Vous êtes ici : Accueil > Forums > Général

Une Petite Encyclopédie du Ping 2:Le Top spin

Mercredi 31 Octobre 2012 18:58

Une petite encyclopédie illustrée du ping 2:Le Topspin.


A la demande générale de mon lecteur je continue l'encyclopédie.
Les articles seront dans le désordre ,seul mon bon plaisir me servant de fil conducteur.Pour ce que je suis payé je ne vais pas non plus me casser!

Le top-spin.

C'est le mouvement qui fait tourner la balle vers l'avant,ce qui fait que la balle décrit un mouvement en cloche et accélère lorsqu'elle touche la table.La rotation peut dépasser 2000 tours/mn.

http://www.youtube.com/watch?v=KDyeRBL_kKw

Il existe plusieurs style de Top spineurs:

Les premiers étaient Hongrois,ils dominaient au niveau mondial.

Jonyer Istvan:

http://www.youtube.com/watch?v=WVsbr_pUY1I

Klampar Tibor:C'est lui qui a inventé la colle rapide,il a aussi été interné pour avoir,en voiture, traversé le centre ville de Budapest à 160 km/h!(rapide le gars!)

http://www.youtube.com/watch?v=hTj5y8dOp9I

Ils ont le bras tendu,l'axe de rotation est l'épaule,le coude ne participe pratiquement pas au mouvement.C'est un très efficace car la raquette étant loin de l'axe de rotation sa vitesse est très élevée.L'inconvénient énorme est que ce geste est lent et ample et qu'il est difficile à faire près de la table.Les joueurs comptaient faire le point en peu d'échanges.Mais lorsque les adversaires ce sont adaptés notamment par le bloc,ce geste est devenu moins efficace.Les chinois ont amélioré ce geste avec des joueurs plus petits,musclés et très rapides.

Ma Wenge:En bleu,notez la différence de vitesse par rapport aux Hongrois.
http://www.youtube.com/watch?v=3HLxAAz3Ngo

Kong Ling Hui:
http://www.youtube.com/watch?v=blUhZuGD4rM&feature=related

Les suédois ont développé le top spin avec l'axe de rotation au niveau du coude.Ce nouveau coup permet de jouer plus rapidement et plus près de la table.Il est bien adapté aux joueurs de grande taille.C'est toujours la marque des joueurs européens:

Waldner:
http://www.youtube.com/watch?v=RbG_iD0aVOg&feature=related

Persson
http://www.youtube.com/watch?v=qSv7LxbDtlM

Gatien:http://www.youtube.com/watch?v=NqLWWX3IOk0

Samsonov:
http://www.youtube.com/watch?v=RdGb0-KTy3k&feature=related

Boll:
http://www.youtube.com/watch?v=AFmUcHWpR_Y

Les joueurs asiatiques continuent à utiliser l'épaule en tant qu'axe de rotation.Ils ont perfectionné le mouvement,ils sont de grande taille et très forts physiquement,ils jouent jambes fléchies.Ce jeu est très exigeant.
Wang lixin
http://www.youtube.com/watch?v=wFLgW_90K_g

Ma long:
http://www.youtube.com/watch?v=hbUhf3os9-8

Certains joueurs européens de petite taille utilisent avec succès le style asiatique.
Kreanga:
http://www.youtube.com/watch?v=oM1snrFTyFA&feature=related

Pour résumer il vous faut choisir,soit le style asiatique,bras tendu avec l'épaule comme axe de rotation ou bien le style européen bras fléchi avec le coude comme axe de rotation.
Mais attention, c'est l'un ou l'autre mais jamais les deux en même temps sinon vous aurez le coup droit de Claude!(un joueur de mon club qui marque 99%des points du revers)

Samedi 03 Novembre 2012 18:11

Citation de 50a50 :


Pour résumer il vous faut choisir,soit le style asiatique,bras tendu avec l'épaule comme axe de rotation ou bien le style européen bras fléchi avec le coude comme axe de rotation.
Mais attention, c'est l'un ou l'autre mais jamais les deux en même temps sinon vous aurez le coup droit de Claude!(un joueur de mon club qui marque 99%des points du revers)



Pourquoi choisir ? On peut tout faire !

