Si je peux aider...

Jeudi 10 Janvier 2013 22:34

alors voila,
je ne peux que m'apercevoir des nombreux conseils techniques qui sont demandés régulièrement sur ce forum et sans vouloir choqués personne on trouve parfois des réponses judicieuses mais aussi des réponses d'un autre monde ou d'un autre temps.
je n'ai pas la science infuse et j'apprends encore tous les jours mais pour ceux que ça intéressent je peux filer un coup de main et faire profiter de mon expérience de joueur (ex-nationale 1 ancienne version), d'entraineur (brevet d'état 1er degré) et de mon vécu dans le ping depuis de nombreuses années (+ de 25).
profitez en tant que j'ai du temps je suis malade en ce moment!

Jeudi 10 Janvier 2013 22:52

Bonsoir,
Une question que j'ai envie de poser:
Quels sont les joueurs que tu orientes vers le jeu combis ?
Et les raisons de ton choix.

Jeudi 10 Janvier 2013 23:27

Bonsoir,
Je trouve la question du dessus très pertinente, si tu en orientes dans un jeu combi, vers quel niveau le fais tu ? As tu un "classement" particulier pour les différents types de revêtements et quel est ce classement ?

Question totalement différente, pour des joueurs ayant des problèmes de stabilité, que conseilles tu ? (perf à +300 toute une soirée, et faire que des contres à -300 la semaine d'après et ainsi de suite)

Vendredi 11 Janvier 2013 00:20

Citation de CowBoy210 :
Bonsoir,
Une question que j'ai envie de poser:
Quels sont les joueurs que tu orientes vers le jeu combis ?
Et les raisons de ton choix.



forcement les profils des joueurs qui arrivent au combi sont très différents.

si on parle des jeunes competiteurs, en général on les forme de façon complète pour qu'ils sachent jouer avec une raquette avec deux backsides et ensuite c'est le style de jeu du joueur et son caractère qui va inciter à mettre un picot ou un soft: picot pour un défenseur ou soft pour un joueur très agressif à la table par exemple.

si on parle d'un joueur loisir ou d'un adulte qui joue depuis quelques années la donne est différente. deux cas possibles pour moi :
soit une raquette combi peut permettre de palier un défaut ( remise de service ou geste mieux adaptés à un picot, soft ou anti)
soit le joueur apres avoir essayé un picot trouve plus amusant de jouer avec ce type de materiel par facilité de jeu ou plaisir de pourrir l'adversaire Émoticône

bien sur il y a parfois des cas particuliers mais la plupart du temps voila le point de départ d'un jeu combi.

Vendredi 11 Janvier 2013 01:10

[b]
Citation de ryaka :
Bonsoir,
Je trouve la question du dessus très pertinente, si tu en orientes dans un jeu combi, vers quel niveau le fais tu ? As tu un "classement" particulier pour les différents types de revêtements et quel est ce classement ?

Question totalement différente, pour des joueurs ayant des problèmes de stabilité, que conseilles tu ? (perf à +300 toute une soirée, et faire que des contres à -300 la semaine d'après et ainsi de suite)
[/b]

comme je l'ai dit précédemment le but recherché par le joueur qui passe en combi est très important.

pour un jeune joueur je ne donne pas de classement minimum mais je juge plutôt un niveau de jeu technique. il faut être capable d'avoir les armes nécessaires pour exploiter correctement une raquette combi tout en gardant un apprentissage technique du jeu.
pour un adulte quelque soit le niveau, le plaisir du jeu doit guider ce choix en prenant en compte les avantages et les inconvénients de ce changement.

il ne faut pas oublier qu'une raquette combi apporte de nouvelles opportunités mais en efface d'autres alors ce choix doit être réfléchi et se fait en concertation avec le joueur.



pour le manque de stabilité d'un joueur en compétition les paramètres sont nombreux.

