Observation de l'adversaire - Page 2

Jeudi 18 Octobre 2012 17:19

Un grand joueur français de l'époque - Amouretti- m'avait expliqué au début des années 60 -j'étais tout gamin- ceci, et je me souviens toujours des mots qu'il avait employés :

"Ce n'est pas compliqué, tu regardes la balle à partir du moment où elle arrive sur la raquette de l'adversaire jusqu'à ce qu'elle soit en contact avec la tienne, tu l' abandonnes des yeux dès qu'elle a quitté ta raquette et aussitôt tu regardes la raquette de l'adversaire -et donc plus ou moins ton adversaire (champ visuel ndlr)- puis la balle qui arrive sur sa raquette etc..."

En réalité j'avais trouvé cela difficile à exécuter, puis je m'y suis fait petit à petit. je doute qu'il soit vraiment possible, sensoriellement, de suivre en permanence la balle des yeux.

Jeudi 18 Octobre 2012 18:31

Je crois que c'est toi qui a raison. Ma coach m'a dit aujourd'hui qu'en remise il faut regarder la raquette de l'adversaire et surtout pas la balle. Je pense qu'il faut faire exactement comme tu dis... Mais c'est pas évident.

Samedi 20 Octobre 2012 00:12

Il y a de grands principes qu'il faut respecter, c'est vrai, mais il fait garder une part importante à l'instinct, car il ne faut pas trop forcer sa nature, ça ne donne rien de bon.

Je me souviens quand j'ai appris à jouer au tennis, il y a 35 ans, je voulais tout gérer à la perfection techniquement. Résultat, j'avais un jeu complétement artificiel, qui se détruisait complétement les jours "sans", et j'avais fini par perdre le plaisir en même temps que le naturel... Et je n'ai jamais eu de très bons résultats en 20 ans de pratiques assez intensive (meilleur classement: 30...).
Ça m'a servi de leçon, et après 45 ans de ping (dont une longue période en dilétante il est vrai), j'apprends encore avec plaisir, mais j'ai compris qu'il ne fallait pas insister sur quelque chose qui ne t'est pas naturel. C'est un mauvais investissement à terme et un tue-plaisir.
La partie "instinctive" est la seule qui ne te trahira pas, car le cerveau est ainsi fait.
Message modifié 1 fois, dernière modification Samedi 20 Octobre 2012 00:17 par Gilles71
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait" - Mark Twain.

Samedi 20 Octobre 2012 01:34

Citation de popette59 :
Je crois que c'est toi qui a raison. Ma coach m'a dit aujourd'hui qu'en remise il faut regarder la raquette de l'adversaire et surtout pas la balle. Je pense qu'il faut faire exactement comme tu dis... Mais c'est pas évident.


Je pense que tu voulais dire "regarder la raquette au moment du contacte balle/raquette" car regarder la raquette en dehors du contact ne sert pas à grand chose. Comme ne ce n'était pas évident dans ta phrase, je me suis permis de le préciser...
Savoir réguler c'est pouvoir s'adapter

Samedi 20 Octobre 2012 01:40

Souvent les joueurs de haut niveau utilisent des feintes. Casser le poignet pour donner une fausse information.
Savoir réguler c'est pouvoir s'adapter

Samedi 20 Octobre 2012 02:17

Citation de reguman :
Citation de popette59 :
Je crois que c'est toi qui a raison. Ma coach m'a dit aujourd'hui qu'en remise il faut regarder la raquette de l'adversaire et surtout pas la balle. Je pense qu'il faut faire exactement comme tu dis... Mais c'est pas évident.


Je pense que tu voulais dire "regarder la raquette au moment du contacte balle/raquette" car regarder la raquette en dehors du contact ne sert pas à grand chose. Comme ne ce n'était pas évident dans ta phrase, je me suis permis de le préciser...


Pas exactement. Plusieurs personnes dont ma coach m'ont expliqué qu'il fallait quitter la balle des yeux dès qu'elle sort de ma raquette et qu'il fallait tout de suite se focaliser sur la raquette de l'adversaire, pour prévoir grâce à son mouvement, donc avant son contact balle/raquette, où il allait jouer.

Dimanche 21 Octobre 2012 09:24

En fait, cela dépend des facteurs de jeu. En championnat, j'observe l'adversaire : son système de jeu, sa gestuelle, sa gestion de l'espace (déplacements ...), ses coups et placements favoris. En individuel, j'essaie de faire la même chose.
En match, je suis concentré sur le positionnement corporel de l'adversaire qui délivre théoriquement toutes les informations nécessaires. Cependant certains joueurs cachent bien leur jeu ou ont quelques coups improbables : c'est difficile de deviner leur placement de balle ...
En remise de service, c'est l'impact balle/raquette qui m'intéresse et l'acuité visuelle a son importance. Je suis à 80-100 cm de la table en position légèrement excentrée pour pouvoir démarrer en revers ; comme j'ai un bon déplacement, je peux aussi prendre l'initiative en coup droit. Il y a une forme d'automatisation des réactions face à ce que fait l'adversaire.

