Vous êtes ici : Accueil > Forums > Machine à café

Honte à la justice française. - Page 14

Lundi 27 Août 2012 17:16

On a pas dit que c'était toi le méchant enfin moi je n'ai pas dit ça mais entre toi et Freedomofspeech, l'un comme l'autre 50/50, ne vous vous envoyez pas balader comme ça juste pour un sujet qui va durer quelques mois et on en parlera même plus de ce gars-là.
Message modifié 1 fois, dernière modification Lundi 27 Août 2012 17:17 par ramdammustang

Lundi 27 Août 2012 18:19

On peut conclure que c'est triste pour cette personne mais si elle avait réfléchi un peu avant et ne pas faire des braquages et vols avec armes (multiple récidiviste en plus) cette personne aurait pu être dehors et vivre avec sa famille depuis bien longtemps.

Lundi 27 Août 2012 18:33

Oui, y'a juste la perpète pour un braquage, j'avoue je regrette d'avoir été aussi incisif quand je suis intervenu sur le sujet car la première peine est lourde quand même. Maintenant pour avoir un avis éclairé il faudrait avoir le détail de ce qui lui est vraiment reproché et des circonstances, car entre le tableau brossé par derf59 (que je ne critique pas, mais il a déjà son avis au moment où il écrit) et celui dépeint par la femme du gars (article de Libé), il y a plusieurs appréciations possibles.

Lundi 27 Août 2012 18:46

Si il y a des victimes pendant le braquage alors la perpétuité n'est pas excessive.

Bien sur si il était seul dans la banque alors c'est excessive.

Mardi 28 Août 2012 10:36

Arrêté en 1975 il a pris "perpétuité" lors de la première condamnation, peine qui a ensuite été ramenée à 20 ans quelques années plus tard. Puis libéré sous "conditionnelle" en 1990 soit 13 ans après la première condamnation (et 15 ans de détention).

On va donc dire qu'avant de re-commencer ses conneries, il ne lui restait plus que 5 ans de conditionnelle à tenir et non pas la perpétuité comme certains le sous-entendent ici.

Enfin selon divers articles (je n'ai que ça comme info) lors de sa violation de conditionnelle :
"En 1990, au bout de quinze ans, Philippe El Shennawy finit par sortir en conditionnelle. Il s'installe en Corse avec Martine, parce qu'il est interdit de séjour à Paris. Il y revient quand même, un week-end. Des cartes bleues volées sont découvertes chez lui.

Mardi 28 Août 2012 12:25

Citation de Fenchurch :
Si il y a des victimes pendant le braquage alors la perpétuité n'est pas excessive.

Bien sur si il était seul dans la banque alors c'est excessive.



Euh... Un braquage sans personne à braquer c'est comme qui dirait un braquage "pour rire"... Juste histoire de faire semblant quoi. Et bien que parfois les murs ont des oreilles (les enceintes des banques n'échappent sans doute pas à cette supposition), on ne pointe que rarement son arme sur des murs vides. Enfin, c'est mon idée.

-Allez, j'arrête de t'embêter-
e pericoloso sporgersi

Mardi 28 Août 2012 13:14

Citation de luceen :
Citation de Fenchurch :
Si il y a des victimes pendant le braquage alors la perpétuité n'est pas excessive.

Bien sur si il était seul dans la banque alors c'est excessive.



Euh... Un braquage sans personne à braquer c'est comme qui dirait un braquage "pour rire"... Juste histoire de faire semblant quoi. Et bien que parfois les murs ont des oreilles (les enceintes des banques n'échappent sans doute pas à cette supposition), on ne pointe que rarement son arme sur des murs vides. Enfin, c'est mon idée.

-Allez, j'arrête de t'embêter-

Si tu n'avais pas compris que c'était de l'ironie, bah tu serais aussi intelligent que ce gars qui est multiple récidiviste et qui crois qu'on va le laisser encore sortir comme ça tranquillement...

Enfin ce n'est que mon idée Clin d'oeil

Mercredi 29 Août 2012 10:38

Citation de Derf59 :
Arrêté en 1975 il a pris "perpétuité" lors de la première condamnation, peine qui a ensuite été ramenée à 20 ans quelques années plus tard. Puis libéré sous "conditionnelle" en 1990 soit 13 ans après la première condamnation (et 15 ans de détention).

On va donc dire qu'avant de re-commencer ses conneries, il ne lui restait plus que 5 ans de conditionnelle à tenir et non pas la perpétuité comme certains le sous-entendent ici.

Enfin selon divers articles (je n'ai que ça comme info) lors de sa violation de conditionnelle :
"En 1990, au bout de quinze ans, Philippe El Shennawy finit par sortir en conditionnelle. Il s'installe en Corse avec Martine, parce qu'il est interdit de séjour à Paris. Il y revient quand même, un week-end. Des cartes bleues volées sont découvertes chez lui.


Bon... ben là, effectivement, difficile de s'apitoyer sur son sort...
1
0
268 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Machine à café