Vous êtes ici : Accueil > Forums > Compétitions

Nouvelle formule du championnat (à la française)

Mercredi 08 Janvier 2014 09:55

Je crée ce sujet pour rassembler les avis dans un premier temps et les retours d'expérience lorsque le moment sera venu au sujet de la nouvelle formule du championnat. Celle-ci sera testée en province de Namur dès la saison prochaine.

D'après mes informations, les nouveautés portent sur les montées/descentes à la mi-saison et l'impossibilité pour un joueur de jouer "plus bas" que l'équipe où il a joué plus de 3 interclubs. Ceci se rapproche donc du modèle français, avec les brûlages (je manque de détails sur ce mécanisme pour l'instant).

Si la modification s'avère satisfaisante, elle sera étendue aux autres provinces (pas plus d'info pour le moment). Une autre modif en chantier étant le passage à un classement type "ranking" avec mise à jour fréquente, ce qui nous rapprochera encore du modèle français.

Voici les questions qui restent en suspens de mon côté, faute d'informations précises :

* Comment se passera le brûlage exactement ? Quid par exemple d'un joueur qui joue dans une équipe D qui devient son équipe "minimum", puis qui se met à jouer dans l'équipe C. Peut-il encore redescendre en équipe D lorsqu'il a franchi le fameux seuil de matchs en équipe C ? Le seuil est-il basé sur le nombre de matchs joués ou le nombre de sélections (= est-ce qu'un match gagné/perdu par forfait compte pour le brûlage ?) ?
* Comment sont décidés les receveurs/visiteurs pour les interclubs ?
* Comment sont gérées les montées/descentes en régionale ?
* Quid des clubs ayant plus d'un club dans la même série ? Doivent-elles jouer l'une contre l'autre dans les premières journées ?

Si quelqu'un a des infos, une impression, envie de réagir... qu'il se manifeste !

Mercredi 08 Janvier 2014 09:58

La nouvelle formule sera testée en province de Namur à partir de Septembre 2014.

Personnellement, je pense que ça sera une bonne chose, ça évitera d'avoir des seconde demi-saison sans enjeu pour au moins un tiers des clubs et ça permet aux clubs qui sont ailleurs qu'à leur niveau de revenir à leur place plus rapidement. De plus, j'aurai moins l'impression de jouer toute une année sur un interclub, ce qui n'est pas plus mal.

Mercredi 08 Janvier 2014 10:09

Il faut savoir que le "brûlage" existe déjà en Fédération ouvrière en Belgique (après 5 matchs dans une équipe, on ne peut plus descendre dans une équipe inférieure),

Etant aussi comitard, je me souviens qu'on a voté là-dessus à l'AG du Brabant, il y a quelques années. La proposition d'introduire ce système en Royale avait été rejetée. Le "brûlage" permettrait, en effet, beaucoup moins de flexibilité dans la gestion des équipes, ce qui compliquerait la tâche (parfois ardue) des secrétaires et responsables interclubs. .
Sapientia est ars vivendi.

Mercredi 08 Janvier 2014 10:45

Oui, le secrétaire de mon club d'alors (Ctt Puma Rixensart) m'en avait parlé à l'époque. Au club les avis semblaient converger, ça serait surtout bien pour les petits clubs et les "gros" n'accepteront pas. Plus facile à gérer sur 40 joueurs que sur 120 et les petits clubs n'ayant pas (ou moins) la possibilité de faire tourner leurs joueurs à classement équivalent (notamment pour les tours finaux), ça apparaît comme un avantage sans réel inconvénient.

Plusieurs personnes aimeraient bien voir appliquer ce système, surtout suite à un "renfort" inopiné des équipes de grands clubs (comme Logis ou AEC) qui se sauvent/remporte le titre sur une ou deux journées avec une équipe qui ne joue qu'à ces moments-là. Perso, je trouve que ça fait partie du sport ce genre de choses, mais c'est clair que ça rajouterait du travail aux sélectionneurs.

Mercredi 08 Janvier 2014 12:53

Etant dubitatif de nature, j'attends vraiment de voir même si franchement, ce système ne m'attire pas du tout. Mais il faut toujours des contents et des mécontents au terme de décisions.
Que ce soit à n'importe quel niveau de décision : inernational, national, régional, provincial, ... ils (les décideurs) ne sont pas les payeurs, ils veulent aboutir à quoi en modifiant tous ces éléments ????
Est-ce que le fait d'avoir augmenter la balle de 38 à 40 à augmenté les spectateurs, les fans de ce sport ?? On est 3 mards à l'aimer ??
Ici en provincial, quel est l'intérêt ??
6, 2, 0 ====> 2

Mercredi 08 Janvier 2014 15:54

Citation de Tibhar1703 :
http://www.namur-frbtt.be/sites/default/files/files/reforme_interclubs.pdf


Merci. Il n'est pas question dans ce document de "brûlage" de joueurs (point pour lequel il faudrait, je pense, adapter le règlement sportif de l'Aile Francophone...)
Sapientia est ars vivendi.