Aucun règlement n'interdit d'utiliser ses propres articulations comme on le souhaite. Tout ce qu'on risque, c'est que ce soit plus ou moins efficaces ou plus ou moins énergétiques ou plus moins adapté à la situation.

On peut très bien utiliser que l'épaule ou alors l'épaule et l'avant bras ou encore l'épaule et l'avant bras et le poignet. On peut aussi plus ou moins accompagner avec le corps.

On peut tout faire !

Mais utiliser toutes les articulations dans une bonne synergie (additions des accélérations musculaires) est sans doute plus difficile et réclame beaucoup plus d'entraînement que si on utilise une seule articulation (principalement) pour son top.

En réalité le choix des articulations que l'on va solliciter pour son top spin dépend surtout de :

Si on est au dessus de la table,

Si on est près de la table,

Si on est loin de la table,

Si l'on joue plus en toucher de balle et que l'on rechercher la précision

Si l'on veut jouer en puissance et qu'on a pas envie de faire dans le détail.

Si on est top sur top,

etc,etc....

Pourquoi tenter un geste complexe sur le plan articulaire si un geste tout simple suffit largement ?. Pourquoi risquer de faire une tranche ? Le meilleure des styles : C'est celui qui est adapté à la balle et adapté à la situation. Parfois ce sera le top rotation qui utilise va solliciter beaucoup le coude sera le plus adapté un peu comme Waldner et à d'autres moment ce sera le top qui utilise l'épaule un peu comme Kranga.

Je pense que l'important n'est pas d'avoir un style mais de mettre la balle sur la table Émoticône
Savoir réguler c'est pouvoir s'adapter

Samedi 03 Novembre 2012 18:18

Désolé c'est parti trop vite...

Citation de reguman :


Pourquoi tenter un geste complexe sur le plan articulaire si un geste tout simple suffit largement ?. Pourquoi risquer de faire une tranche ? Le meilleure des styles : C'est celui qui est adapté à la balle et adapté à la situation. Parfois ce sera le top rotation qui utilise va solliciter beaucoup le coude sera le plus adapté un peu comme Waldner et à d'autres moment ce sera le top qui utilise l'épaule un peu comme Kranga.

Je pense que l'important n'est pas d'avoir un style mais de mettre la balle sur la table Émoticône


Pourquoi tenter un geste complexe sur le plan articulaire alors qu'un geste tout simple pourrait suffire largement ? Pourquoi risquer de faire une tranche ? Le meilleure des styles : C'est celui qui est à la fois adapté à la balle et à la fois adapté à la situation. Parfois le top rotation de Walner qui utilise beaucoup le coude sera le plus judicieux. Tandis qu'à d'autres moments ce sera plutôt le top Kranga .
Savoir réguler c'est pouvoir s'adapter

Samedi 03 Novembre 2012 18:31

Sans parler du fait qu'une articulation peut être sollicitée dans plusieurs directions. Par exemple l'articulation scapulo-humérale est se type sphéroïde avec 3 degrés de liberté. Ce qui fait autant de style de top spin possible.
Savoir réguler c'est pouvoir s'adapter

Samedi 03 Novembre 2012 19:08

Quand on arrive grâce aux différents muscles qui coiffe l'épaule (deltoïdes,...) à additionner/combiner plusieurs mouvements de l'articulation scapulo-humérale. On peut obtenir un top spin plus puissant car combinant deux mouvements et sollicitant plus de muscles.

Par exemple si pose le coude sur une table avec l'avant-bras allongé sur la table. On peut faire une rotation de 90 ° (très utilisé par Timo Boll). Ce mouvement est souvent utilisé pour faire un contre top au dessus de la table.

Mais il est possible de l'addition avec un autre mouvement, toujours avec la même articulation, mais en utilisant d'autres muscles...

Cet autre mouvement est le même que celui que vous utilisez quand vous serrez la main de quelqu'un. Vous avez le bras le long du corps et vous tendez le bras vers cette personne. Votre coude balance vers l'avant, et si en même temps vous faîtes la rotation de 90°, vous avez combiné deux mouvements avec succès.