Dimanche 28 Octobre 2012 21:44

Citation de popette59 :
Citation de reguman :
Citation de popette59 :
Je crois que c'est toi qui a raison. Ma coach m'a dit aujourd'hui qu'en remise il faut regarder la raquette de l'adversaire et surtout pas la balle. Je pense qu'il faut faire exactement comme tu dis... Mais c'est pas évident.


Je pense que tu voulais dire "regarder la raquette au moment du contacte balle/raquette" car regarder la raquette en dehors du contact ne sert pas à grand chose. Comme ne ce n'était pas évident dans ta phrase, je me suis permis de le préciser...


Pas exactement. Plusieurs personnes dont ma coach m'ont expliqué qu'il fallait quitter la balle des yeux dès qu'elle sort de ma raquette et qu'il fallait tout de suite se focaliser sur la raquette de l'adversaire, pour prévoir grâce à son mouvement, donc avant son contact balle/raquette, où il allait jouer.


Tu veux dire, par exemple, que pour un droitier, après avoir exécuté un R, si la raquette fait mine de partir vers la droite et qu'on commence à voir le rouge (si le rouge est en CD) cela suppose que le joueur à l'intention d'enchaîner le coup suivant en CD.

Et si c'était une feinte pour te faire croire qu'il a l'intention de jouer en CD alors qu'il a prévus de faire un deuxième R ???

Toujours est-il que plus ça va vite moins ce genre de feintes est possible. Donc plus facile est l'anticipation.
Savoir réguler c'est pouvoir s'adapter

Dimanche 28 Octobre 2012 23:46

Non, à ce moment-là que tu décris, la balle sort juste de la raquette de l'adversaire ; comme il ne sait pas lui-même quel coup je vais jouer, il ne peut pas anticiper déjà son coup d'après hormis certaines situations bien précises. Regarder en même temps comment arrive la balle et comment anticipe mon adversaire me paraît difficile à moins d'une situation vraiment stéréotypée comme par exemple, un service bombe directement enchaîné par un pivot par l'adversaire. Mais là ça veut dire qu'il faut quitter la balle de l'adversaire des yeux avant même qu'elle arrive sur ma raquette. Gatien était semble-t-il capable de faire ça car quand ils avaient fait une expérience avec des capteurs, il semblait deviner où allait aller la balle à partir du moment où elle passait le filet vers lui ; dès lors il regardait où il allait mettre sa propre balle... mais je suis pas Gatien, je ne pense pas pouvoir faire ça.

Quand je parle de regarder la raquette de mon adversaire, c'est après que j'aie moi-même joué ma balle. Là l'adversaire se place pour ma balle et démarre son mouvement ; ce sont les quelques fractions de secondes antérieures à son contact de balle qui permettent je pense de prévoir comment et où il va jouer son coup et de gagner du temps sur l'appréciation de sa balle. Ce serait déjà un grand progrès pour moi qui ait tendance à regarder la balle seulement quand elle est sortie de la raquette de mon adversaire... et je ne sais pas trop quoi d'autre le reste du temps !

Lundi 29 Octobre 2012 00:14

j'ai essayé de faire comme a dit roothooft, de regarder la raquette de mon adversaire une fois que la balle a quitté ma raquette puis de la suivre de sa raquette a la mienne et rebelote. Deja ça demande un effort de concentration à y penser déjà intense MDR mais bon le probleme n'est pas là, 15 ans de réflexe et d'habitude de vision de jeu ça se change pas comme ça, alors bon j'ai essayé et j'arrive bien a le faire sur des joueurs inférieur à mon classement car c'est plus lent j'ai le temps de le faire je trouve mais en championnat contre des joueurs de mon classement, outre la concentration du match je n'arrivais pas dès les premieres balles donc j'ai repris comme d'habitude. Ensuite j'ai reessayé a l'entrainement contre des joueurs de mon niveau et là ça va trop vite encore, donc je reprends mes automatismes en ce qui concerne la vision du jeu.
Message modifié 3 fois, dernière modification Lundi 29 Octobre 2012 00:21 par niko08200
pas de pain pas de gain ? c'est peut etre pas ça. ;)

Lundi 29 Octobre 2012 09:20

Il faut du temps pour y arriver. Je tâche déjà d'y penser à l'entraînement, c'est pas simple même sur un entraînement dirigé ; c'est encore plus dur en jeu libre et je ne parle même pas de match officiel. De toutes façons en match officiel, essayer de penser à des trucs que tu dois faire ou que tu apprends à l'entraînement c'est pas possible, ça déconcentre. Il faut absorber les changements à l'entraînement pour que ça se fasse naturellement en match.

Lundi 29 Octobre 2012 19:58

On Peut pas tous avoir L'anticipation de J.O ^^
XuXin
0
1
32 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Techniques et tactiques