Gestes de tennisman - Page 2

Dimanche 01 Décembre 2013 16:08

Citation de Kryzou :
Citation de Mattspin :
très efficace, à 2 mains, au ping… ok ouais. Un entraineur en plus. haaa làlà...


Timo Boll qui fait des coups des deux mains...haaaa làlà qu'il doit être mauvais Émoticône


nan mais là on parle de faire un revers à 2 mains, les 2 mains tiennent la raquette quoi (pas un changement de main). franchement pour lancer une attaque, tu dois être bien emmerdé non ?

Dimanche 01 Décembre 2013 22:31

Citation de Gringo31 :
Moi, j'ai commencé comme ça avec mes gestes de tennisman en poussette revers et coup droit à plat

Ça ne m'a pas empêché de progresser et de m'amuser.
Mais au bout d'un moment pour continuer à progresser, il faut faire évoluer son jeu... mais chacun à son rythme.

Le + dur pour moi, c'est le déplacement et la pris d'appui jambe opposée... l'inverse entre le ping et le tennis.



Bien vu gringo31 , tu as résumé toute la problématique du passage du tennis au ping et inversement , je rajouterais la prise de raquette differente , pour moi la seule solution pour un tennisman qui souhaite passer au ping c 'est dans un premier temps de s éloigner de la table et de se concentrer sur la tenue de balle , puis en progressant et en raccourcissant ses gestes de se rapprocher tranquillement de la table , quand aux revêtements , franchement pour un débutant il faut absolument debuter avec 2 backsides très contrôle , et oublier les revêtements spéciaux qui deviennent possibles quand on commence a maitriser sa technique .......

Dimanche 01 Décembre 2013 23:20

Citation de Bignico :
Citation de Gringo31 :
Moi, j'ai commencé comme ça avec mes gestes de tennisman en poussette revers et coup droit à plat

Ça ne m'a pas empêché de progresser et de m'amuser.
Mais au bout d'un moment pour continuer à progresser, il faut faire évoluer son jeu... mais chacun à son rythme.

Le + dur pour moi, c'est le déplacement et la pris d'appui jambe opposée... l'inverse entre le ping et le tennis.



Bien vu gringo31 , tu as résumé toute la problématique du passage du tennis au ping et inversement , je rajouterais la prise de raquette differente , pour moi la seule solution pour un tennisman qui souhaite passer au ping c 'est dans un premier temps de s éloigner de la table et de se concentrer sur la tenue de balle , puis en progressant et en raccourcissant ses gestes de se rapprocher tranquillement de la table , quand aux revêtements , franchement pour un débutant il faut absolument debuter avec 2 backsides très contrôle , et oublier les revêtements spéciaux qui deviennent possibles quand on commence a maitriser sa technique .......


Je dirais exactement l'inverse ... Le plus tôt il sort de la logique Tennis et passe à celle du ping, le mieux c'est. En restant loin de la table il va être tenté de continuer ses gestes de tennis.
En venant à la table, et en faisant très attention à ses positions de pieds, il passera plus vite aux gestes du ping car il n'aura pas le choix, il devra raccourcir ses gestes.

Lundi 02 Décembre 2013 00:07

Le ping ou le tennis fonctionnent par automatismes, les gestes techniques sont automatiques, les deux sports sont à la fois trop proches (d'où la gestuelle de tennisman quand on joue au ping), et à la fois trop différents (jeu à plat très différent et très limité du jeu frotté avec tous les effets du ping, appuis inversés, revers de côté, poignet rigide au tennis souple au ping etc...). Ce qui fait que la pratique des deux sports simultanément est souvent difficile, surtout dans le sens où on a commencé par le tennis et on passe au ping, dans l'autre sens c'est moins gênant. En effet dans ce sens il est très difficile de perdre les automatismes de tennis pour adopter une technique gestuelle du ping mais avec de l'entrainement on y arrive! Par contre croire qu'on va pouvoir garder une technique gestuelle de tennis et progresser au ping, c'est un peu se mettre le doigt dans l'oeil, la progression reste très limitée...