Reste à les coordonner pour que l'accélération du premier mouvement soit synchronisé avec l'accélération du second mouvement.
Savoir réguler c'est pouvoir s'adapter

Dimanche 04 Novembre 2012 22:52

Je ne suis pas du tout d'accord avec le fait de classer le topspin en fonction de l'axe de rotation qu'on utilise. Les vidéos d'entraînement en Chine montrent qu'on apprend aux jeunes chinois à utiliser toutes les articulations lors du topspin : l'épaule, le coude, le poignet, ainsi que la taille (très important) et le bassin, la jambe d'appui participant aussi. Tout concoure à produire une rotation du corps autour de l'axe sagittal du corps, que ce soit en coup droit ou en revers.
Message modifié 1 fois, dernière modification Lundi 05 Novembre 2012 15:09 par popette58
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...

Lundi 05 Novembre 2012 02:19

Pour la petite histoire, Klampar Tibor n'a pas qu'inventé la colle rapide: TIBHAR... c'est lui aussi (contraction de son nom)!
Message modifié 1 fois, dernière modification Lundi 05 Novembre 2012 02:20 par Gilles71
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait" - Mark Twain.

Lundi 05 Novembre 2012 07:42

Citation de Gilles71 :
Pour la petite histoire, Klampar Tibor n'a pas qu'inventé la colle rapide: TIBHAR... c'est lui aussi (contraction de son nom)!

pas du tout, il suffit d'aller lire l'histoire de la société sur leur site
"TIBHAR fut fondée à Sarrebruck (Allemagne) en 1969 par l´entraîneur de renommée mondiale et ancien joueur de niveau international, Tibor Harangozo, qui donna son nom à l´entreprise : TIBor HARangozo"
Ping un jour, Pong toujours.

Lundi 05 Novembre 2012 16:38

En effet Xunil . Harangozo était Yougoslave (du temps de la Yougoslavie).

Et pour mémoire, des pongistes utilisaient bien avant le Hongrois Klampar des colles riches en solvants ... par exemple celles qui servaient -qui servent ?- à réparer les chambres à air de vélo avec des rustines.

Lundi 05 Novembre 2012 16:42

Quant aux topspineurs, les premiers n'étaient pas les Hongrois mais un Japonais en prise porte-plume -dont je ne me souviens pas sur le champ le nom- dans les années 60, me semble-t-il.

Lundi 05 Novembre 2012 17:26

Citation de roothooft :
En effet Xunil . Harangozo était Yougoslave (du temps de la Yougoslavie).

Et pour mémoire, des pongistes utilisaient bien avant le Hongrois Klampar des colles riches en solvants ... par exemple celles qui servaient -qui servent ?- à réparer les chambres à air de vélo avec des rustines.


Je ne dis pas que Tibhar a inventé la colle rapide mais que Klampar n'a pas inventé tibhar comme dit plus haut Content

concernant la colle rapide, la toute première utilisée était de la colle à rustine Gumioldat (plus sûr du nom exact) c'est pour ça qu'en Belgique nous l'appelons gomme Content
Ping un jour, Pong toujours.

Lundi 05 Novembre 2012 18:05

Xunil, pour la colle rapide je répondais à Gilles71 qui en attribuait ,comme d'ailleurs c'est de coutume, la découverte à Klampar.

Je ne vais quand même pas chercher noise aux Belges : je suis franco-belge !

Lundi 05 Novembre 2012 20:50

Pour revenir à notre encyclopédie du top spin (et faire le lien avec la colle) : Voici les points qui résument ce que j'ai dit plus haut.

