonction des compétitions.Chose que tu ne peux pas avoir à moins d'avoir un CREPS à côté de chez toi et d'étudier dans l'école affiliée au CREPS,d'où la nécessité d'un internat et d'un éloignement de la famille.

Dimanche 19 Juillet 2015 09:50

Mon fils est rentré au pôle à 11 ans (à 100 km de la maison...), il a été très bien accompagné (études et ping). Il est aujourd' hui, à 22 ans, 3XX (il progresse encore malgré 2h d' entrainement hebdomadaire ce qui est peu, a son Master (bac plus 5) et joue en N2 avec rémunération. Tout cela pour dire que, pour son cas, le ping restera sa passion (j' avoue que c' était la mienne aussi^^) mais lui et moi sommes bien conscient que ce sport ne fera pas de lui un homme "riche"! (cela lui permet de mettre un peu de beurre dans les épinards comme on dit....). Pour info, il était 8 à 9 ans, 12 à 11 ans (entrée au pôle), 16 à 14 ans, 9XX à 17 ans lorsqu' il a quitté le pôle espoir.

Vendredi 31 Juillet 2015 15:32

Je trouve dommage que le "débat" tourne autour de l'argent alors que le ping reste une passion qui apporte beaucoup de choses au niveau humain et épanouissement personnel (gout de l'effort, du dépassement de soi, de la compétition, de l'esprit d'équipe, etc...), domaines qui sont pour moi bien plus importants que les quelques milliers d'euros dépensés pour ce sport à l'échelle d'une vie.

D'ailleurs, il faut que les parents de la plupart des petits "prodiges" comprennent bien que leurs enfants, même doués et travailleurs, ne vivront jamais confortablement du ping. D'ailleurs, ce n'est pas parce qu'ils seront détéctés très tôt, en structure type sport étude, ou champions de la leur ligue, ou en progression fulgurante, qu'ils réussiront mieux qu'un autre joueur passionné qui se sera développé à son rythme dans une structure club.

Je connais plusieurs exemples de joueurs qui vivent actuellement du ping (certe pas très "confortablement) alors qu'ils étaient loin d'être des champions plus jeunes où qu'ils n'avaient même pas commencé le ping très tôt. Au contraire, je connais beaucoup de jeunes champions de ping en herbe qui, au final, ne sont pas allés très loin dans le ping car à part avoir été "forts" jeunes, ils ne sont ni devenus entraineurs, ni joueurs de club épanouis et reconnus.
Message modifié 1 fois, dernière modification Vendredi 31 Juillet 2015 15:35 par IntruX

Vendredi 31 Juillet 2015 15:51

C'est un peu le débat du sujet. est ce que dans d’autres sport si ton enfant est détecté est ce que tu passes à la caisses ?
Il me semble qu'il y a beaucoup de dérives dans le football parce que ton gamin rapporte très vite de l'argent. Et là dès qu'il y a contrat tu n'as plus le pouvoir de décider.
Finalement de passer à la caisse est ce un mal pour un bien ?

Samedi 01 Août 2015 16:00

Citation de fafadou :
C'est un peu le débat du sujet. est ce que dans d’autres sport si ton enfant est détecté est ce que tu passes à la caisses ?
Il me semble qu'il y a beaucoup de dérives dans le football parce que ton gamin rapporte très vite de l'argent. Et là dès qu'il y a contrat tu n'as plus le pouvoir de décider.
Finalement de passer à la caisse est ce un mal pour un bien ?


Selon moi, enfant fort ou pas, détecté ou pas, je trouve normal que les parents "passent" à la caisse car c'est quand même une grosse "prestation" qui est fournie aux gamins.
Même payer plusieurs milliers d'Euros par an, ce ne serait pas si aberrant compte tenu du nombre d'heures encadrées par des gens qualifiés. Par exemple, à hauteur de 15h/sem, 42 semaines par an, on cumule déjà 630H encadrées par an, soit moins de 5€ de l'heure si on fait payer 3000€ la saison.