Lundi 02 Décembre 2013 10:12

Quand j'etais jeune et que je pratiquais les deux sports en club, c'est le ping qui détaignait sur mon tennis et pas l'inverse. Mon prof de tennis me donnait en exemple pour les défenses chopées que je réalisais naturellement CD ou RV alors que c'était pas évident pour les tennis players only.

Dans la série des geste bizarres moi j'ai un partenaire d'entrainement qui ne joue CD qu'avec le poignet, une sorte de rotation rapide, comme s'il jouait au baby foot.
Du coup ca peut donner des frappes déconcertantes, on voit pas la direction venir.

Lundi 02 Décembre 2013 11:01

je suis de l'avis de nicopong, le passage du ping au tennis est plus facile que l'inverse.
Néanmoins il est possible d'évoluer à "bon" niveau dans les deux sports, effectivement je suis classé 17 au ping et 15/3 au tennis..

L'atout que nous avons, nous pongiste au tennis c'est le mental et la stratégie que la plupart des tennismen n'ont pas du tout!

Concernant les gestes, le passsage d'un à l'autre est compliqué, je te conseillerais de suivre ton instinct de tennisman est joué loin de la table si ton corps t'y amène (c'est mon cas).
Après contre des joueurs qui jouent beaucoup avec l'effet, si ton jeu se résume à des chops revers et des frappes à plat ça risque d'être légèrement compliqué.

Je crois que tout dépend de ton objectif au ping:
-si tu veux t'améliorer pour atteindre ton niveau max au ping, tu dois passé par l'oubli des gestes tennistiques et faire du panier de balles et des entraînements sérieux.
-si tu veux plus te faire plaisir et pas te prendre la tête je pense qu'avec 1 ou 2 services bien travaillés et des coups sur à mi-distance avec une bonne tenue de balle tu peux progresser jusqu'à 10 à condition de réaliser ton chop RV et ton CD à plat à merveille !

Après ça reste mon avis et ça se discute suivant les expériences !
Message modifié 1 fois, dernière modification Lundi 02 Décembre 2013 11:05 par CerealKiller

Lundi 02 Décembre 2013 13:56

C'est marrant, j'ai longtemps fait les deux mais je me retrouve pas trop dans les problématiques que vous décrivez. Moi ça ma au contraire plutôt gêné pour les coups à plat au ping: je suis toujours incapable de faire une claque revers et je suis mauvais en frappe sur balles hautes, car j'ai tendance à vouloir accompagner longtemps et "lifter" la balle.

J'ai pas bien compris ce que vous voulez dire sur les appuis: dans les deux cas on pousse avec la même jambe non ? Je joue quasiment tous mes coups droits en appuis ouverts au tennis (sans doute conséquence du ping, d'ailleurs), et on est vraiment dans les mêmes transferts de masse il me semble. La volonté d'accompagner la balle avec le buste et le bras au tennis m'a d'ailleurs je pense plutôt aidé à gagner du contrôle au ping, en passant bien dans la balle. Et quand je dis que je fais du tennis, on me dit souvent "oui, ça se voit dans tes gestes".

Par contre, là où je suis d'accord c'est pour le poignet: il faut prendre sur soi pour réussir à utiliser le poignet, mais je ne pense pas que ce soit si fondamental que ça au ping finalement, contrairement à l'idée générale, à part en service/remise. Et j'ai aussi longtemps changer (trop) fortement ma prise entre revers et coup droit: c'était sans doute ça la "relique tennistique" la plus gênante.

C'est assez amusant (et intéressant) qu'il y ait autant de différences et de variété dans les ressentis !
Message modifié 1 fois, dernière modification Lundi 02 Décembre 2013 13:57 par guiguiB

Lundi 02 Décembre 2013 14:29

Citation de guiguiB :

Par contre, là où je suis d'accord c'est pour le poignet: il faut prendre sur soi pour réussir à utiliser le poignet, mais je ne pense pas que ce soit si fondamental que ça au ping finalement, contrairement à l'idée générale, à part en service/remise.

C'est assez amusant (et intéressant) qu'il y ait autant de différences et de variété dans les ressentis !