la peur de jouer en contre : auquel cas je conseille de s'arranger pour ne pas connaitre le classement de son adversaire ou essayer de trouver un moyen de focaliser son attention sur autre chose (ex: se répéter mentalement son plan tactique entre chaque point)

la mauvaise gestion de son style de jeu: une prise de risque inexistante ou au contraire trop importante contre des joueurs plus faibles est souvent une cause récurrente. il faut avoir au moins un ou deux schémas de jeu de base qui permettent de retrouver une sécurité dans le match mais pour ça il faut les répéter à l'entrainement et les placer en début de set ou dans les moments difficiles.

mauvaise analyse de l'adversaire: c'est evident mais tellement courant et ce, quelque soit le niveau. un joueur avec 300 points de moins que soi a forcement des défauts mais si on ne les identifie pas on lui facilite la tache. pour éviter cela un coach aide beaucoup ou alors un peu de lucidité (vive les temps morts)
petit conseil ne te demande pas comment renvoyer une attaque adverse mais plutôt comment l'empêcher d'attaquer.

voila quelques pistes de reflexions. j'espere qu'elles te conviendront.

Vendredi 11 Janvier 2013 09:50

salut à toi,
j'ai une question matériel à te poser. je suis assez convaincu que les tenergy, pour ma part le T64, est une plaque vraiment très polyvalente. Ayant éssayé pas mal de plaques, je trouve celui-ci avec beaucoup de contrôle et sans double effet, une superbe adhérence, de très bonnes remises de service, bon dans le petit jeu, et une rapidité qui s'adapte suivant le niveau et le geste du joueur. si l'on ne tient pas compte du prix, j'ai des fois du mal à comprendre certains qui utilisent des plaques tensors et/ou très rapide, qui sont en recherche perpétuel de contrôle et de bonnes sensations (surtout les joueurs moins confirmé...). j'entends souvent ''tenergy, cest pas fait pour tel niveaux.....'' mais quand je vois ce qu'on leur conseil.....et jouant avec le T64, j'ai du mal à comprendre certains...cette plaque est vraiment adapté à tout style de jeux, je trouve. En prenant en compte les autres critères, bien sûr, suivant le jeu de chacun: épaisseur de la mousse, bois all, off, of+.....je trouve cette plaque simple et très saine, pour tout joueurs. tu partages ou peux me corriger s'il te plaît ? je te remercie !
remets toi vite, bon repos. Émoticône
tony.
Message modifié 2 fois, dernière modification Vendredi 11 Janvier 2013 09:52 par tonyvista
US Plouay Tennis De Table - site: http://usplouaytt56.free.fr/

Vendredi 11 Janvier 2013 10:32

moi aussi j'aurai une question ^^

a quel style de jeu conseillerais tu une plaque chinoise a adhérence collante ?
pense tu que c'est un avantage ou désavantage par rapport au lance missile actuel ?
Message modifié 1 fois, dernière modification Vendredi 11 Janvier 2013 10:33 par mytorr63

Vendredi 11 Janvier 2013 10:43

Merci pour l'initiative Mastercyr, ton message sur le manque de stabilité est superbe.

Une question: parfois il y a des soirs où rien ne passe, prise d'initiative à l'échec 10 fois de suite et ça agace car à l'entrainement tout se passait bien... Et là c'est toujours de mal en pire, énérvement, persistance dans un schéma de jeu qui devrait réussir mais qui rate...

Comment ferais tu pour gérer une soirée "sans" et tenter d'inverser la rencontre.

Autre question: parfois il y a des coups forts que tu veux réussir, mais tu le rates 2 3 fois de suite. Est il préférable d'insister jusqu'à ce que ça passe ou de laisser passer, utiliser un autre schéma de jeu et y revenir plus tard?

