Vous êtes ici : Accueil > Forums > Général

Que sont devenus nos emplois jeunes ?

Jeudi 21 Août 2003 14:16

Maintenant ça fait 5 ou 6 ans que les emplois jeunes existent, donc beaucoup sont arrivés à terme . Justement je voudrez faire un bilan . Avec des exemples concrets (sans donner de nom mais juste le club ou la région), je voudrais savoir s'il existe vraiment une pérénisation réelle, ou alors une extension de 3 ans suplémentaires ou complément un changement d'horizon total . Je vous ferez part par la suite des exemples qui m'entourent .

Jeudi 21 Août 2003 14:42

Je crois qu'il y a toujours un poste pourvu pour un entraîneur (ou animateur) au TT Neuves-Maisons, près de Nancy. Ce joueur est d'ailleurs "loué" à d'autre clubs de la région nancéenne. Il entraînait entre autres le COS Villers la saison dernière.
Hardbat France, pour le développement du hardbat en France http://www.hardbat-france.fr

Jeudi 21 Août 2003 18:17

Je ne sais pas si la Fédération a décidé d'effectuer un bilan des emplois-jeunes... Quelle proportion d'emplois pérennisés ? Beaucoup d'associations ont créé des emplois-jeunes pour avoir une main-d'oeuvre à bas prix (pour ne pas dire donnée)... sans se préoccuper de la pérennisation des postes.

Je reste persuadé que l'immense majorité pour ne pas dire la totalité des clubs ayant des emplois-jeunes ont détourné l'esprit orginal des emplois-jeunes (je le sais fort bien, j'ai créé dans mon ancien club un tel emploi...) : l'intitulé des postes était au départ " emplois-jeunes : nouveaux métiers, nouveaux services" (ou quelque chose comme ça). Bref, en aucun cas les emplois-jeunes ne devaient avoir des fonctions similaires à des emplois existants... D'où les emplois bidons présentés aux administrations tels que "agents de développement" qui ont caché dans 99 % des cas :
1) des administratifs (secrétariat du club)
et/ou
2) des entraîneurs

Bref, des métiers déjà existants...

Il ne faut pas jeter la pierre aux personnes qui ont fait ça pour autant : pour des associations sportives, le coût d'un entraîneur est rarement supportable étant données les charges qui pèse sur l'employeur... Les emplois-jeunes ont permis, de façon détournée, de développer de nombreux clubs !

Jeudi 21 Août 2003 23:13

il y a 5 ans à caen le club a crée 5 ou 6 emplois jeunes . Des cedric, laurent ... ont tenté leurs chances . Maintenant ces cadres techniques ne sont meme plus licenciés . Des le départ, je pense que l'employeur (le president) se doutait bien que la pérénisation serait impossible . Peut etre aussi que ses emplois étaient indispensable pour la logistique de la super division : servir à la buvette, preparer la salle pour les compétitions .

Vendredi 22 Août 2003 20:10

maintenant que les emplois jeunes vont disparaitre, les bénévoles au boulot . Dans l'avenir, je pense que les retraités auront un role précieux dans nos associations. Finis la pétanque, la belote et la galette des rois avec les anciens combattants .

Vendredi 22 Août 2003 22:51

Bravo pour ton analyse Vince qui reflète très bien ce que s'est passé avec l'arrivée de ces emplois dans le tennis de table.

question: Dans les associations comme dans la fonction publique, comment peut-on employer des jeunes pendant 5 ans et les laisser ensuite au chômage sans aucune explication car la partie formation qui faisait partie du contrat n'est que rarement respectée?

Peut-être que je dévie un peu du sujet là.
L'homme est capable du pire comme du meilleur, mais c'est encore dans le pire qu'il est le meilleur.

Vendredi 22 Août 2003 23:15

Il faut dire que le salarié doit se douter en peu de temps si il existait oui ou non une possible pérénisation dans la structure . Ces personnes aurait du s'en servir comme tremplin sans attendre les 5 années ecoulées . La majorité de ses personnes n'effectuait meme pas 25 heures hebdo, je trouve que s'est gagné de l'argent facile quand on a 20 ans .

Samedi 23 Août 2003 12:55

D'un autre côté, les emplois-jeunes étaient souvent (pour ne pas dire toujours) au courant de leur sort en acceptant les postes, en tout cas pour ceux que je connaîs ils n'étaient pas assez naïfs pour le croire !

Quant au temps de travail des emplois-jeunes, souvent là aussi beaucoup d'hypocrisie : pour des emplois-jeunes entraîneurs, faire 35 h d'entraînement/semaine c'est de l'exploitation de la part du club employeur, on pourrait dire de l'esclavagisme... Aucun entraîneur ne peut soutenir, sauf énormes sacrifices, une telle charge de travail en général, car il faut ajouter bien souvent le temps passé dans les compétitions, la préparation (que font les entraîneurs sérieux (1)...) !


(1) Car je connaîs, j'ai cotoyé des entraîneurs professionnels, même aujourd'hui B.E.2, qui n'ont jamais préparé, planifié les séances et qui travaillaient au "feeling"... Pas très pro quoi !