Mercredi 08 Janvier 2014 16:03

Personnellement, je ne suis pas trop pour le "brûlage" qui, même si son but est louable, peut avoir des effets néfastes. Je joue dans un "petit" club, et mon boulot m'amène régulièrement à partir à l'étranger pour des périodes plus ou moins longue.
Dans ces cas-là, souvent un joueur de l'équipe d'en-dessous vient compléter l'effectif de mon équipe "normale". Quid à mon retour? Mon "remplacant" ne pourrait plus retourner dans son équipe normale? L'un de nous serait condamner à rester chez lui parce que j'aurais rater quelques matchs? Le problème serait le même en cas de blessure de quelques semaines ou pour d'autres raisons.
Après, certaines équipes risquent de faire des allers/retours perpétuels. Est-ce mieux pour la motivation?
Parfois les joueurs de certaines équipes qui montent ont besoin d'un peu de temps pour attrapper le rythme de la division supérieure. Je pense aux joueurs plus jeunes des petits clubs qui n'ont pas une réelle structure d'entraînement. Auront-ils encore le temps de s'adapter, au risque de freiner voire stopper leur motivation et leur progression.
A tester, je pense qu'il peut en ressortir du positif, mais je ne suis pas convaincu.
Message modifié 1 fois, dernière modification Mercredi 08 Janvier 2014 16:04 par Bob_Razowski
Si toi aussi ta main tremble avant de servir, bois une kriek...

Mercredi 08 Janvier 2014 16:31

Citation de Donic241073 :
Etant dubitatif de nature, j'attends vraiment de voir même si franchement, ce système ne m'attire pas du tout. Mais il faut toujours des contents et des mécontents au terme de décisions.
Que ce soit à n'importe quel niveau de décision : inernational, national, régional, provincial, ... ils (les décideurs) ne sont pas les payeurs, ils veulent aboutir à quoi en modifiant tous ces éléments ????
Est-ce que le fait d'avoir augmenter la balle de 38 à 40 à augmenté les spectateurs, les fans de ce sport ?? On est 3 mards à l'aimer ??
Ici en provincial, quel est l'intérêt ??


ce sont les joueurs (namurois) qui sont demandeurs de changements dans l'interclubs et seul namur est réactif.
il faut savoir que certaines provinces (liège entre autres) sont totalement contre ce système.

Mercredi 08 Janvier 2014 16:36

il y a eu plusieurs sondages sur certains groupes

pingbelgique
lepingnamurois

la majorité pour le changement est grande...

perso, j'avais posé la question
"ne serait-il pas plus logique que les périodes de transferts se déroulent après la fin des p-o/p-d?"

Mercredi 08 Janvier 2014 16:50

Je pense qu'il faut voir ce que ça donne et le fait d'avoir choisi une province "pilote", demandeuse apparemment, est vraiment une bonne idée. Si Ca se passe bien dans le Namurois, cela risque de décoincer d'autres provinces.

Autant le brûlage peut amener des complications, autant le découpage en phases (demi-saison) me semble être 100% positif.

Affaire à suivre.

Jeudi 09 Janvier 2014 13:44

Je joue en province de Namur. Je n'ai, a priori, aucune raison de refuser cette réforme (test). Wait and see! Émoticône
Sois réaliste, demande l'impossible!

Vendredi 10 Janvier 2014 15:50

Je suis pour ce championnat en 2 phase aussi, pour la raison qui a déjà été évoqué plus haut à savoir le manque d'intérêt du championnat pour certains club qui au bout de quelques semaines ne joue plus rien. Et la saison paraîtrait moins longue...
Concernant le Brûlage je pense qu'il y à de l'idée, les gros clubs dont je fais encore partie cette saison (AEC) sont avantagé quand ils ont des équipe en difficultés , les renforts sont facile à aligner, et tant pis pour les petits clubs qui se battent avec leurs maigre moyen pour rester dans une division (je pense à toi Xyphis en disant ça). Pour conclure je suis contre plusieurs équipe du même club au seins d'une seule division (ce qui est le cas de mon club avec 2 équipe dans chaque 1 provincial) il est trop facile d'une manière réglementaire de les sauver au détriment encore une fois des petits clubs.

Mardi 14 Janvier 2014 10:16

Citation de DrakMan :
Concernant le Brûlage je pense qu'il y à de l'idée, les gros clubs dont je fais encore partie cette saison (AEC) sont avantagé quand ils ont des équipe en difficultés , les renforts sont facile à aligner, et tant pis pour les petits clubs qui se battent avec leurs maigre moyen pour rester dans une division (je pense à toi Xyphis en disant ça).


C'est marrant, parce que pour le coup, c'est le monde à l'envers. Je ne suis pas forcément sûr que favoriser les "petits" clubs soit une si bonne chose, alors que je fais partie probablement du plus petit club de la province, du haut de ses 6 membres.