Vendredi 11 Janvier 2013 15:09

Citation de tonyvista :
salut à toi,
j'ai une question matériel à te poser. je suis assez convaincu que les tenergy, pour ma part le T64, est une plaque vraiment très polyvalente. Ayant éssayé pas mal de plaques, je trouve celui-ci avec beaucoup de contrôle et sans double effet, une superbe adhérence, de très bonnes remises de service, bon dans le petit jeu, et une rapidité qui s'adapte suivant le niveau et le geste du joueur. si l'on ne tient pas compte du prix, j'ai des fois du mal à comprendre certains qui utilisent des plaques tensors et/ou très rapide, qui sont en recherche perpétuel de contrôle et de bonnes sensations (surtout les joueurs moins confirmé...). j'entends souvent ''tenergy, cest pas fait pour tel niveaux.....'' mais quand je vois ce qu'on leur conseil.....et jouant avec le T64, j'ai du mal à comprendre certains...cette plaque est vraiment adapté à tout style de jeux, je trouve. En prenant en compte les autres critères, bien sûr, suivant le jeu de chacun: épaisseur de la mousse, bois all, off, of+.....je trouve cette plaque simple et très saine, pour tout joueurs. tu partages ou peux me corriger s'il te plaît ? je te remercie !
remets toi vite, bon repos. Émoticône
tony.


salut tony

je suis pas un grand spécialiste de matos, il y a des gens bien plus calés que moi sur ce forum. j'ai d'ailleurs créé un sujet sur les "accros du matos".

ceci dit je n'ai pas un avis particulier sur le T64 ni sur les tenergys en général. je n'ai jamais joués avec et très peu de mes joueurs en utilise surtout à cause du prix.

ma reflexion va donc être plus général et portera sur tous les tensors. on peut joué très tôt avec des tensors, à condition de pas les coller sur un bois carbon off+.
j'ai meme de jeune joueurs qui n'ont pas beaucoup de moyens financiers qui on appris a jouer avec des tensors très rapides que des joueurs leur donnait après utilisation.

voila comme je l'ai dit je ne suis pas un pro du matos mais c'est évidemment un point important du jeu.
un bon joueur doit avoir une bonne raquette mais une bonne raquette ne fait pas un bon joueur.

Vendredi 11 Janvier 2013 15:22

Citation de mytorr63 :
moi aussi j'aurai une question ^^

a quel style de jeu conseillerais tu une plaque chinoise a adhérence collante ?
pense tu que c'est un avantage ou désavantage par rapport au lance missile actuel ?


les plaques chinoises sont bien particulières c'est vrai et elles correspondent assez bien au jeu des chinois de haut niveau et à ce qu'on appelle l'école chinoise.

c'est un style de jeu construit avec un énorme engagement physique et beaucoup beaucoup beaucoup de volume d'entrainement pour que la prise de risque devienne minimum.

pour un joueur qui veut jouer avec ces plaques je ne peux que conseiller de tester: les gouts et les couleurs ça ne se discute pas.

en general ce sont tout de même des revêtements qui vont assez bien à ceux qui aiment jouer prêt de la table et envoyer du lourd surtout en frappe.
mais depuis quelques temps les plaques se diversifient un peu et on en trouve de plus tendres.

Vendredi 11 Janvier 2013 15:50

Citation de Sun731 :
Merci pour l'initiative Mastercyr, ton message sur le manque de stabilité est superbe.

Une question: parfois il y a des soirs où rien ne passe, prise d'initiative à l'échec 10 fois de suite et ça agace car à l'entrainement tout se passait bien... Et là c'est toujours de mal en pire, énérvement, persistance dans un schéma de jeu qui devrait réussir mais qui rate...

Comment ferais tu pour gérer une soirée "sans" et tenter d'inverser la rencontre



alors je vais commencer par la mauvaise nouvelle: si vraiment t'es dans un jour "sans", ça ne s'inverse pas.

mais un jour sans pour moi ça veut dire que :
tu n'es pas en forme physiquement (blessures, maladies),
que tu manque de concentration suite à des problèmes perso
ou alors que tu n'as pas pu jouer depuis longtemps. bref tu ne peux pas faire ce que tu fais habituellement.

dans ces cas là si le joueur est plus fort ou "normalement de ton niveau", on essaye de limiter la casse: on ferme le jeu, on se concentre sur la tactique et on fait de son mieux. mais il faut être lucide et ne pas oublier que ton niveau est moins bon que d''habitude.

deuxième cas les jours "sans" dus à des causes ponctuelles: la salle, la lumiere, le jeu pourri de l'adversaire, un mauvais échauffement, ... bref tout ce qui peut gêner.