Samedi 23 Août 2003 20:06

le 2eme entraineur de mon club qui était un emploi jeune est devenue entraineur salarié par le club...

Samedi 23 Août 2003 20:16

sbibi tu as 2 entraineurs dans ton club . Comment pouvez vous les financer : grace à la mairie ?

Samedi 23 Août 2003 22:32

sbibi t'es de Troyes ? C'est toujours Claude Mazurier l'entraîneur principal ?

Lundi 25 Août 2003 11:30

chez nous, on avait l'an dernier 2 entraineurs emplois jeunes + 1 entraineur principal qui est salarié au club depuis 15 ans environ
les emplois jeunes nous ont permis de développer la structure d'entrainement
mais cette année nous avons dû nous séparer à contrecoeur d'un des emplois jeunes qui arrivait à échéance
l'autre est toujours là mais son contrat se termine dans 1 an
nous avons essayé d'économiser de l'argent chaque année pour pérenniser ces emplois
nous allons réussir à pérenniser celui qui nous reste mais l'autre qui est parti nous aurait couté vraiment trop cher

ce qui est dommage c que le gouvernement n'ait pas donné de suite au statut d'emploi jeunes, par exemple un contrat avec des charges légèrement moins élevées ou alors avantages fiscaux pour les entreprises-associations embauchant un emploi jeune en contrat fixe.

Lundi 25 Août 2003 14:11

Yoz ton club qui assure deux emplois est une grosse structure je suppose . Meme si le troisieme n'est pas pérénisé, ce n'est pas dramatique pour le club . Tout se cui a été crée ne tombe pas à l'eau .
Le plus dure justement, c'est le petit club qui a su profité de cet emploi jeune pour developper le club : accueillir de nouveaux publics comme les scolaires... Maintenant il faut faire de chemin inverse, renoncer aux scolaires et surtout accepter que les objectifs seront limités.

Lundi 25 Août 2003 16:17

Ba en faite moi avant en effet Claude Mazurier était mon entraineur et puis il y avait Pierre Silverio qui était emploi jeune. Mais en fait le club n'a jamais financé deux entraineurs parc que claude est partit au moment ou pierre a finit son contrat donc maintenant pierre silverio est mon seul entraineur (mais je ne vais pa me plaindre !!! <IMG SRC=smilies/rire.gif>Clin d'oeil mais claude mazurier est devenu directeur des sprts a chateney malabry... voila vince94 et zolafric :-)

Lundi 25 Août 2003 16:39

Dans ce cas, ton entraineur pierre silverio a eu de la chance . A t'il été mettre un cierge à l'eglise recement ?

Mercredi 27 Août 2003 11:30

Contrairement à l'avis général ( a priori ) , je pense qu'une perenisation sur 5-6 ans de plus est jouable dans n'importe quel club pour peu de bien vouloir
- Travailler dans ce sens au niveau du club
- Trouver des partenaires pour "louer" ce salarié

Ne serait-ce qu'avec la possibilité d'etendre sur 3 ans les aides de l'etat

Bref je pense (espère) que nous allons y arriver... je vous rappelle dans 4 ans ( après les 3 ans sup)

Bien sur si vous avez une mairie conciliante vous pouvez faire mieux... mais peut-être dans ce cas là est-ce même la mairie qui à monté le dossier et vous a détaché l'emploi jeune!
ou même le salarié ...

Mercredi 27 Août 2003 11:37

Juste pour éviter qu'une génération de pongistes mémorise une mauvaise orthographe, on écrit "pérenniser" et "pérennisation".
Moyen mnémotechnique : pérenne a une paire d'n.
Sans filet pour sans balle c'est l'âme en table.

Mercredi 27 Août 2003 20:50

Le Reveil Chambonnaire a un emploi jeune.
Je suis confiant sur sa péreNNisation. Nous engageons des contrats d'objectifs avec la Mairie. Nous organisons un grand tournoi (les 24 heures) et de nombreuses manifestations (soirée Halloween, loto, tombola, etc)...
Ce n'est pas encore gagné mais il nous reste encore deux ans...

De plus, je pense qu'il ne faut pas pérenniser l'emploi jeune sur la base du Smic... Mais lui donner de l'avancement à l'issue des 5 ans...

Nous avons accepté l'aide dégressive sur deux ans supplémentaire (on touche moins la 4ème et la 5ème année mais on touche deux ans de plus... au total, on touche plus)

Pour conclure, l'emploi jeune a dynamisé le club et la fédé via le cdn, nous a contacté pour savoir si nous pouvions pérenniser l'emploi jeune... Ils ont donc leurs stats !

Jeudi 28 Août 2003 16:48

juste pour info
un emploi jeune c bien 5 ans ?
et y a possibilité de le prolonger 3 ans après c bien ça ???

Jeudi 28 Août 2003 20:09

oui un emploi jeune c'est 5 ans . Tu peux faire une demande pour avoir une prolongation de 3 suplementaires c'est exact .
0
0
20 messages

Vous êtes ici : Accueil > Forums > Général