D'accord avec toi. Finalement le poignet peut rester assez souvent "figé" au ping. Mis à part les services et remises comme tu le dis.
Un bon top ou un bon chop ne sont pas forcément exécutés avec un mouvement de poignet.
C'est surtout l'avant bras qui doit aller vite.
Moi on m'a souvent dit "ho toi, tu viens du tennis ! ça se voit !".
Alors que non, pas du tout.

Lundi 02 Décembre 2013 14:35

Citation de Mattspin :
Citation de guiguiB :

Par contre, là où je suis d'accord c'est pour le poignet: il faut prendre sur soi pour réussir à utiliser le poignet, mais je ne pense pas que ce soit si fondamental que ça au ping finalement, contrairement à l'idée générale, à part en service/remise.

C'est assez amusant (et intéressant) qu'il y ait autant de différences et de variété dans les ressentis !


D'accord avec toi. Finalement le poignet peut rester assez souvent "figé" au ping. Mis à part les services et remises comme tu le dis.
Un bon top ou un bon chop ne sont pas forcément exécutés avec un mouvement de poignet.
C'est surtout l'avant bras qui doit aller vite.
Moi on m'a souvent dit "ho toi, tu viens du tennis ! ça se voit !".
Alors que non, pas du tout.


Je vais changer de club et l'histoire du poignet et venu naturellement dans leur salle , plus grand volume d'air et d'espace auquel je n'étais pas habitué et pour les tops je faisais mon geste habituel et maintenant je finis avec le poignet = plus de rotation / vitesse et avec un revêtement classique , ce n'est pas du luxe !
Message modifié 1 fois, dernière modification Lundi 02 Décembre 2013 14:37 par megatop

Lundi 02 Décembre 2013 21:34

Citation de guiguiB :
C'est marrant, j'ai longtemps fait les deux mais je me retrouve pas trop dans les problématiques que vous décrivez. Moi ça ma au contraire plutôt gêné pour les coups à plat au ping: je suis toujours incapable de faire une claque revers et je suis mauvais en frappe sur balles hautes, car j'ai tendance à vouloir accompagner longtemps et "lifter" la balle.

J'ai pas bien compris ce que vous voulez dire sur les appuis: dans les deux cas on pousse avec la même jambe non ? Je joue quasiment tous mes coups droits en appuis ouverts au tennis (sans doute conséquence du ping, d'ailleurs), et on est vraiment dans les mêmes transferts de masse il me semble. La volonté d'accompagner la balle avec le buste et le bras au tennis m'a d'ailleurs je pense plutôt aidé à gagner du contrôle au ping, en passant bien dans la balle. Et quand je dis que je fais du tennis, on me dit souvent "oui, ça se voit dans tes gestes".

Par contre, là où je suis d'accord c'est pour le poignet: il faut prendre sur soi pour réussir à utiliser le poignet, mais je ne pense pas que ce soit si fondamental que ça au ping finalement, contrairement à l'idée générale, à part en service/remise. Et j'ai aussi longtemps changer (trop) fortement ma prise entre revers et coup droit: c'était sans doute ça la "relique tennistique" la plus gênante.

C'est assez amusant (et intéressant) qu'il y ait autant de différences et de variété dans les ressentis !


Intéressant ce que tu dis!
En tout cas, je comprends mieux mes difficultés désormais sur les frappes... mon cerveau a dû trop travailler pour rectifier mon jeu à plat en top, qu'il refuse de libérer mon bras sur les balles hautes ou les frappes!

Pour les jambes au tennis (du moins celle que j'ai apprise) c'est appui jambe opposée pour transférer le poid du corps vers l'avant, gagnant ainsi puissance et équilibre.
Accroc au sport....

Mercredi 04 Décembre 2013 22:03

Petit point de règlement pour tous ceux qui seraient ... intéressés par cette méthode. Avoir les deux mains sur la raquette au moment de l'impact est considéré comme une faute Clin d'oeil.

Mercredi 04 Décembre 2013 22:28

Oh ? o_O

Mercredi 04 Décembre 2013 22:57

Citation de ryaka :
Petit point de règlement pour tous ceux qui seraient ... intéressés par cette méthode. Avoir les deux mains sur la raquette au moment de l'impact est considéré comme une faute Clin d'oeil.