et pour beaucoup de joueurs un jour sans est souvent du à ces éléments mais ils n'arrivent pas à les identifier (très souvent c'est du au jeu de l'adversaire: ses balles sont légèrement différentes de celles qu'on a à l'entrainement et on ne fait pas l'effort nécessaires d'adaptation)

dans ces cas la on peut agir pour se remettre en conditions mais ça demande pas mal d'effort. surtout pour faire abstraction de ses mauvaises sensations.
1- pendant le match, il faut revenir à la base de son jeu en redynamisant les appuis entre chaque point et augmenter l'exigence de chaque coup.
2- entre deux matchs on peut refaire un échauffement complet la encore en étant plus exigeant et concentré sur chaque coup réalisé.

dans tous les cas la concentration et la tactique sont les clefs du changement. mais pour ne pas perdre le fil il faut se focaliser sur les coups à venir et pas ceux que l'ont vient de rater sinon la spirale ne s'inversa pas.

Vendredi 11 Janvier 2013 16:03

Citation de Sun731 :
.

Autre question: parfois il y a des coups forts que tu veux réussir, mais tu le rates 2 3 fois de suite. Est il préférable d'insister jusqu'à ce que ça passe ou de laisser passer, utiliser un autre schéma de jeu et y revenir plus tard?


les détails font la différence. il faut essayer de savoir pourquoi tu as raté ce coup et s'il était judicieux de le tenter à ce moment la.

je m'explique: si tu rates un coup trois fois de suite sur le même schéma c'est peut être que ce schémas n'est pas bon et que la balle de ton adversaire est gênante pour être efficace.
mais si tu rates trois frappes et que tu pouvais mettre ton adversaire à 3m à chaque fois, tes choix étaient judicieux mais tu pêches sur la réalisations.

dans le premier cas il faut changer de tactique, dans le deuxième il faut continuer en prenant une marge de sécurité supplémentaire dans la finition.

j'irais meme plus loin dans cette analyse en parlant de points perdus positifs et de point marqués négatifs.

marquer un point en suivant une mauvaise tactique (souvent grâce à une faute adverse) doit tirer une sonnette d'alarme et ne pas reproduire cette erreur sinon le match va nous échapper.
de la meme manière perdre un point en suivant la bonne tactique mais en ratant la fininition ne doit pas nous faire nous écarter de la tactique à suivre sinon là encore le match va nous échapper.

Vendredi 11 Janvier 2013 16:38

je me rappelle d'une vidéo de Legout commentant un de ses matchs de Pro A contre Maze parler de ces fameux points perdus positifs.
Il expliquait qu'il acceptait de perdre des points en début de match avec des choix surprenants pour parier sur le long terme et leur efficacité en fin de match.

Vendredi 11 Janvier 2013 16:42

Émoticône Bravo Mastercyr,tu dois être un très bon coach,tes réponses sont vraiment très pertinentes et j'ai pris beaucoup de plaisir à les lire ,ces questions qui ont été posés par les forumeurs sont toutes des questions que je me suis posé au moins une fois dans ma petite carrière de pongiste et tu y a fort bien répondu,malgré que la mise en application n'est pas toujours évidente,suivant l'état d'esprit du moment.
Message modifié 1 fois, dernière modification Vendredi 11 Janvier 2013 16:44 par sergio67

Vendredi 11 Janvier 2013 16:46

c'est clair que c'est la différence entre la théorie et la pratique.

mais un joueur qui arrive à retirer du positif d'un point perdu aura fait un grand pas en avant dans la compréhension d'une tactique sportive.

Vendredi 11 Janvier 2013 18:11

J'apprécie ton initiative, Mastercyr, bravo!
Ma question est la suivante: comment un vétéran comme moi, ne s'entraînant qu'1 X par semaine, voire 1 X tous les 15 jours, peut-il améliorer son déplacement? Sachant également que j'ai commencé le ping très tard (à plus de 30 ans)
et n'ai donc pas les automatismes tels placements-replacements!
Sois réaliste, demande l'impossible!