Point 1 : Il n'y a pas de règlement qui interdit d'inventer son propre top spin. J'ai déjà vu des trucs vraiment bizarres.
Point 2 : L'important n'est d'avoir un style de top spin à la Timo Boll ou de quelqu'un d'autre mais de mettre la balle sur table.
Point 3 : L'important , c'est de s'adapter ! Adapter son top en fonction de la rotation de la balle. Adapter son top en fonction de la trajectoire de la balle. Adapter son top en fonction de la position de son corps par rapport à la table. Adapter son top en fonction de la situation.
Point 4 : Plus on sollicite un nombre important de muscles et d'articulations plus le geste sera puissant. Plus il sera difficile d'être précis. On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre.
Point 5 : Il faut avoir une bonne "synergie".
Explication du point 5 : Pour avoir un top efficace : La difficulté consiste à optimiser au mieux l'utilisation de toutes ses articulations. Exemple : Si l'avant bras commence à accélérer comme un diable au moment où l'épaule commence à ralentir, c'est mal barré. Chaque muscle a son pic d'accélération et le but du jeu est de faire en sorte que tout ce beau monde accélère au même moment, c'est à dire au moment de l'impact balle/raquette. Ni avant, ni après. Sinon ce n'est pas efficace.
Point 6 : Cela demande beaucoup d'entraînement.
Point 7 : Etant donné la multitude de mouvements possible au niveau articulaire, il y a de quoi créer pas mal de styles de top spin différents mais seront-il efficaces ?
Même si, grosso modo, on a l'impression que les champions font tous le même geste, il s'avère que en détail chacun a son top à lui. Je ne peux pas confondre le top d'untel avec celui d'un autre. Pratique d'ailleurs quand la définition de l'image est mauvaise.
Je rajoute le point 8
Point 8 : Quand top au dessus de la table on va utiliser les articulations distales. Tandis que l'épaule sera d'avantage mobilisée à mi distance.
Et le point 9 qui est une question
L'interdiction de la colle rapide a-t-elle influencé la morphologie du top spin ? Disons qu’autrefois en utilisant que son épaule et une bonne couche de colle ça pouvait suffire, aujourd'hui on est un peu obligé de faire travailler toutes les articulations à fond sinon ça avance pas ?
Savoir réguler c'est pouvoir s'adapter

Lundi 05 Novembre 2012 21:24

Citation de Xunil :
Citation de Gilles71 :
Pour la petite histoire, Klampar Tibor n'a pas qu'inventé la colle rapide: TIBHAR... c'est lui aussi (contraction de son nom)!

pas du tout, il suffit d'aller lire l'histoire de la société sur leur site
"TIBHAR fut fondée à Sarrebruck (Allemagne) en 1969 par l´entraîneur de renommée mondiale et ancien joueur de niveau international, Tibor Harangozo, qui donna son nom à l´entreprise : TIBor HARangozo"


Au temps pour moi, je connaissais l'histoire de la contraction du nom, et comme c'était également possible avec ce nom-là...
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait" - Mark Twain.

Mardi 06 Novembre 2012 08:15

Une petite précision,lorsque je dis que l'on doit choisir entre top asiatique et top européen je l'entends au cours d'un même geste,car bien sûr un joueur peut effectuer parfois le top européen et parfois le top asiatique.Maintenant si au cours d'un même geste on prend comme axe de rotation l'épaule ET le coude la balle sort.Corriger ce défaut fait beaucoup progresser les jeunes que l'on entraine.

Mardi 06 Novembre 2012 08:51

Toujours pas d'accord. Le mouvement part de la taille, qui guide le mouvement, puis le bras est mis en jeu avec par ordre chronologique l'épaule, le coude, le poignet. Faire un top avec uniquement l'épaule c'était à l'époque de Secrétin. Les joueurs d'aujourd'hui utilisent autant l'épaule que le coude et le poignet et n'ont ni le coup droit de Claude (que je salue) ni ne sortent la balle.

http://www.youtube.com/watch?v=szf5leVeTjQ&feature=player_embedded#!

Voici la vidéo d'un chinois pure souche qui joue dans l'équipe de Chine. As-tu l'impression qu'il utilise son épaule comme axe de rotation ? Le reportage explique que c'est le corps tout entier qui est l'axe de rotation, en coup droit comme en revers. Le premier axe de rotation, premier par ordre chronologiquement et par ordre d'importance, est la taille. On peut faire un top avec le bras raide, juste avec la taille. C'est d'ailleurs très utile à l'échauffement, pour "sentir" son corps et le dérouiller. Cette action est complétée par celle du bassin qui bascule latéralement, les deux mouvements permettant le transfert du poids de la jambe droite vers la gauche quand on est droitier.
Avec le transfert du poids, les épaules basculent et entraînent une rotation du bras autour de l'épaule, le joueur n'ayant pas encore touché la balle. Immédiatement le coude est mis en jeu, le poignet intervenant une fraction de seconde après, juste au moment de toucher la balle, pour l'"accrocher" et frotter la balle à l'impact. A partir de là il y a un relâchement et le coude et l'épaule achèvent de conduire la balle vers l'avant en finissant le mouvement devant les yeux.