Le joueur ''bizarre'' que je connais tient une main mais sur son poignet, et pas sur la raquette.
Déjà, est-ce que c'est possible d'avoir une raquette avec manche de balai capable d'accueuillir deux mains en même temps? MDR
C'est triste d'avoir un coup droit, un revers et de ne faire que des tranches :D

Jeudi 05 Décembre 2013 05:29

Émoticône
un peu comme le reste hein ?

Jeudi 05 Décembre 2013 13:46

Aller, encore une autre expérience sur les transferts techniques entre tennis et ping.

J'ai fait un aller-retour ping-tennis-ping sans jamais pratiquer les deux à la fois. Avant le tennis, je ne faisais que des tops spin croisés latéraux (étant gaucher), bien mais prévisibles, après, grâce je pense au travail du coup droit à plat légèrement recouvert du tennis ("drive" en anglais) qui m'a appris à casser le poignet en arrière, je peux varier mes directions et mes effets.

J'avais aussi essayé de faire comme des tops spin latéraux de ping au tennis, en inclinant le poignet vers l'avant et en faisant un geste courbe de bas en haut s'éloignant du corps vers l'avant : c'est possible, ça marche presque, mais c'est surtout un coup à se faire des tendinites carabinées, vu la façon dont cela force sur le poignet.

Mercredi 11 Décembre 2013 16:28

Ca fait presque 9 ans que je joue au ping, avec malheureusement une forte baisse des entrainements durant ces 3 dernières années pour mes études (et un passage sans jouer de 6 mois dernièrement).

Je ne jouais que les vendredi où je pouvais en compète. Et bien en deux ans en jouant que le vendredi jour de compétition chez moi, j'ai presque pris deux classements (de 1110 à 1287 à cause de la dérive), en perfant parfois à 16.

Et vous verriez mon jeu, vous seriez surpris. Je n'ai jamais fait de tennis en club, quelques matchs à l'occasion en amicale en revanche jusqu'à cette année. Et je joue quasiment tout le temps à plat sur mon coup droit, et mon revers quand à lui est une sorte de doux mélange entre bloc et coup à plat me permettant surtout une bonne remise qui me permet de me décaler plein coup droit et de lâcher celui-ci.

Je précise que je sais tout faire que se soit en CD ou RV (je sais toppé, bloquer, contre topper, couper et frapper à plat à mon niveau bien entendu, je ne dis pas être excellent ou maitriser parfaitement toutes les techniques bien au contraire, mais on me dit très souvent que j'ai une frappe à plat en coup droit qui me vaudrait d'être numéroté, vous comprenez donc que je pêche plus sur mon revers et mon manque d'entrainement. De plus je n'ai jamais été bon pour travailler les services ^^).

Simplement, je cherche juste à dire qu'il est possible d'évoluer à un bon niveau au tennis de table avec un jeu à plat. De plus, je me suis mis aussi au tennis plus sérieusement en parallèle dernièrement, et bien, cela m'a permis d'être plus détendu à la table et de frapper plus simplement la balle. Tout cela a apporté un plus à mon jeu au lieu de le descendre comme la majorité pense.

Quand au tennis, ma base de Tennis de Table m'a permis d'entrée de jeu de posséder un bon jeu à plat et agréable à affronter d'après les membres de mon club. De plus j'ai constaté qu'un message plus haut exprimait que la tactique et stratégie que l'on acquiert au tennis de table est un vrai atout dans ce sport, et je confirme ! Je confirme aussi que placer les gestes de Ping au Tennis est parfois le meilleur moyen de se blesser, j'en ai fait l'expérience.^^

Bref, pour conclure, l'important c'est de se faire plaisir et je voulais simplement dire qu'on peut toujours évoluer à un bon niveau peu importe le jeu au Ping, que se soit à Plat ou en Top. ;-)
Message modifié 2 fois, dernière modification Mercredi 11 Décembre 2013 16:31 par NarutoRudy
0
1
36 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Techniques et tactiques