Vendredi 11 Janvier 2013 19:02

Citation de LUMAYTOIS :
J'apprécie ton initiative, Mastercyr, bravo!
Ma question est la suivante: comment un vétéran comme moi, ne s'entraînant qu'1 X par semaine, voire 1 X tous les 15 jours, peut-il améliorer son déplacement? Sachant également que j'ai commencé le ping très tard (à plus de 30 ans)
et n'ai donc pas les automatismes tels placements-replacements!




je suis entraineur et coach pas encore magicien!!

évidemment un peu plus de temps d'entrainement rendrait les choses plus faciles mais tu peux quand même améliorer ce point faible. A condition de ne pas faire que des matchs!!

a mon avis tu devrais pendant ton échauffement te faire un petit circuit à base de pas chassés, de reprises d'appuis et de jeu à blanc. si tu passes une dizaine de minutes par entrainement ça peut débloquer les choses.

tu peux aussi améliorer ton équilibre et ce au quotidien où que tu sois. (faut être un peu seul sinon les gens peuvent te prendre pour un dingue)

essaie de tenir sur un pied puis agrémente selon l'humeur:
-sol instable : sur un coussin ou un matelas, le bord d'un trottoir ou d'un escalier
- fermer un oeil, puis deux
- bouger la tête de gauche à droite
- bouger la tête de bas en haut

et pour le fun tu peux même combiner les difficultés

enfin une chose qui peut te faire prendre conscience de tes défauts plus en détails c'est de te filmer quand tu joues et de voir la différence entre ce que tu fais vraiment et ce que tu pensais faire.

bien évidemment quelques exercices de régularité ou d'enchainement après ton service à base de déplacement adaptés à ton style de jeu.

et suivre les règles de bases du déplacement au ping: éviter de se déplacer en croisant les pieds et rester équilibrer à chaque coups (les abdos sont importants pour ça ).

Vendredi 11 Janvier 2013 19:15

Ma question : en étant défenseur, met-on plus de rotations arrières avec un picot long ou avec un backside ?
En étant attaquant, mieux vaut-il persister sur un côté (comme le font pas mal de chinois) ou varier de côté au bout du 2ème topspin ?
Merci Clin d'oeil

Vendredi 11 Janvier 2013 19:34

Citation de charles136 :
Ma question : en étant défenseur, met-on plus de rotations arrières avec un picot long ou avec un backside ?
En étant attaquant, mieux vaut-il persister sur un côté (comme le font pas mal de chinois) ou varier de côté au bout du 2ème topspin ?
Merci Clin d'oeil


en tant que défenseur l'effet que tu met avec un picot dépend essentiellement de l'effet donné par ton adversaire. pour faire simple avec certain picot tu peux accélérer cet effet avec d'autre non. mais en général la quantité d'effet mise par un picot dépend de l'effet du top de l'adversaire.

quoiqu'il en soit j'aurais tendance à dire qu'on peut mettre plus d'effet avec un backside quelque soit le type de balle adverse alors qu'avec un picot pour mettre beaucoup de rotations arrière il faut une balle liftée de ton adversaire.

pour jouer un défenseur moi je suis adepte de la variation mais avec un gros faible pour jouer au ventre le plus souvent possible.
un défenseur joue sur tes fautes alors soit tu es un chinois qui est plus régulier qu'un défenseur soit tu cherches des variations pour casser sa routine: et moi je suis pas un chinois!

Émoticône

Vendredi 11 Janvier 2013 19:35

Pour être attaquant, il faut un coup fort.
Tout se construit autour du coup fort.
Il faut travailler le coup fort sans relâche, jusqu'à ce qu'il devienne une seconde nature. C'est la qualité du coup fort qui fait la qualité de l'attaquant.
La vocation d'un picot long n'est pas de mettre de l'effet.
Meme si il a maintenant des picots long adhèrent, la capacité à mettre de l'effet avec un tel revêtement est réduite, surtout sur les balles molles.
La capacité à mettre de la rotation dépends beaucoup de la touche de balle.
Il est bien sur difficile de mettre de la rotation avec un PL ou un anti.
4
6
28 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Techniques et tactiques