Les gros clubs ont des avantages, ok, mais ils ont aussi des problèmes à gérer que des petits clubs n'auront jamais à si grande échelle : sélection ardue en période d'examens pour les jeunes, faire cohabiter plein d'équipes dans un local pas forcément capable d'en accueillir le tiers...

En plus, le brûlage amènera surtout des soucis (et du travail en plus) pour les gros clubs qui ne sont pas forcément ceux qui en profitent le plus pour sortir des joueurs miracles de leur manche. Je pense à des équipes comme Nivelles A avec son B4 (Patrice Fannoy) qui joue 6 matchs par an, Mont-St-Guibert B qui a ressorti ses B6 en toute fin de second tour l'année passée et y a des tas d'autres cas... Un petit ou moyen club qui peut faire tourner son effectif et/ou qui a un joker à sortir du chapeau pourra toujours le faire avec le système de brûlage.

Donc... à voir...

Mardi 14 Janvier 2014 10:43

Je dit ça car c'est ce que j'entend de certains clubs en fin de saison. On peste beaucoup contre AEC ou le Logis quand il se renforce pour ne pas descendre avec des joueurs qui n'ont que peu ou pas joué du tout dans les équipes en difficultés.
Même à classement égal il y a des différences de niveau et cela aussi fausse la donne.

Je pense que pas mal de petit clubs aimerait que les gros ne puisse pas se renforcer comme bon leur semble...

Mardi 14 Janvier 2014 13:34

Déjà, il y a peu de gens qui savent accepter la défaite et le fait d'être moins forts en championnat.

Après, c'est vrai qu'un grand club a plus facile à faire tourner ses effectifs, c'est pas pour ça que ça tourne toujours en sa faveur... la seule exception c'est le tour final : là ça permet clairement du confort, ne fut-ce que la possibilité de remplacer les absents au pied levé.

Ce qui peut frustrer aussi ce sont les clubs qui vont laisser des matchs parce qu'il savent qu'ils se sauvent quand ils veulent. Là certaines équipes du bas de classement peuvent en profiter alors que d'autres, pourtant plus fortes peuvent se retrouver piégées et sur une base un peu arbitraire. Ca, c'est sûr c'est dommage.

Ceci dit, le problème n'en sera que diminué par un système de brulage : exemple en P1A (BBW) avec les deux équipes d'Arc-en-Ciel justement, pour contourner le principe du brulage, si vous ne jouez pas la montée avec votre équipe forte, il suffit de mettre les "moins bons" C0 dans l'équipe et les "meilleurs" C2 dans l'équipe faible. Comme on peut toujours monter (juste plus descendre), sur les dernières journées en ayant sauvé votre équipe "faible" en priorité, vous pourrez facilement remettre des plus forts (mais moins bien classés) et finir par quelques victoires pour vous sauver.

Ca ne changera pas grand chose à la situation actuelle où de toute façon, la plupart des grands clubs sont réglos (encore une fois, c'est plus des petits ou moyens clubs avec un ou deux jokers qui faussent la donne et ça ils pourront toujours le faire).

Mardi 14 Janvier 2014 13:36

En plus, avec "deux" championnats sur une année, ça limiterait déjà ce genre de bêtises car chaque match comptera beaucoup plus. Donc les "jokers" devront devenir quasiment des joueurs à plein temps et, au pire, si on a l'impression de s'être fait avoir, y a moins longtemps à attendre avant de pouvoir retenter la montée.

Mardi 14 Janvier 2014 18:27

Citation de Xyphis :
En plus, avec "deux" championnats sur une année, ça limiterait déjà ce genre de bêtises car chaque match comptera beaucoup plus. Donc les "jokers" devront devenir quasiment des joueurs à plein temps et, au pire, si on a l'impression de s'être fait avoir, y a moins longtemps à attendre avant de pouvoir retenter la montée.


Émoticône

Mercredi 15 Janvier 2014 14:09

Comme vous faites tous les matchs, en France c'est le goal average general en cas d'égalité de point-rencontres: tous les points de la phase comptent, contrairement au goal average particulier où c'est le match entre les 2 équipes qui comptent.


ça évite un peu de se défosser à tout va, la régularité de l'équipe est favorisée
Message modifié 1 fois, dernière modification Mercredi 15 Janvier 2014 14:10 par belote

Jeudi 16 Janvier 2014 14:13

Exact, ce serait probablement mieux ici aussi. En même temps, c'est assez rare d'avoir plusieurs équipes à égalité, même au terme d'une demi-saison (1 phase donc), et quand ça arrive c'est seulement deux équipes en général.

Dans ce cas de figure-là, ça ne me choque pas que ça soit l'affrontement entre ces deux équipes qui soit déterminant car ça a tendance à faire monter les équipes plus fortes, ce qui en soit est la finalité du système.

Mais privilégier la régularité serait sans doute mieux.
1
0
20 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Compétitions