Samedi 01 Août 2015 19:29

Citation de IntruX :
Citation de fafadou :
C'est un peu le débat du sujet. est ce que dans d’autres sport si ton enfant est détecté est ce que tu passes à la caisses ?
Il me semble qu'il y a beaucoup de dérives dans le football parce que ton gamin rapporte très vite de l'argent. Et là dès qu'il y a contrat tu n'as plus le pouvoir de décider.
Finalement de passer à la caisse est ce un mal pour un bien ?


Selon moi, enfant fort ou pas, détecté ou pas, je trouve normal que les parents "passent" à la caisse car c'est quand même une grosse "prestation" qui est fournie aux gamins.
Même payer plusieurs milliers d'Euros par an, ce ne serait pas si aberrant compte tenu du nombre d'heures encadrées par des gens qualifiés. Par exemple, à hauteur de 15h/sem, 42 semaines par an, on cumule déjà 630H encadrées par an, soit moins de 5€ de l'heure si on fait payer 3000€ la saison.


Ce qui veut dire, si l'on te suit bien, que seuls les enfants issus de famille aisée peuvent espérer réussir dans ce sport. Mouais, bof, ça ne me plaît pas trop. Émoticône

Samedi 01 Août 2015 20:43

ben ouais mais soit on accepte qu'on puisse devoir payer les frais soit on accepte que tout le monde paye et donc les licences reviennent beaucoup plus cher et beaucoup qui n'en profiteront jamais sont pénalisés
Simon gauzy : nouveau parrain de tennis de table manager : http://www.tennis-de-table-manager.com/?suscribe&ref=14

Samedi 01 Août 2015 21:53

Citation de wolfgangamadeus :

Ce qui veut dire, si l'on te suit bien, que seuls les enfants issus de famille aisée peuvent espérer réussir dans ce sport. Mouais, bof, ça ne me plaît pas trop. Émoticône


Pas du tout! Justement j'ai précisé que je ne pensais pas qu'on avait vraiment plus de chance de "réussir" dans le ping en étant détécté et en entrant en structure plutôt qu'en ayant un parcours plus "modeste" mais passionné en structure club.

Je précise que pour moi "réussir" dans une activité veut dire en faire son metier ou alors être apprécié et reconnu dans cette activité. Or pour vivre du ping, il est bien plus facile et moins couteux de se développer au sein d'un club, puis d'effectuer les formations d'éducateur/entraineur afin d'être embauché comme entraineur, plutôt que de croire utopiquement pouvoir devenir un champion en sacrifiant tout le reste pour le sport.


Histoire de faire comprendre mon approche, voici un autre exemple volontairement "irréaliste":
Si un jour des structures se créaient pour entrainer nuit et jour les gamins doués pour être champion de Babyfoot, je trouverais normal que ce soit aux parents de ces gamins de supporter les coûts d'entrainement. Alors qu'inversement je serai pour le financement des formations des volontaires/éducateurs qui encadreraient les jeunes en manque de loisirs et activités structurées.
Pour moi, être un champion, ou être fort, ou être doué n'est pas un vrai métier qui mérite que tout le monde paie pour ces gens là, encore moins quand ils sont mineurs et même pas assurés de devenir de vrais champions. Alors qu'être éducateur (ou même dirigeant) dans une association est un poste qui mérite selon moi beaucoup plus d'investissement de la part du collectif (même si c'est moins glorieux que celui de champion).

Voilà c'est tout sur mon point de vue concernant l'argent mis en jeu dans les loisirs.
Message modifié 2 fois, dernière modification Samedi 01 Août 2015 22:12 par IntruX

Dimanche 02 Août 2015 10:32

Je ne vois pas de différence entre un pôle espoir et une école privée spécialisée (bilingue par exemple), alors il me paraît tout à fait normal que les parents passent à la caisse (pour des montants qui restent malgré tout maigres compte tenu des prestations fournies comme IntruX l'a précisé).

Si en tant que parent t'es pas capable de payer, remets-toi en question car c'est ton problème pas celui de la société.
0
0
53 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Général