Je serais davantage en accord avec ce que dit reguman. L'importance relative des différents segments et des articulations qui les relie varie en fonction de la balle qu'on a à jouer. Plus on est loin de la table, plus on met en jeu fortement l'épaule. Plus on est près de la table, moins on a la place de le faire. Le poignet et le coude sont toujours mis en jeu. Plus la balle est rapide et liftée, moins on utilise l'épaule et le coude car on a juste besoin d'utiliser l'effet adverse pour guider la balle en face. On va se servir du poignet pour accrocher la balle au pôle Nord, et de la taille pour guider la balle. Plus la balle est coupée, plus on va choquer la balle pour casser l'effet adverse ; on utilisera donc davantage le coude et l'épaule que le poignet. L'erreur fréquente sur une balle très coupée est de chercher à frotter la balle à tout prix, en oubliant l'action du corps car on croit qu'on ne peut pas rentrer fort dedans, et du coup on est souvent beaucoup trop près de sa balle. Il est beaucoup plus rentable de prendre légèrement ses distances avec la table pour avoir la place d'utiliser tout son corps, surtout la taille et l'épaule, et de rentrer plus fort dans la balle sans chercher trop à la frotter.
Mais comme dit reguman, chaque balle est différente, chaque joueur est différent, et à l'heure d'aujourd'hui, quand on regarde toper Zhang Jike ou Shang Kun (qui utilisent autant le coude qu'un européen, en plus de la taille et de l'épaule) ou Ovtcharov (quiutilise autant l'épaule qu'un asiatique) on se dit que les mouvements européens et asiatiques ne sont plus opposés comme ils l'étaient il y a encore 20 ans. D'autant qu'ils tendent à utiliser le même matériel aujourd'hui ; entre un DHS gavé de booster (utilisé par une majorité de chinois) et un Tenergy (utilisé par énormément d'européens mais aussi d'asiatiques chinois inclus), il n'y a plus une aussi grande différence qu'entre une plaque allemande gavée de colle rapide jouée par Waldner et les revêtements de Kong Linghui de l'époque.
Message modifié 3 fois, dernière modification Mardi 06 Novembre 2012 08:59 par popette58
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...

Mardi 06 Novembre 2012 08:53

.
Message modifié 1 fois, dernière modification Mardi 06 Novembre 2012 08:55 par popette58
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...

Mardi 06 Novembre 2012 10:09

Je pense que 50a50 ne prétend pas faire une analyse poussée du fonctionnement du corps humain lors d'un topspin. D'ailleurs je trouve que c'est une bonne idée de différencier les deux grands styles de topspin comme il l'a fait.
C'est peut-être trop simpliste pour les spécialistes de l'anatomie et du fonctionnement du corps dans l'espace-temps...dans le cadre du topspin.

N'empêche que pour les néophytes c'est une bonne première approche. Alors que vos termes scientifico-médicaux sont absolument incompréhensibles par moi-même, si importants et justes soient-ils.

Merci donc pour ce petit cours historique sur le topspin.

petit recueil de termes inexpliqués :
articulation scapulo-humérale. Deltoïdes. axe sagittal. articulations distales.

Mardi 06 Novembre 2012 10:41

articulation scapulo-humérale = épaule
deltoïde = groupe de muscles derrière l'épaule, sur l'omoplate
axe sagittal = axe partant du dessus du crâne jusqu'au point entre les pieds, par terre, c'est le plan vertical qui te coupe en deux entre ta gauche et ta droite
articulation distale = vers la fin du membre, classiquement le poignet et les doigts
termes que je n'ai pas utilisé à part le plan sagittal, moi je parle de bras, d'épaule et de poignet...

Voilà. Quand aux deux grands types de tops que 50a50 oppose asiatique/européen, je continue de penser que ça n'a plus cours aujourd'hui.
Message modifié 1 fois, dernière modification Mardi 06 Novembre 2012 10:42 par popette58
Ni Dieu, ni maître... mais des FRITES !!! Bordel...

Mardi 06 Novembre 2012 10:52

Merci pour les précisions !

pour les types de tops, c'est bien quand même de faire la différence. On dirait bien que c'est un peu vrai historiquement parlant, et je pense que c'était le but, comme pour la défense : nous présenter ça de manière historique, de façon généraliste.
0
1
29 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Général